Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Les orages se sont désormais évacués et ne concernent plus que la Normandie. Plus de 15mm sont tombés au parc Montsouris (14e arrondissement) et 11 personnes dont 8 enfants ont été blessés au parc Monceau (8e arrondissement) suite à la foudre >>> .

samedi 28 à 19:55

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Appel de l'Abbé Pierre - Vague de froid de janvier et février 1954

Retour à la liste

Article publié le 28/01/2016

La Fondation Abbé Pierre a publié jeudi 28 janvier une étude sur le logement en France. Son fondateur avait marqué les esprits le 1er février 1954 en lançant un appel à la solidarité envers les sans abris sur les ondes de Radio-Luxembourg (>).



Les rigueurs de l'hiver 1953 / 1954 avaient motivé cet appel. Du 1er au 9 janvier, une première vague de froid et de neige avait plus particulièrement touché un grand tiers Nord-Est (-17,6°C à Nancy, -15,6°C à Strasbourg). Après un répit, le froid s'est à nouveau imposé à partir du 22 pour culminer du 31 janvier au 3 février. On a relevé -25,4°C à Luxeuil, -20,8°C à Saint-Etienne, -16,0°C à Bourges, -13,5°C à Lyon, -13,4°C à Pau, -12,9°C à Paris, -11,9°C à Toulouse, -10,1°C à Rennes et -8,0°C à Marseille. Les principaux cours d'eau ont commencé à geler et une banquise s'est formée autour de Dunkerque. Des chutes de neige exceptionnelles ont paralysé le Sud du pays : 85 cm à Perpignan, 60 cm au Luc, 41 cm à Carcassonne et 37 cm à Montpellier.



Cette vague de froid a ainsi marqué les mémoires même si par la suite, celles de 1956 (1er au 27 février), 1963 (12 janvier au 6 février) et 1985 (3 au 17 janvier) furent autrement plus sévères encore.


Consultez notre chronique et cet article pour d'autres renseignements sur l'hiver 54.


 


 

Retour à la liste

Google