Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Le ciel est très nuageux. Aucune pluie significative ne nous menace pour l’instant, ce qui n’exclut pas quelques gouttes de ci de là.

> Les températures étaient encore élevées la nuit dernière (19°C à Paris). Nous sentirons néanmoins nettement la différence cet après-midi avec 4 / 5°C de moins qu’hier.

lundi 29 à 07:36

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Appel de l'Abbé Pierre - Vague de froid de janvier et février 1954

Retour à la liste

Article publié le 28/01/2016

La Fondation Abbé Pierre a publié jeudi 28 janvier une étude sur le logement en France. Son fondateur avait marqué les esprits le 1er février 1954 en lançant un appel à la solidarité envers les sans abris sur les ondes de Radio-Luxembourg (>).



Les rigueurs de l'hiver 1953 / 1954 avaient motivé cet appel. Du 1er au 9 janvier, une première vague de froid et de neige avait plus particulièrement touché un grand tiers Nord-Est (-17,6°C à Nancy, -15,6°C à Strasbourg). Après un répit, le froid s'est à nouveau imposé à partir du 22 pour culminer du 31 janvier au 3 février. On a relevé -25,4°C à Luxeuil, -20,8°C à Saint-Etienne, -16,0°C à Bourges, -13,5°C à Lyon, -13,4°C à Pau, -12,9°C à Paris, -11,9°C à Toulouse, -10,1°C à Rennes et -8,0°C à Marseille. Les principaux cours d'eau ont commencé à geler et une banquise s'est formée autour de Dunkerque. Des chutes de neige exceptionnelles ont paralysé le Sud du pays : 85 cm à Perpignan, 60 cm au Luc, 41 cm à Carcassonne et 37 cm à Montpellier.



Cette vague de froid a ainsi marqué les mémoires même si par la suite, celles de 1956 (1er au 27 février), 1963 (12 janvier au 6 février) et 1985 (3 au 17 janvier) furent autrement plus sévères encore.


Consultez notre chronique et cet article pour d'autres renseignements sur l'hiver 54.


 


 

Retour à la liste

Google