Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Nous renouons très provisoirement avec une chaleur pesante ce jeudi. Les températures dépasseront 30°C cet après-midi et resteront élevées dans une ambiance lourde en fin de journée. Cet air plus chaud est insufflé à l’avant d’un front froid qui progressera de l’Angleterre vers la Normandie et les Hauts de France en journée et provoquera sans doute quelques averses voire un orage en fin de soirée ou cette nuit sur notre secteur (>>), à suivre via les radars (>>).

> Les températures présentaient un fort contraste entre les secteurs très urbanisés et les autres en fin de nuit dernière : 19°C au coeur de Paris, 16°C au Parc Montsouris, 15°C au Jardin du Luxembourg et 13°C à l’hippodrome de Longchamp. En dehors de Paris, on relevait 12°C à Melun, 11°C à l’aérodrome de Pontoise et 10°C en forêt de Fontainebleau.

> La température de l’eau de mer reste anormalement élevée en France et en Europe en cette mi-août (>>).

jeudi 16 à 10:08

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Bilan cartographié du mois d'avril 2018

Retour à la liste

Article publié le 05/05/2018

Températures :

Ce mois a été marqué par des températures bien au dessus des normes. Un épisode de fortes chaleurs tout à fait exceptionnel s'est par ailleurs produit entre le 18 et le 22 avril, avec de nombreux records mensuels à la clé, et les premières valeurs supérieures à 30°C (voir notre article bilan sur cet épisode >>).

Avec une moyenne nationale de 13.8°C, l'anomalie par rapport à la moyenne 1981/2010 s'élève à +2.7°C. Ce mois d'avril devient alors le 3e mois le plus chaud depuis le début des relevés, derrière avril 2007 (+3.6°C) et avril 2011 (+3.3°C).

Notons tout de même un dégradé Est/Ouest puisque cette chaleur s'est avérée plus notable sur l'Est du pays (anomalie dépassant +4°C en Alsace). Dans l'Ouest, et près des Pyrénées, celle-ci a été moins marquée, malgré des températures restant bien au dessus des normes (+2°C).

 

Pluviométrie :

En terme pluviométrique, les cumuls se sont montrés très hétérogènes, marqués en fin de mois par de multiples passages orageux parfois notables. C'était notamment le cas des Pyrénées au Limousin autour du 28 avril (loc. plus de 60mm en 24 heures >>). Le lendemain, 29 avril, une dépression aura occasioné des conditions presques hivernales avec des pluies abondantes le long des côtes de la Manche (>> , >> ). Le pourtour Méditerranéen aura une nouvelle fois subi de fortes pluies, dans la lignée d'une première partie d'année particulièrement humide.

A l'inverse, les précipitations se sont faites plus limitées que d'habitude sur la Bretagne, en Corse, mais surtout près des frontières de l'Est (des Alpes à l'Alsace, avec un déficit supérieur à 50%). Malgré ces variations régionales, le cumul pluviométrique reste tout de même proche de la normale à l'échelle nationale.

 

 

Ensoleillement :

Au niveau de l'ensoleillement, il est également possible de noter un dégradé Est/Ouest. Un ensoleillement à peine plus faible que la normale sur l'Aquitaine (déficit de 10%), alors que le soleil s'est montré plus généreux dans le Nord-Est (excédent de plus de 30% sur le Haut-Rhin). L'épisode de chaleur du 17 au 22 avril a été particulièrement bénéfique en terme d'ensoleillement, sur l'ensemble du pays.

A l'échelle nationale, ce taux d'ensoleillement tourne tout comme la pluviométrie au niveau des normes habituelle pour un mois d'avril.

Image satellite du 18 avril 2018 - satellite Aqua / Modis

Cartographies : Météo-France

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google