Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

Il a fait 34,0°C hier après-midi à Paris-Montsouris, et nous relevions encore 21.5° à 6h ce matin, mais 22.5° sur notre station de Saint-Germain des PRés (plus représentative du véritable ressenti des Parisiens). Notre département est placé en vigilance canicule orange (>>). La pollution à l’ozone est un facteur aggravant (>>).



NOUVELLE APPLICATION METEO-VILLES !



Une version relookée de l’application météo sera bientôt disponible. Vous pouvez déjà télécharger la nouvelle version de meteo-villes (pour toutes les communes de France) – elle est disponible sur Iphone >>> et bientôt Android. Dites-nous ce que vous en pensez via l’Apple store ;)

samedi 27 à 06:37

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

BILAN JANVIER 2013 : pluies à l'ouest / froid et neige à l'Est

Retour à la liste

Article publié le 31/01/2013

Le mois de janvier 2013 s'est caractérisé par deux longues périodes distinctes : la première (du 1er au 12 janvier) s'est montrée anticyclonique, et donc relativement calme, sèche et douce. La deuxième période (du 13 au 28 janvier) s'est révélée beaucoup plus perturbée et hivernale, notamment dans l'Est, avec de fortes pluies au sud de la Garonne et sur les Pyrénées. Une période de froid qui s'est close en toute fin d'échéance (29-31 janvier) avec le retour de la douceur.

 

 - Cette situation météo contrastée, nous pouvons la résumer en trois cartes :

 

 

Situation générale du 1er au 12 janvier
Une première moitié de janvier sous l'influence de l'anticyclone des Açores : de la douceur et un soleil très généreux au Sud

 

Situation générale du 13 au 28 janvier 

 

Un régime d'est à nord-est perturbé concerne notre pays. Le froid est bien présent avec de la neige en plaine.

 

 

Situation générale du 29 au 31 janvier
La douceur revient par l'Espagne dans un flux de sud-ouest fortement venteux

 

 

- Après ce rapide aperçu de la situation générale, un bref retour en photo des conditions météo qui ont régné tout au long du mois :

 

Ciel voilé et douceur méditerranéenne avec 16°C dans les Calanques le 6 janvier dernier

 

 

La neige joue les invitées-surprise le 18 janvier dernier à Nantes

 

 

La Tour Eiffel sous la neige le dimanche 20 janvier : il s'agit de la sixième chute de neige la plus importante depuis 1945 à Paris

 

 

 

Coup de vent des 19 et 20  janvier dernier en Provence Côte-d'Azur et 85 mm de pluies relevés à Cannes

 

10 jours sans dégel dans le Nord-Pas-de-Calais : le Val-Joly est englacé  à Eppe-Sauvage

 

Véritable congère dans la région lilloise

 

Grande douceur en Rhône-Alpes avec 15°C à Grenoble le 30 janvier sous un ciel voilé

 

- Concernant les températures, la relative douceur de la première partie de décembre a été gommée par le froid de la deuxième moitié de mois. Après une anomalie positive du 1er au 13 janvier (de l'ordre de +1 à +2°C par rapport aux moyennes de saison), la situation s'est totalement inversée à partir du 13 janvier avec un déficit de -1 à -3°C sur l'ensemble du territoire, froid beaucoup plus marqué à l'Est avec une moyenne de 5 à 10 jours sans dégel au nord de la Seine et -12°C relevés à Lille au matin des 17 et 25 janvier. Retour à la douceur en fin de mois où des records de douceur mensuels ont été mesurés à Lyon (+18,5°C) et Nîmes (+21,3°C) le 30 janvier.
Au final : un mois bien dans les normales de saison, excepté dans le nord-est situé au plus près de l'air très froid présent sur l'Allemagne.
 
 
Différences de températures par rapport à la normale (en moyenne sur l'ensemble du mois)
 
 
 
 
- Au niveau des pluies, malgré le temps calme du début de mois, elles sont excédentaires dans l'ouest, notamment sur les régions atlantiques (2 fois plus de pluies qu'en temps normal sur le sud de l'Aquitaine et le piémont) beaucoup plus exposées aux dépressions venues de l'océan ou remontant d'Espagne. Fortes pluies également en Provence Côte-d'Azur du 16 au 19 janvier où on a relevé 90 mm de pluies en 72 heures à Cannes. Ailleurs, la situation est plus contrastée avec des pluies plus faibles qu'à l'habitude en janvier en se dirigeant vers Rhône-Alpes ou bien encore l'Alsace, la Normandie, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie et le bassin parisien (un déficit qui reste néanmoins limité, on ne parle pas de sécheresse).
 
D'une manière plus globale, le bilan pluviométrique de l'automne 2012 et cette première partie d'hiver 2012-2013 se révèle "positif" sur une large moitié Ouest du pays, avec des nappes phréatiques qui se rechargent rapidement.
 
Or les pluies de saison froide se montrent donc très efficaces cet hiver. Effet pervers de ces fortes pluies à répétition, les crues de cours d'eau et quelques inondations constatées dans le Nord-est (Nord-Pas-de-Calais) ou bien encore dans le bassin-versant de la Garonne et de a Loire et leurs affluents respectifs.
 
 
Différences des précipitations par rapport à la normale (en moyenne sur l'ensemble du mois)
(NOTA : 100 % = dans la moyenne)
 
 
 
 
 
- Après les 13 premiers jours très doux de janvier, la neige est tombée en abondance dès le milieu de mois en montagne avec des cumuls exceptionnels, atteignant 1 mètre vers 1000 mètres d'altitude et 2,50 vers 1800 mètres dans certains massifs des Pyrénées notamment (Aspe et Osseau). Neige qui a également touché les régions de plaines (du bassin parisien a Nord-Pas-de-Calais et à l'Alsace) avec des épaisseurs voisines de 10 cm à Lille où le sol est resté couvert de neige du 13 au 28 janvier (6 jours en banlieue parisienne). Une neige qui a également touché mais de manière plus éphémère les régions Limousin, Centre et Normandie dans la nuit du 25 au 26 janvier (7 cm à Alençon, 6 cm au Mans et 2 cm à Angers).
 
 
- Enfin le vent a soufflé assez fort le 21 janvier au passage d'une dépression très active qui est descendue le long de la façade atlantique ; des rafales tempétueuses mesurées à 159 km/h à la pointe du Raz, 112 km/h à Niort et 110 km/h sur le pays basque.
 
 
 

Récapituatif des valeurs extrêmes en janvier 2013

 

Température maximale

23,3°C à Monclus (Gard) le 30 janvier 

Température minimale

-20°C à Mouthe (Doubs) le 17 janvier

Pluie maxi sur 72 heures 

Pluies sur un mois

108 mm à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) du 13 au 16 janvier et 87 mm à Cannes (Alpes-Martimes) du 18 au 20 janvier

340 mm à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques)

Neige maxi en 72 heures (montagne)

Neige maxi en plaine (24 heures)

1 m de neige dans les massifs de l'Aspe et d'Osseau (Pyrénées-Atlantiques) vers 2000 mètres d'altitude du 13 au 16 janvier.

13 cm à Nancy, 12 cm à Lille et Orly, 11 cm à Roissy, et 7 cm à Alençon

Rafale de vent maxi

159 km/h à la pointe du Raz (Finisitère) le 21 janvier

111 km/h à Niort (Deux-Sèvres) le 21 janvier

 

 

 

Conclusion les mois pluvieux se suivent depuis octobre... Et malgré un tout début d'année sec (conditions anticycloniques du 1er au 13 janvier), la tendance générale d'une longue période froide (automne/hiver)  perturbée et pluvieuse ne s'est pas démentie en janvier dans l'Ouest... Enfin la période de froid dans l'Est ne peut s'assimilier à une vague de froid, aucun record n'ayant été enregistré et trop peu de matinées ayant vu es températures descendre sous la barre des -10°C en plaine.

 

Retour à la liste

Google