Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

+ L‘épisode neigeux présent en moyenne vallée du Rhône commence à remonter vers la Bourgogne. Demain, le front atteindra la région où il donnera de la pluie en majorité. Néanmoins, un phénomène d’isothermie pourrait également être observé chez nous, changeant la partiellement ou totalement la pluie en neige notamment sur les secteurs habituellement favorisés (Yvelines, Val d’Oise, sur les plateaux).

+ Aucune gène à la circulation ne devrait être à redouter car ces chutes de neige se produiront par des températures positives, si elles ont lieu. Paris et la basse vallée de Seine seront épargnés.

jeudi 14 à 17:07

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Chaleur remarquable durant le week-end du 12 et 13 octobre

Retour à la liste

Article publié le 15/10/2019

Avant le retour vers des conditions typiquement plus automnales ces prochains jours, la fin de la récente semaine écoulée a été marquée par un retour temporaire de la chaleur. Un intermède estival qui pourrait être le tout dernier de notre année 2019 !

Le pic de chaleur a été atteint ce dimanche 13 octobre avec près de 40% du territoire ayant dépassé le seuil de la chaleur (25°C), et même quelques stations avec plus de 30°C dans l'extrême Sud-Ouest.

 

Avec un indicateur national sur la température moyenne de 20.2°C (indicateur basé sur 30 stations réparties à travers le territoire), ce 13 octobre 2019 est devenu la journée la plus chaude jamais observée en France lors d'une seconde décade (donc entre le 11 et le 20 octobre). Il bat un record très récent, puisqu'il était détenu par le 13 octobre ... 2018 (20.1°C) !

L'anomalie nationale sur cette journée était de +6.3°C (20.2°C contre une moyenne habituelle de 13.9°C sur la période 1981-2010).

 

Ce pic de chaleur a chamboulé le classement des températures maximales du mois d'octobre : le thermomètre est monté jusqu'à 32.1°C  Mont-de-Marsan, station principale la plus chaude de France sur cet épisode. Tarbes, Pau, Bordeaux, Ciboure (Pyrénées-Atlantiques), Agen ou encore Saint-Girons ont également franchi cette barre symbolique des 30°C.

 

Si les records mensuels se montrent bien plus élevés (record national de 35.0°C à Ajaccio le 15 octobre 1988, record hors-Corse de 24.7°C à Dax en octobre 1985), certaines valeurs font toutefois office de nouveaux records décadaires sur de multiples villes. Un épisode estival par conséquent notable de par son aspect tardif !

 

Records mensuels d'octobre - Carte Météociel

* Sur la carte ci-dessus, une valeur de 35.4°C est indiquée sur la station de Toulouse-Francazal pour 12 octobre 1923. Mais celle-ci reste toujours sujette à caution compte tenu de la fiabilité des instruments d'époque, et des normes de mesures moins strictes qu'aujourd'hui.

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google