Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Un courant océanique apporte de nombreux nuages sur l’ensemble des côtes de la Manche ce samedi. L’Ile-de-France se situe en limite, et hormis quelques cumulus en direction du Val d’Oise et de l’extrême Ouest des Yvelines, le ciel se montre majoritairement dégagé sur la région.

> Avec des nuits de plus en plus longues, et à la faveur d’un ciel dégagé la nuit, les écarts de températures se creusent entre le centre-ville de Paris et les campagnes avoisinantes de l’Ile-de-France (ilot de chaleur urbain). Près de 17°C observés sur les toits de Paris à Saint-Germain-des-Prés ce matin, ou encore 15°C au parc Montsouris, mais seulement 10.5°C à l’hippodrome de Longchamp et 7.9°C à Chapet (Yvelines).

samedi 18 à 12:13

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Copernicus : Janvier 2018 au 4e rang des plus doux dans le monde

Retour à la liste

Article publié le 11/02/2018

D'après le programme européen de surveillance de la Terre Copernicus, Janvier 2018 s'est avéré être le 4e mois de Janvier le plus doux à l'échelle mondiale, avec une anomalie de +0.4°C par rapport à la moyenne 1981 / 2010. Un podium qui est notamment trusté par les mois de Janvier 2016 (+0.70°C) et 2017, (+0.55°C) consécutivement aux premières et secondes places.

Les plus forts excédents ont été observés principalement sur les régions Arctiques, l'Ouest des Etats-Unis, une partie du Moyen-Orient, mais également en Europe. En France, ce mois de Janvier est d'ailleurs devenu le plus doux depuis 1900 ! (>>).

Les régions du globe où ces températures ont été plus fraiches que la norme sont un peu plus rares. On les retrouve notamment en Antarctique, sur l'Est des Etats-Unis, l'Ouest de l'Australie Occidentale, en Asie Centrale ou encore sur l'Est du continent Africain. Le phénomène La Niña n'est pas étranger quant à la présence d'une anomalie froide sur l'Est de l'océan Pacifique Equatorial.

Ecart des températures par rapport à la normale (1981/2010) en Janvier 2018

 

La température moyenne sur 12 mois glissants de février 2017 à janvier 2018 dépasse la moyenne 1981 / 2010 de +0,52°C. Un niveau très élevé mais légèrement inférieur par rapport à la période s'étalant d'octobre 2015 à septembre 2016 qui reste à l'heure actuelle la plus extrême observée par ce programme (+0.64°C).

L'année 2016 s’était avérée à elle seule l'année la plus chaude à l'échelle mondiale depuis le début des observations satellitaires, avec une température globale de 0.62°C au dessus de la moyenne observée sur la période 1981-2010, suivie de très près par l'année 2017 (+0,53°C, >>).

Evolution de l'écart à la normale de la température mondiale sur 12 mois glissants depuis 1980

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google