Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous restons aujourd’hui sous une influence océanique à l’arrière d’une masse dépressionnaire plongeant peu à peu vers l’Italie. Si le temps est temporairement plus clair entre la fin de matinée et le milieu de journée des averses devraient nous concerner en fin d’après-midi et soirée (circulant d’abord plus au Nord).

> L’amélioration interviendra dès demain avec une poussée anticyclonique par le Sud-Ouest.

Celle-ci devrait s’accompagner de températures de plus en plus chaudes pour les prochains jours avec un nouveau risque caniculaire pour la fin de semaine.
**Merci pour vos dons réguliers car le financement du site reste durablement difficile cliquer ici

lundi 03 à 13:38

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Court repit avant une nouvelle canicule plus durable ?

Retour à la liste

Article publié le 01/08/2020

Nous venons de vivre la toute première séquence caniculaire de cet été 2020, entre le 30 juillet et le 1er août, avec une panoplie de stations ayant relevé plus de 40°C, record mensuels voire même absolus à la clé (plus d'infos sur ntore actualité dédiée >>). Désormais, de l'air océanique s'engouffre par les régions de l'Ouest, et ceci devrait gagner du terrain pour concerner la plupart des régions pour ce tout début du mois d'août. Un petit répit après ces très fortes chaleurs...

Mais nous parlons malheureusement bien de répit. En effet, si nous allons profiter de températures plus respirables durant quelques jours, il faudra s'attendre à une nouvelle bouffée très chaude dès la 2e partie de semaine. De nombreux modèles laissent d'ailleurs entrevoir de forts signaux caniculaires, et cette fois-ci pour une séquence bien plus durable ! La masse d'air sera de nouveau nettement au dessus des moyennes de saison à partir du jeudi 6 août.

Anomalie de la température de la masse d'air (1500m d'altitude) - du 3 au 12 août 2020 - Modèle GFS via WxCharts

 

Si cette nouvelle hausse des températures est entrevue à partir du jeudi 6 août sur les régions du Sud et de l'Ouest (vendredi 7 août au nord et à l'est), il est encore difficile de déterminer la durée exacte de cette séquence chaude. Toutefois, les scénarios actuels laissent penser que ces fortes chaleurs seront assez durables. Que cela soit Paris, Toulouse ou Lyon, nous devrions être au dessus des moyennes de saison jusqu'à la mi-août semble -t-il... Une période très chaude voire caniculaire de plus d'une semaine ? Ceci n'est donc pas improbable.

 

Température de la masse d'air (1500m d'altitude) - scénarios GEFS pour Paris, Lyon et Toulouse jusqu'au 17 août - Météociel

 

Le principal pic de chaleur pourrait tout de même se produire entre jeudi et dimanche. Les températures devraient flamber pour dépasser aisément les 35°C sur une grande majorité des régions, au Nord comme au Sud. Des pointes à 37-38°C ne seraient pas impossibles jusqu'en région Parisienne, et le seuil des 40°C pourrait de nouveau être dépassé isolément.

Températures maximales prévues - jeudi 6 et vendredi 7 août 2020 - Météo-Villes

Le week-end prochain, un air un océanique un peu plus tempéré pourrait tenter de s'infiltrer sur les régions au nord de la Seine, mais une grande incertitude demeure sur sa survenue. D'autant plus que les tendances à moyen et long terme ne vont pas en faveur d'un rafraîchissement généralisé. Ce mois d'août s'annonce particulièrement chaud et les signaux de nouvelles canicules sont donc bien présents jusqu'à la fin du mois...

Anomalie de température - Semaine du 10 au 16 août et du 17 au 23 août 2020 - Modèle CEP via les services météorologiques Hongrois (Met.hu)

Pour vous tenir au courant de la situation notamment sur la durée et sur l'intensité de cette nouvelle période caniculaire à venir, nous vous conseillons de suivre quotidiennement nos prévisions météorologiques expertisées et actualisées chaque jour ! >>

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google