Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

15h21 – Nous sommes sous l’influence d’une dorsale associée à l’anticyclone des Açores. Celle-ci nous vaut un temps stable et généreusement ensoleillé avec quelques cumulus. Les températures sont agréables cet après-midi.

>> La fraîcheur fut sensible à l’aube. Il faisait 12 à 14 degrés dans Paris mais souvent moins de 10°C en banlieue. On est descendu jusqu‘à 5,7°C à Pontoise (95), 4,7°C à Prunay-le-Temple (78) et 4,9°C à Fontainebleau (77) où la sensation de froid était présente !

mardi 07 à 15:13

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Début de semaine plus chaud au Sud, mais incertitudes au Nord

Retour à la liste

Article publié le 30/04/2020

Alors que des conditions fraîches et perturbées concernent actuellement la France, un changement radical de temps et de masse d'air se profile pour le début de la semaine prochaine avec une possible envolée des températures sur la moitié Sud alors que les scénarios sont plus indécis sur la moitié Nord (située en limite).

 

 

Changement radical de configuration

 

Notre pays est actuellement soumis à un flux océanique dépressionnaire apportant de nombreuses précipitations, un vent sensible et des températures plutôt fraîches mais ces conditions ne vont pas durer.

 

Situation à échelle continentale le jeudi 30 avril 2020 - modèle GFS via infoclimat.fr

 

Nous sommes cette semaine sous l'influence d'un courant océanique perturbé s'étendant de l'Atlantique jusqu'à l'ouest de la Russie. De multiples dépressions s'enchaînent le long de cet axe, apportant des conditions perturbées et relativement fraîches sur la France. Nous sommes concernés ce jeudi 30 avril par la proximité d'une dépression sur les Îles Britanniques qui nous vaut beaucoup d'agitation (nombreuses averses et fortes rafales de vent).

 

Les dépressions qui circulent chez nos voisins britanniques sont associées à des masses d'air frais, véhiculé par un flux d'ouest et débordant assez largement sur notre territoire (seul le piémont pyrénéen et le bassin méditerranéen sont concernés par de l'air plus doux). Ainsi, les températures se situent actuellement quelques degrés en dessous des normales saisonnières d'une fin avril.

 

Situation à échelle continentale le lundi 4 mai 2020 - modèle GFS via infoclimat.fr

 

La situation va sensiblement évoluer à la fin du week-end avec un ralentissement du flux d'ouest et l'isolement d'une dépression (goutte froide) sur le proche-Atlantique, à mi-chemin entre les Açores et le Portugal. Dans le même temps, l'anticyclone présent sur le nord de l'Afrique en profitera pour s'étendre vers la France et jusqu'aux Îles Britanniques d'ici au lundi 4 mai.

 

Le courant océanique sera donc totalement enrayé dès la journée de dimanche et le flux basculera au secteur sud-est en journée de lundi, en marge de la dépression isolée sur l'Atlantique qui viendra jouer le rôle de "pompe à chaleur", dirigeant les vents du Maghreb vers l'Espagne et une partie de la France. Des masses d'air très chaud et dignes de la saison estivale vont alors gagner plusieurs régions du pays. La Moitié Nord semble moins concernée (le scénario ci-dessus est de loin le plus chaud !!).

 

 

Températures s'envolant à des niveaux d'été

 

Avec la bascule du flux au secteur sud-est, l'air chaud envahira notre pays en début de semaine prochaine et les températures deviendront dignes du coeur de l'été, notamment au sud. ATTENTION CAR IL S'AGIT ICI DU SCENARIO DE JEUDI 30 AVRIL... LES DERNIERS MODELES SONT MOINS CATÉGORIQUES SUR LA MOITIE NORD...

 

Anomalies thermiques de la masse d'air le jeudi 30 avril et le mardi 5 mai 2020 - via tropicaltidbits.com

 

Le comparatif ci-dessus est éloquent. Nous allons changer radicalement de masse d'air en l'espace de quelques jours, passant d'un air humide et frais pour la saison à un air sec et sensiblement plus chaud que la normale. Dans le sud-ouest de la France - où les contrastes seront les plus forts - l'anomalie thermique de la masse d'air passera de valeurs 2 à 4°C sous la norme ce 30 avril à des excédents pouvant atteindre 12 à 14°C le 5 mai !

Il est toutefois important de préciser que les régions du nord-est de la France devraient rester en marge des remontées d'air chaud, car situées en limite d'une descente d'air frais plongeant sur l'Europe Centrale, d'où une grosse incertitude...

 

TEMPERATURES MAXIMALES PREVUES SELON LES PREVISIONS REALISEES JEUDI 30 AVRIL :

 

 

TEMPERATURES MAXIMALES PREVUES SELON LES PREVISIONS REALISEES VENDREDI 1er MAI :

 

Les tendances deviennent encore plus floues pour le milieu de la semaine prochaine car de gros doutes concernent l'évolution de la goutte froide sur le proche-Atlantique. Si elle venait à se rapprocher de notre pays, le temps pourrait tourner à l'orage mais d'autres scénarios misent sur son éloignement avec le maintien d'un temps calme associé à des températures élevées. Affaire à suivre...

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google