Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Les températures restent plutôt élevées ce mardi, avec plus de 15°C au petit matin sur la capitale. Après une série de 4 journées consécutives de chaleur (>25°C), la série devrait s’interrompre aujourd’hui, avant une chute bien plus radicale demain.

> Le ciel est totalement couvert ce matin sur la quasi-totalité du pays. Aucun modèle numérique ne semblait entrevoir ce type de temps pour cette journée de mardi, et la couverture nuageuse semble pourtant bien compacte. De ce fait, même si la douceur sera de la partie, l’impression printanière sera moins marquée.

mardi 23 à 08:35

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Déficit de pluie record, sécheresse & incendies au Sud-Est

Retour à la liste

Article publié le 28/03/2019

Le premier trimestre 2019 sera certainement le plus sec jamais observé en de nombreux secteurs proches de la Méditerranée, plus encore qu'en 2012, 2005, 1995 ou 1953. Il n'a pas plu depuis le 2 février à Nice.



Il n'est généralement tombé que 10 à 30% de la normale sur ces secteurs.


N.B. : Plus globalement, les précipitations ont été déficitaires sur la majeure partie de la France sur la période, mais dans une moindre mesure.

Les pompiers doivent faire face à des incendies plus précoces et plus vastes qu'à l'accoutumée. Le plus récent s'est déclaré lundi 24 mars dans les Alpes de Haute Provence, ravageant plus de 120 hectares et non encore maîtrisé lors de la rédaction de cet article (>>). Plus de 500 hectares ont d'ores et déjà brûlé dans les Alpes Maritimes cette année (>>).


Incendie à Prads-Haute-Bléone (04) - 26 mars 2019 - SDIS 04

Cette situation devrait perdurer à l'horizon des 10 prochains jours malgré des averses en PACA (généralement dans l'intérieur, plus rarement près des côtes) et un éventuel passage pluvieux en Languedoc Roussillon.


Cumuls de pluie prévus du 28 mars au 7 avril 2019 - Modèle GFS via WXCharts

Ainsi, les locaux craignent une sévère sécheresse des sols superficiels durant la saison chaude à venir. Les prévisions saisonnières évoquent néanmoins la possibilité d'un été plus orageux donc plus humide que la normale et, pour l'instant, les nappes phréatiques du bassin méditerranéen affichent de bons niveaux à la suite des pluies plus abondantes en 2018.



A suivre donc.


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google