Récupération de votre position...
Météo en France
Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Démarrage d'un nouvel épisode El Niño

Retour à la liste

Article publié le 02/12/2018

Annoncé il y a désormais plusieurs mois, la température de l'océan Pacifique Equatorial est en constante augmentation en cette fin d'année, signe du début d'un épisode "El Niño".

L'observation de la température en cet endroit du globe est particulièrement importante pour évaluer les potentielles perturbations climatiques à venir à moyen terme (de l'ordre de quelques mois). La fluctuation de la température de la mer sur ce secteur joue d'une influence importante sur l'atmosphère en affectant le régime des vents et des précipitations. Cette relation océan/atmosphère se dématérialise alors sur les fameux phénomènes dits de « El Niño » et de « La Niña ».

Lors du dernier mois écoulé, la température de la mer en surface a été légèrement supérieure à la norme habituelle, entre +0.5 et +1°C sur l'Ouest du bassin Pacifique Equatorial, mais jusqu'à +1.5°C sur la partie Est du bassin. Le phénomène El Niño est caractérisé par une anomalie positive de l’eau en surface dans cette zone équatoriale du Pacifique d'au minimum +0,5°C, soit un seuil d'ores et déjà atteint.

Anomalie de la température de surface de l'océan Pacifique - du 28 octobre au 24 novembre 2018 - NOAA

C'est l'ensemble du Pacifique Equatorial qui est en réchauffement ces derniers mois. Une hausse notable, d'autant plus que nous sortons d'un épisode dit "La Niña" avec des caractéristiques inverses : les températures étaient alors inférieures à la norme, de l'ordre de -0.5 à -1.5°C selon les secteurs il y a tout juste un an.

Anomalie de la température en surface sur 4 secteurs de l'océan pacifique Equatorial - décembre 2017 à novembre 2018 - NOAA

Les prévisions à plus long terme signalent que cette épisode devrait rester relativement modéré (anomalie inférieure à +1.5°C), mais devrait tenir dans la durée, a minima jusqu'à l'été prochain. Pour comparaison, le dernier intense épisode El Niño s'était produit en 2015 avec un pic à +2.6°C : les conséquences avaient alors été parfois catastrophiques sur certaines régions du globe (>>).

Observation et prévision de l'anomalie de température de l'océan Pacifique Equatorial - novembre 2017 à août 2019 - NOAA

Lors d'un épisode d'El Niño, les courants marins sont modifiés et la donne climatique mondiale est de nouveau bouleversée. En prévision de ce phénomène, et pour l'hiver à venir, le temps pourrait être plus frais et humide dans le sud des États-Unis, tandis que les températures seront au dessus des normales en Alaska et dans l’ouest du Canada. Un temps chaud et sec pourrait également prédominer sur la partie australe du continent Africain, et sur une bonne partie de l'Asie du Sud-Est.

Des conséquences également pour le prochain été avec une constatation habituelle d'une mousson limitée sur l'Inde, et d'un temps relativement sec sur l'Indonésie. Le continent Sud-Américain pourrait quant à lui subir une période assez douce.

Pour la France et l'Europe, aucune réelle conséquence directement liée aux phénomènes El Niño et La Niña n'a pu être établie sur ces dernières décennies.

Wet = Humide -- Dry = Sec -- Warm = Doux -- Cool = Frais

Phénomènes habituellement observés de décembre à février, et de juin à août lors d'une situation El Niño - NOAA

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google