Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Un front vient de traverser l’ensemble de la région. Désormais, les pluies se sont évacuées sur la Seine-et-Marne, et nous devrions retrouver rapidement des éclaircies par les Yvelines.



ATTENTION : merci d’attendre le début de la semaine prochaine pour télécharger la nouvelle version de l’application sur Android car il y a un bug sur le widget. Désolé pour ce petit problème très temporaire… En revanche, pas de bug sur la nouvelle version pour Iphone.

Par ailleurs, nous vous conseillons vivement de vous connecter sur notre nouvelle page Facebook >>> car il s’agit d’une réelle valeur ajoutée au site internet (avis, explications, échanges avec les internautes). Plus il y aura de monde, plus cette page aura un intérêt ;)

dimanche 25 à 14:07

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Explication de cette vague de froid exceptionnelle et retrospectives

Retour à la liste

Article publié le 25/10/2012

L'épisode hivernal que nous connaissons depuis samedi est lié à une importante descente d'air très froid venue directement du Pôle Nord. Elle a envahi toute l'Europe du Nord, puis elle a gagné la France pour finir par s'engouffrer vers la Méditerranée dans la journée de dimanche (provoquant cette tempête de mistral et de tramontane ainsi que d'abondantes chutes de neige collante dans certaines vallées Alpines).

Progression de l'air froid sur l'Europe entre jeudi et dimanche

 

Régions touchées par la neige depuis samedi matin - notez que le Nord-Pas de Calais et la Provence n'ont pas le souvenir de chutes de neige aussi précoces. Dimanche matin, des flocons ont été observés à Carpentras, Aix-en-Provence, au Castellet...

 

Grenoble sous la neige

En raison d'un phénomène local lié à la disposition des reliefs environnants, Grenoble (200 m d'altitude seulement) a été la ville de plaine la plus touchée par la neige. La couche de neige était très différente d’un lieu à l’autre, variant de 0 cm à Domène et Meyland, à 35 cm dans certains quartiers de Grenoble (notamment vers le sud) !! Ces différences incroyables à quelques kilomètres de distance sont liées à l’influence du relief sur les températures. Comme la ville se situait en limite de la pluie et de la neige, il a suffit de 1 à 2°C pour que les précipitations tombent, soit sous forme de pluie, soit sous forme de neige. Cette neige très lourde (car chargée d’eau liquide) a cassé des arbres et des lignes électriques, d’où ces 5000 foyers privés d‘électricité. Cette situation est extrêmement rare en cette saison. Nous n’avons même pas retrouvé de phénomènes similaires pour Grenoble dans nos archives

 

La tempête Méditerranéenne est directement liée à l'arrivée de cet air froid. Comme la mer Méditerranée est chaude, la différence avec le froid crée un appel d'air qui prend de la vitesse en s'engouffrant dans les goulots d'étranglement naturels entre les Pyrénées et le Massif central (Tramontane),  le Massif central et les Alpes (pour le mistral).

Voici quelques vitesses mesurées dimanche :

Rafales de vent enregistrées dimanche 28 octobre 2012 :

  • 188 km/h au Cap Corse (20)
  • 162 km/h au Cap Béar (66)
  • 159 km/h à La Ciotat (13)
  • 153 km/h à La Croix Millet (07)
  • 151 km/h à Murs (84)
  • 149 km/h à l'Ile-Rousse (20)
  • 143 km/h au Cap Cépet (83)
  • 132 km/h à Porquerolle (Var)
  • 126 km/h à Toulon (Var)
  • 116 km/h à Avignon (84)
  • 120 km/h à Martigue (13)
  • 120 km/h à Orange (84)
  • 118 km/h à Leucate (11) et Istres (13)
  • 117 km/h à Valence (26)
  • 116 km/h à Aix-en-Provence (13)
  • 113 km/h à Marignane (13)
  • 123 km/h au Castellet (83)
  • 126 km/h à Salon-de-Provence (13) et Toulon (83)
  • 131 km/h à Martigues (13)
  • 114 km/h à Montélimar (26)

 

 

Cette situation est bien connue, mais l'intensité et l'étendue de cette invasion d'air froid est tout à fait exceptionnelle pour la saison. Il est très difficile de mesurer la durée de retour d'un tel phénomène car l'inventaire des évènements climatiques ne prend pas suffisamment en compte leur étendue. La presse n'est d'ailleurs pas un bon terrain d'étude car elle ne fait que raconter les histoires de phénomènes parfois très localisés. Cependant, en analysant les cartes météo sur plus de 100 ans, il apparaît que le phénomène actuel est très rare (peut-être une fois tous les 30 /50 ans).

 

Des chutes de neige en plaine à la fin du mois d'octobre. Le phénomène est très rare mais pas complètement impossible. Voici les précédentes dates :

  • 30 octobre 1869 : 10 cm de neige à Paris
  • 29 octobre 1895 : neige à Paris
  • 23 octobre 1905 : neige sur Nancy
  • 23 au 26 octobre 1908 : des chutes de neige très précoces se produisent jusqu'en plaine - il neige surtout les 25 et 26 octobre en Champagne, en Bourgogne, dans le Centre et dans l'Ouest. On mesure jusqu'à 25cm à La Châtre où les dégâts à la végétation sont importants.
  • 30 octobre 1919 : neige à Paris
  • Du 26 au 31 octobre 1922 : des chutes de neige très précoces se produisent en Bretagne, Normandie et région parisienne - en Bretagne, la neige parfois très abondante est à l'origine d'une catastrophe ferroviaire à Chatelaudren.
  • 23 octobre 1926 : neige très précoce sur le Bassin parisien
  • Du 27 au 29 octobre 1933 : c'est l'hiver avec plusieurs semaines d'avance - d'abondantes chutes de neige se produisent en effet dans le Centre et l'est (Bourges, Moulin, Dijon) - cette neige lourde provoque d'importants dégâts sur des arbres qui n'ont pas encore perdu leurs feuilles.
  • Du 29 au 31 octobre 1941 : neige sur presque toute la France
  • 28 octobre 1948 : neige dans le Nord-est, 5 cm à Phalsbourg
  • 24 octobre 1964 : quelques averses de neige dans le Nord et l'Est
  • Dans la nuit du 25 au 26 octobre 1981 : de très fortes précipitations se produisent en Ile-de-France et dans le Centre - les pluies se transforment en neige sur Orléans et Chartres où l'on mesure 2 à 4 cm dans la matinée du 26 octobre.

4 cm de neige à Orléans, le 26 octobre 1981


4 cm de neige à Orléans, le 26 octobre 1981


26 octobre 2003 : neige fondue et grésil sur Montpellier et Nîmes - 1 cm à Mulhouse
30 octobre 2008 : neige du Perche à la Sologne

Loiret sous la neige - 30 octobre 2008

Le Loiret sous la neige, le 30 octobre 2008 !

 

ATTENTION : ces dates ont été compilées après un énorme travail d'archives réalisé par Guillaume Séchet.

Merci de citer la source (meteo-paris.com) si vous les utilisez.

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google