Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous restons aujourd’hui sous une influence océanique à l’arrière d’une masse dépressionnaire plongeant peu à peu vers l’Italie. Si le temps est temporairement plus clair entre la fin de matinée et le milieu de journée des averses devraient nous concerner en fin d’après-midi et soirée (circulant d’abord plus au Nord).

> L’amélioration interviendra dès demain avec une poussée anticyclonique par le Sud-Ouest.

Celle-ci devrait s’accompagner de températures de plus en plus chaudes pour les prochains jours avec un nouveau risque caniculaire pour la fin de semaine.
**Merci pour vos dons réguliers car le financement du site reste durablement difficile cliquer ici

lundi 03 à 13:38

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Fortes chaleurs à partir de la fin semaine ? Les scénarios divergent

Retour à la liste

Article publié le 13/07/2020

 

Après un début de mois de Juillet assez perturbé et une fraîcheur persistante, notamment sur la moitié Nord, l'été semble vouloir faire son retour de façon assez marquée à partir du week-end. Cependant, si la plupart des modèles de prévisions envisageaient de la chaleur marquée sur une grande majorité de la France dès ce week-end, les scénarios semblent de plus en plus diverger.

 

Scénario 1 : Chaleur généralisée et forte ?

 

Scénario majoritaire jusqu’à encore hier et bien moins suivi aujourd’hui.

 

L’anticyclone devrait s’imposer sur l’Ouest de l’Europe à partir du prochain week-end avec un flux s’orientant peu à peu au Sud/Sud-Ouest en altitude. Une chaleur assez forte en altitude remonterait de ce fait du Maroc et d’Espagne pour peu à peu englober la France en début de semaine prochaine, le tout sous un temps anticyclonique et ensoleillé :

 

Schéma de la situation atmopshérique favorable aux fortes chaleurs envisagée pour le 20 Juillet - Modèle GFS via météociel.fr

 

Avec cette configuration atmosphérique, le soleil et le temps stable s’imposeraient sur la majorité du pays et les températures subiraient une nette remontée sur la moitié Nord. Les températures en altitude atteindraient des valeurs très élevées avec plus de 20°C modélisés à 850 hPa (environ 1200m d’altitude) sur une grande partie de la France, parfois plus de 22/24°C (soit une anomalie de +6 à +10°C selon les zones).

 

Carte anomalies de températures à 850 hPa envisagées dans le scénario 1 pour le 21 Juillet avec une chaleur marquée sur tout le pays  - modèle GFS via météociel.fr

 

Au sol, la chaleur deviendrait vraiment forte à partir de Dimanche 19/Lundi 20 Juillet, les 35°C seraient dépassés dès Lundi sur la majorité du pays (excepté l’extrême Nord, les côtes de la Manche et le Nord-Est).

 

Cette chaleur s’accentuerait au fil des jours avec des températures devenant caniculaires, notamment sur le Sud-Ouest, le Centre et la Provence. Un scénario assez extrême qui verrait des nuits particulièrement douces (souvent plus de 20°C) et des journées très chaudes (plus de 35°C généralisés, parfois plus de 40°C dans le Sud-Ouest et l’intérieur Provence) perdurer jusqu’au week-end avant que de l’air plus océanique n’envahisse progressivement le pays.

 

Schéma de la situation atmopshérique envisagée pour le 25 Juillet - Modèle GFS via météociel.fr

 

Scénario 2 : Chaleur modérée et cantonnée au Sud du pays ?

Depuis hier, plusieurs modèles tendent plutôt vers un épisode de chaleur bien plus modéré et plutôt cantonné au Sud de la France. En effet, l’anticyclone pourrait ne pas se montrer aussi imposant qu’envisagé précédemment et le flux de Sud/Sud-Ouest trop peu puissant pour permettre aux fortes chaleurs de remonter véritablement sur le pays.

 

De plus l'air frais océanique, d’abord vue repoussé plus au Nord des îles britanniques par l’anticyclone, pourrait finalement perdurer sur le Nord du pays avec un air restant finalement plus frais et des températures situées dans les normes de saison (voire en-dessous) des côtes de la Manche au Nord-Est.

Schéma de la situation atmopshérique envisagée pour le 20 Juillet (scénario 2) - Modèle GFS via météociel.fr

 

Ce scénario est bien plus pessimiste mais est suivi par plusieurs modèles aujourd’hui.

 

>> Dans cette configuration nous retrouverions un dégradé Nord/Sud assez marqué avec une chaleur de plus en plus forte entre le week-end et le début de semaine prochaine sur le Sud et des températures de saison voire assez fraîches au Nord. Si les 35°C pourraient être dépassés dans le Sud-Ouest et en Provence dans le courant de la semaine, nous peinerions à atteindre les 25°C de la Bretagne au Nord-Est.

 

Entre les deux les températures se montreraient plutôt de saison avec néanmoins une instabilité résultant du conflit entre les deux types de masses d’air dans le courant de la semaine prochaine.

Carte anomalies de températures à 850 hPa envisagées pour le 21 Juillet avec contraste Nord/Sud bien visible (scénario 2) - modèle GFS via météociel.fr

Néanmoins, les deux types de scénarios semblent se rejoindre sur un temps plus perturbé s’imposant sur le pays en fin de semaine sur la France et une baisse généralisée des températures.

 

Scénario 3 : Un juste milieu ?

 

C’est le scénario médian et celui qui est pour le moment retenu. La chaleur devrait temporairement s’étendre à une grande majorité du pays entre le week-end et le début de semaine prochaine. Le flux pourrait s'orienter au Sud-Ouest sur la moitié Sud avec des températures particulièrement chaudes pendant que le Nord resterait sous l'influence d'air plus frais contournant l'anticyclone présent sur l'Atlantique par le Nord. 

 

Schéma de la situation atmopshérique envisagée pour le 20 Juillet (scénario médian) - Modèle CEP via météociel.fr

 

Néanmoins, si ce scénario se confirme, la chaleur s’accentuerait temporairement en fin de semaine sur le Nord du pays qui retrouverait des températures supérieurs aux normales de saison, notamment en journée de Dimanche :

 

 

>> Cette chaleur deviendrait en revanche forte dans le Sud du pays dès le week-end avec les 35°C dépassés dès Dimanche dans le Sud-Ouest et la Provence. La mise en place d’une bise de Nord-Est sur le Nord de la France limiterait la hausse des températures sur le Nord du pays par la suite même si le temps s’annoncerait clément et ensoleillé, au Sud la chaleur continuerait de s’accentuer jusqu’en milieu de semaine où une possible dégradation orageuse pourrait tempérer les températures par la suite.

La fin de semaine resterait assez indécise sur ce scénario, si le temps pourrait devenir plus perturbé sur le Nord, un doute subsiste sur la moitié Sud avec une chaleur qui pourrait se cantonner plutôt aux abords de la Méditerranée, une situation au final similaire à celle que nous connaissons actuellement.

 

>> Les prévisions resteront donc à affiner dans les prochains jours, notamment sur la moitié Nord qui se situe en limite entre deux masses d'air radicalement différentes pour la période ciblée. Si la chaleur parfois forte semble faire son retour en fin de semain sur la France, son intensité, sa durée et sa localisation exacte restent encore à préciser.

 

 

       

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google