Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Après l’accalmie du début de journée, les averses ont repris et circulent en flux de Nord-Ouest, à suivre via les radars (>>).

> Nous relevons d’ores et déjà 62 mm de pluie depuis le 1er décembre sur notre station météo de St Germain des Prés.

vendredi 15 à 11:14

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Fortes chaleurs en mai : quelques antécédents

Retour à la liste

Article publié le 13/05/2017

La première partie de semaine à venir s'annonce estivale. les 30°C devraient être approchés voire dépasses sur un certain nombre de régions au sud de la Loire (>>). Une arrivée hâtive de l'été qui n'est pourtant pas si rare, avec de nombreux antécédents en mai, et plus notamment au cours des dernières années !

  • 2015 :

Du 10 au 14 mai 2015, l'été fait sa première apparition de façon notable. Les 30°C ont été dépassés sur de nombreux secteurs du pays, de l'Aquitaine à l'Alsace. Sur le Centre-Est, des records ont été battus avec jusqu'à 33.7°C à Saint-Etienne le 13 mai !

 

 

 

 

  • 2012 :

Entre le 10 et le 12 mai, la chaleur concerne également les ¾ du pays (seul le Nord-Ouest reste à l'écart). Le pic de chaleur est remarquable avec jusqu'à 34.7°C à Dax et à Saint-Jean-de-Luz le 10, 32.7°C à Clermont-Ferrand le 11 et jusqu'à 35.3°C observés au Luc le 12. Dans la capitale, la température parvient à frôler les 30°C lors de l'après-midi du 10 mai.

Température après-midi du 10 mai 2012 - Infoclimat

 

  • 2011 :

Un épisode remarquable de fortes chaleurs se produit sur le Sud du pays entre le 22 et le 26 mai. Les régions du pourtour Méditerranéen subissent les températures les plus élevées, à des niveaux assez exceptionnels pour un mois de Mai : on relève alors jusqu'à 36.6°C Conqueyrac (Gard) et 35.8°C à Gallargues (Gard) lors de l'après-midi du 24 mai, mais également 34.5°C à Istres, 33.8°C à Marseille-Marignane, ou encore 33.6°C à Montpellier lors de cette même journée. Le 25 mai, une bonne partie des villes de la moitié Sud approchent voire dépassent les 30°C.

 

  •  2010 :

Du 23 au 25 mai, la chaleur est au rendez-vous. On dépasse les 30°C pour la première fois de l’année sur la moitié Nord (notamment à Paris mais également en Bretagne, à Vannes où le record pour un mois de mai est battu). Le maxi est enregistré dans les Landes avec près de 33°C lors de la journée du 24 mai.

Température après-midi du 24 mai 2010 - Infoclimat

 

  • 2009 :

L'été s'invite sur un bon nombre de régions entre le 20 et le 26 mai, avec un pic d'intensité remarquable sur la moitié Est. A Grenoble (St-Martin d’Hères), les températures dépassent quotidiennement 30°C du 20 au 26 mai avec une pointe à 35.4°C le 24 mai. Des températures toutes aussi exceptionnelles en Alsace où le mercure affiche 34.3°C le 24 et 34.7°C le 25, soit plus de 15° au dessus des normes habituelles d'une fin mai ! En Corse, la chaleur est également intense (plus de 35°C) avec jusqu'à 36.4°C observés à Sartène le 25 mai.

 

  • 2005 :

Un événement notable par sa préocité. En effet, dès la fin Avril, la chaleur se met en place et les températures parviennent à dépasser parfois allègrement les 30° sur l'Aquitaine, où le record national du mois d'Avril est battu (33.2° à Cazaux le 30 avril). Une chaleur qui s'étend le 1er mai vers le Nord et l'Est, puisque l'on relève autour de 30° en Bourgogne (Auxerre) et en Alsace (Colmar, Mulhouse).

 

  • 2002 :

Pic de chaleur remarquable lors de la journée du 16 mai 2002. Les 35°C sont approchés voire atteint en Aquitaine (35.0°C à Cazaux, 34.2°C à Biscarrosse et Dax, 34.1° au Cap Ferret), et la barre des 30°C est également franchie de manière très hâtive sur certains coins de la Bretagne (30.3° à Ploumanac'h).

 

  • 1998 :

Les 12 et 13 mai 1998, l'été s'installe temporairement sur tout le pays, où la barre des 30°C est dépassé sur de nombreuses régions. Le mercure atteint 31.7°C au cœur de la capitale le 13 mai, 31.5° à Metz ou encore 31° à Lille, soit des valeurs situées entre 12 et 14°C au dessus des normes habituelles d'une mi-mai.

 

D'autres vagues de chaleur importantes ont eu lieu il y a plusieurs décennies :

  • 1976 :

Une vague de chaleur très précoce s'installe entre le 6 et le 9 mai. Cette chaleur concerne surtout la moitié nord et accentue la sécheresse qui a débuté à l’automne 1975. Les 7 et 8 mai, il fait plus de 30° sur la Normandie, la Picardie, la Région parisienne, la Champagne et la Lorraine (32°C à Creil, 31,4° au Mans, 31° à Reims), et l'on se baigne sur les Côtes de la Manche.

Les franciliens profitent de la chaleur sur les quais de Seine - 6 mai 1976

 

  • 1945 :

Il y fait exceptionnellement chaud entre le 11 et le 18 mai avec de nombreux records battus et parfois toujours d'actualité aujourd'hui. On y relève lors de cette période jusqu'à 36°C à Montpellier, 35.3°C à Mont-de-Marsan, 34.2°C à Lyon... Dans la capitale, le mercure s'élève même à 32.4°C lors de l'après-midi du 12 mai, 4 petites journées après l'armistice.

 

  • 1944 :

Les températures sont exceptionnelles à la fin du mois de mai 1944 car les températures atteignent des niveaux records pour la saison sur toutes les régions du nord. Les 29 et 30 mai, on enregistre par exemple 36° à Chartres, 34°8 à Paris, mais également plus de 34°C à St Quentin, Châteauroux et au Mans entre autres.

Les parisiens se précipitent dans les piscines - fin mai 1944

 

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google