Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Nous avons échappé aux orages hier sur Paris, le plus gros ayant circulé plus à l’Ouest que prévu. Après les pluies d’hier soir et du début de nuit, nous retrouvons déjà un temps plus sec (les dernières ondées sont à signaler sur la Seine-et-Marne).

> La différence devrait se faire sentir au niveau des températures : fini la douceur, place à une fraîcheur de saison, typiquement automnale, avec pas plus de 16°C attendus cet après-midi.





L’ouvrage Météo Extrême (Guillaume Séchet – éditions Hugo Image) est désormais disponible sur internet >> (et à partir du 24 octobre chez votre libraire). Cet ouvrage très illustré apporte toutes les réponses et explications sur les évènements climatiques extrêmes en France et dans le reste du monde.

mardi 15 à 07:00

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Froid, neige et pluie en avril 1986... avant Tchernobyl

Retour à la liste

Article publié le 09/04/2019

Printemps 1986. La France expérimente la première cohabitation politique de la cinquième République après les élections législatives du 16 mars. Le Président François Mitterrand nomme Jacques Chirac comme Premier Ministre. Les français découvrent deux nouvelles chaînes de télévision : TV6 et La Cinq où un certain Alain Gillot-Pétré s'improvise animateur de jeux. Outre Highlander et Top Gun, il fait 37,2°C le matin au cinéma. Stéphanie chante comme un ouragan, Jeanne Mas en rouge et noir et Modern Talking récidive avec Brother Louie. La première campagne des Restos du coeur s'achève, initiée par Coluche qui sera renversé par un putain de camion le 19 juin.




Après la vague de froid de février et la tempête des 24 et 25 mars, nous aspirions à retrouver enfin de belles journées printanières en avril. Il n'en fut rien, bien au contraire. Avril 1986 demeure aujourd'hui encore le plus froid des 50 dernières années, très agité et particulièrement pluvio-neigeux qui plus est. 



De vastes gouttes froides se renouvelèrent une grande partie du mois, creusant des dépressions à répétition. Les pluies fraîches ou les chutes de neige jusqu'en plaine de la première décade culminèrent le 9 entre les Pyrénées et le Massif Central avec 37 cm de neige fraîche sur la journée au centre météo d'Aurillac (639 m dans le Cantal), soit la plus forte chute en 24 heures mesurée depuis le début des observations en 1945, jamais battue depuis mais toutefois égalée le 28 février 1989. Au cours de cet épisode, on releva aussi jusqu'à 19 cm à Gourdon (260 m, Lot), 11 cm à Limoges-Bellegarde (402 m, Haute Vienne) et 8 cm à Saint Etienne Bouthéon (395 m, Loire). Quatre prêtres suisses furent emportés par une avalanche en descendant à ski du refuge de la Cougourde dans le Mercantour.


Images de neige illustrant le bulletin météo d'Antenne 2 du 7 avril 1986 - INA



Bulletins météo de Laurent BOUSSIE des 6, 7 et 8 avril sur Antenne 2 - INA

De nombreux records mensuels de froid tombèrent les jours suivants, surtout du 11 au 13 avril, concernant les minimales et plus encore les maximales, toujours de mise en 2019.






 Météo-France

Les perturbations s'enchaînèrent ensuite jusqu'en fin de mois, sans véritable répit et par des températures certes moins exceptionnelles mais demeurant le plus souvent très basses pour la saison. Les conditions les plus durablement dégradées s'acharnèrent entre les Pyrénées, le Massif Central et les Alpes. Les 140 mm au Puy, 185 mm à Grenoble St Geoirs et 257 mm à Montélimar cumulés en avril 1986 demeurent encore des records mensuels en 2019. De nombreux cours d'eau finirent par déborder. Après une nuit excessivement pluvieuse faisant plonger la température de 14°C à 2 h vers 0°C à 7 h, Lyon se réveilla même de nouveau sous de gros flocons déposant 2 cm de neige au matin du 22. Un retour d'Est porteur de 80 cm à 1 mètre de neige fraîche sur les Alpes frontalières clôtura ces intempéries en série les 27 et 28.


Inondations en Aquitaine - Journal d'Antenne 2 du 28 avril 1986 - INA

L'anticyclone dit des Açores poussa enfin vers la France en fin de mois, une aubaine pour retrouver des conditions météo plus printanières et pour, selon les informations de l'époque, nous protéger du panache radioactif libéré par la pire catastrophe nucléaire de notre histoire survenue à Tchernobyl le 26 avril.


Situation météo décrite par Brigitte Simonetta le 30 avril 1986 - Antenne 2 - INA

Dans les faits, le jour même de la diffusion de ces explications rassurantes, le panache gagnait l'Est de notre pays. La hausse de la radioactivité atmosphérique fut semble-t-il non significative pour la santé publique de nos concitoyens, mais des controverses subsistent néanmoins à ce sujet. 


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google