Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

15h21 – Nous sommes sous l’influence d’une dorsale associée à l’anticyclone des Açores. Celle-ci nous vaut un temps stable et généreusement ensoleillé avec quelques cumulus. Les températures sont agréables cet après-midi.

>> La fraîcheur fut sensible à l’aube. Il faisait 12 à 14 degrés dans Paris mais souvent moins de 10°C en banlieue. On est descendu jusqu‘à 5,7°C à Pontoise (95), 4,7°C à Prunay-le-Temple (78) et 4,9°C à Fontainebleau (77) où la sensation de froid était présente !

mardi 07 à 15:13

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

L'actualité météo dans le monde en cette dernière décade d'avril

Retour à la liste

Article publié le 22/04/2020

Si l'actualité reste dominée par la pandémie du coronavirus, les phénomènes météo continuent de se manifester aux quatre coins du globe avec plus ou moins d'intensité. Tour d'horizon de l'actualité météo du moment.

 

Europe : un fort contraste nord-sud

 

La situation est bloquée à échelle du continent européen avec du mauvais temps dans sa partie sud tandis que les hautes pressions restent omniprésentes sur sa partie septentrionale.

 

Image satellite avec la dépression Vera vers la Sardaigne le mardi 21 avril 2020 - EUMETSAT

 

En cette dernière décade du mois d'avril, les hautes pressions sont toujours positionnées sur la partie nord du continent européen, s'étalant de la Pologne jusqu'à l'Islande en passant par la Scandinavie. Un temps durablement sec et très ensoleillé concerne une vaste portion du continent avec une sécheresse de surface parfois importante dans certains pays, comme sur le nord et l'est de la France ou chez nos voisins allemands.

À l'inverse, le sud du continent est influencé par des anomalies dépressionnaires récurrentes transitant des Açores au bassin méditerranéen. Actuellement, la dépression Vera circule entre les Baléares et la Sardaigne et apporte un temps instable de la péninsule ibérique jusqu'aux Balkans en passant par l'Italie et le sud de la France. Le début de semaine a été très arrosé sur le Roussillon et l'est de la Corse avec des cumuls atteignant 100 à 200 mm par endroits.

 

Modélisation des quantités de poussières sableuses dans l'atmosphère du 20 au 24 avril 2020 - AEMet

 

La dépression Vera a généré un flux de sud-est dynamique en altitude depuis le nord de l'Afrique jusqu'à la France au cours des dernières heures. Ce flux a soulevé des poussières sableuses en provenance du Sahara et entraîné leur remontée jusqu'en France, notamment hier mardi 21 avril. Les pluies qui ont touché les régions du sud ont laissé un dépôt brun/ocre sur certaines surfaces - très visible sur les carrosseries des véhicules - témoignant de la présence de ces poussières dans notre atmosphère.

 

 

Amérique du Nord

 

Après un premier "outbreak" de tornades lors du week-end de Pâques sur le sud-est des États-Unis, un nouvel épisode tornadique a touché les mêmes régions entre dimanche 19 et lundi 20 avril 2020.

 

Tornade traversant l'autoroute vers Ocala en Floride le lundi 20 avril 2020 - captures Twitter

 

Une nouvelle vague d'orages violents s'est déclenchée sur le sud-est des États-Unis entre dimanche et lundi, à l'origine de plusieurs cas de tornades. La Floride, la Géorgie, l'Alabama et le Mississippi ont été les États les plus touchés. En Floride, une tornade a notamment traversé une autoroute dans le secteur d'Ocala, filmée par de nombreux automobilistes.

 

Dégâts majeurs causés par une tornade EF4 le dimanche 19 avril 2020 à Sandy Hook au Mississippi - WXChasing

Bois entiers ravagés par la tornade EF4 du dimanche 19 avril 2020 à Sandy Hook au Mississippi - WXChasing

 

Le phénomène tornadique le plus violent a été observé vers Sandy Hook dans le Mississippi avec une nouvelle tornade d'intensité EF4, à seulement quelques dizaines de kilomètres d'une autre tornade EF4 observée lors du week-end de Pâques. Celle-ci a causé des dégâts considérables, détruisant des habitations et arrachant des arbres par milliers.

Des inondations ont été observées au Mississippi, en Alabama et en Géorgie. Certaines habitations ont été lourdement endommagées par la grêle et le vent. Au total, huit tornades auraient été aperçues ce dimanche 19 avril 2020. En Alabama, des rafales à 160 km/h ont été enregistrées. Près de 45.000 foyers ont été privés d'électricité.

 

 

Amérique du Sud

 

Désormais au coeur de l'automne, le continent sud-américain est encore largement concerné par des conditions chaudes mais le refroidissement s'opère sur sa partie la plus méridionale.

 

Températures observées en Amérique du Sud lors de l'après-midi du mardi 21 avril 2020 - via windy.com

 

L'actualité météo est relativement calme de ce côté du globe. L'Amérique du Sud vit un automne assez chaud avec des températures encore élevées sur une large partie du continent. Les températures dépassent encore localement les 35°C dans l'intérieur du Brésil.

Toutefois, le froid s'installe peu à peu sur la pointe sud du continent, dans le sud du Chili et de l'Argentine. Les premiers flocons de neige de la saison sont même attendus sur Ushuaïa ce vendredi - une situation qui n'a toutefois rien d'exceptionnel pour cette ville située tout près du 55ème parallèle sud.

 

 

Afrique

 

Comme pour le continent sud-américain, l'actualité météo est assez pauvre en Afrique où des conditions classiques pour la saison perdurent depuis de longues semaines.

 

Image satellite du continent africain le mardi 21 avril 2020 - via Sat24.com

 

Comme souvent à cette saison, une large moitié nord du continent est dépourvue de nuages et subit de fortes chaleurs. Le nord du Maghreb fait toutefois exception, influencé par les anomalies dépressionnaires qui transitent ces derniers temps sur le bassin méditerranéen et qui apportent le débordement de pluies parfois orageuses.

La traditionnelle ceinture d'orages est présente sur une large bande centrale du continent africain mais l'activité reste modérée ces derniers temps. En Afrique du Sud - où c'est l'automne - les températures baissent graduellement et affichent des niveaux conformes aux normales saisonnières.

 

 

Asie

 

Sur le continent asiatique, l'actualité météo du moment est marquée par le début de la saison des orages sur le Bangladesh et le nord-est de l'Inde et de graves inondations dans le sud du Yémen.

 

Graves inondations dans la région d'Aden dans le sud du Yémen ce 21 avril 2020 - captures Twitter

 

Le sud du Yémen est en proie à des pluies diluviennes et à des orages depuis le début de semaine. Des inondations importantes surviennent dans le district d'Aden avec jusqu'à 1 à 2 mètres d'eau dans certaines rues ! Le gouvernement du pays classée la ville portuaire en zone sinistrée. Le dernier bilan (au 22 avril) faisait état de 10 victimes et au moins 30 blessés.

 

Amas pluvio-orageux très actifs sur le Bengale Occidental dans la nuit du 20 au 21 avril 2020 - via keraunos

 

Comme chaque année à cette saison, des orages violents se déclenchent sur le Bangladesh et le nord-est de l'Inde. Ils sont créés par la rencontre entre l'air chaud et très humide présent sur le golfe du Bengale et l'air froid et sec descendant de l'Himalaya. Cette période instable dure jusqu'au mois de mai et précède la saison de la mousson.

Depuis le début de la semaine et durant les prochains jours, cette partie du monde est sous la menace de phénomènes violents. On attend des orages très virulents, à même de produire des pluies intenses faisant craindre des inondations. Des chutes de grosse grêle sont également redoutées, tout comme de très puissantes rafales de vent (pouvant atteindre les 150 km/h sous les systèmes orageux les plus actifs). Enfin, un risque tornadique est également présent en Inde, notamment au nord-ouest de Calcutta.

 

 

Océanie

 

Après un début d'année marqué par des incendies dévastateurs, le temps s'est durablement dégradé en Australie et les épisodes pluvio-orageux s'enchaînent depuis plusieurs semaines.

 

Violent orage de grêle à Yeppoon dans le Queensland le 19 avril 2020 - capture Youtube

Impressionnants grêlons tombés le 19 avril 2020 à Rockhampton dans le Queensland - via 7NEWS

 

Ces dernières semaines, les épisodes d'orages et de fortes pluies sont nombreux en Australie. Après les inondations observées dans plusieurs régions du pays au début du mois d'avril, ce sont maintenant les violents orages qui font l'actualité. Le week-end s'est achevé par de violents orages de grêle dans le Queensland (nord-est de l'Australie), lesquels ont causé d'importants dégâts dans certaines localités.

 

Inondations à Ponérihouen en Nouvelle-Calédonie le 20 avril 2020 - via lnc.nc

 

Non loin de là, le mauvais temps affecte également la Nouvelle-Calédonie. Ce territoire français situé à l'est de l'Australie était placé en vigilance rouge aux fortes pluies et orages en début de semaine. Dans le nord et l'est du territoire, des inondations importantes ont été observées. De nombreux axes routiers ont été coupés, isolant certains secteurs, en particulier de Ouégoa à Houaïlou.

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google