Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

+ L‘épisode neigeux présent en moyenne vallée du Rhône commence à remonter vers la Bourgogne. Demain, le front atteindra la région où il donnera de la pluie en majorité. Néanmoins, un phénomène d’isothermie pourrait également être observé chez nous, changeant la partiellement ou totalement la pluie en neige notamment sur les secteurs habituellement favorisés (Yvelines, Val d’Oise, sur les plateaux).

+ Aucune gène à la circulation ne devrait être à redouter car ces chutes de neige se produiront par des températures positives, si elles ont lieu. Paris et la basse vallée de Seine seront épargnés.

jeudi 14 à 17:07

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

L'été des indiens est-il une particularité américaine?

Retour à la liste

Article publié le 12/10/2019

Les origines de l'été indien

Aujourd'hui, la notion d'été indien est largement répandue dans l'imaginaire collectif, comme étant une période de douceur, voire de chaleur et de soleil située au coeur de l'automne. Particulièrement présent en Amérique du Nord, cet aléas météorologique a pris le nom d' "été des indiens" en ces contrées.

Eté des indiens 2014 par Warren BRANDELY à Jonquière, dans la province de Québec, au Canada >>

 

Cette dénomination a été exportée dans le monde entier via l'influence culturelle Américaine s'étendant très largement en Europe et au Japon principalement. En France, cet été d'arrière-saison a été rendu célèbre par Joe Dassin qui interprétait alors "L'été Indien" en 1975. C'est d'ailleurs pour cela que nous parlons plus d'été indien que d'été des indiens, en France.

« C’était l’automne, un automne où il faisait beau

Une saison qui n’existe que dans le Nord de l’Amérique

Là-bas on l’appelle l’été indien »

 

Une définition météorologique

A l'origine surtout romancée, cette saison est devenue tellement ancrée dans la culture populaire nord-américaine, qu'elle a fait l'objet d'une définition météorologique stricte afin d'encadrer ce que l'on peut appeler été des indiens ou non.

> Il doit se produire au milieu de l'automne, entre fin septembre et la mi-novembre

> Il doit succéder à un premier coup de froid, accompagné de gelées

> Il ne doit pas pleuvoir ou très peu (il se caractérise par un temps ensoleillé et sec)

> Les températures doivent être au moins supérieures de 5°C par rapport aux normes pendant 3 jours consécutifs ou plus.

L'Amérique du Nord ayant un climat très contrasté et plus excessif dans le froid que l'Europe occidentale, ces critères sont rarement réunis. L'influence énorme de l'Atlantique sur notre climat modère fortement les premiers coups de froid, ce qui limite les gelées et nos masses d'air chaud qui peuvent tout à fait circuler sont souvent accompagnées d'humidité (vigoureux flux de Sud-Sud-Ouest dépressionnaire)

 

Exemple d'été des indiens en Amérique du Nord

En Amérique du Nord, une vaste descente d'air polaire sur l'Ouest du continent soulève à l'avant une masse d'air chaude très importante sur l'Est (et donc le Québec), se traduisant donc par plusieurs jours de temps anormalement chaud et sec.

 

Situation actuelle d'été des indiens

 

Eté des indiens, à Québec, fin septembre 2014 - Tableau Infoclimat

 

Un été des indiens bien français

Malgré tout ce tapage autour de l'été indien, les peuples Européens et donc les français n'ont pas attendu de traverser l'Atlantique pour découvrir ces périodes chaudes d'arrière-saison. Si nous ne parlions pas d'été indien, des dénominations de longue date existaient déjà, dont deux plus particulièrement.

> Dans la moitié Nord, l'été de Saint-Denis

Saint Denis est un saint patron très populaire à Paris et a donc rayonné par son nom dans une grande partie du Nord de la France principalement. Son jour calendaire est au 9 octobre. Traditionnellement associé aux vendanges tardives, il est lié à cette période de temps doux et propice aux activités viticoles de la 1ère qunizaine d'octobre

« Entre Saint-Michel et Saint-François, prends ta vendange telle qu'elle est, à Saint-Denis, prends-la si elle y est encore. »

« Entre Saint-Denis et Saint-François, prends ta vendange

quelle qu'elle soit. »

L'été de Saint-Denis dans les vignes d'Irancy, près d'Auxerre (89) - Jérémie GAILLARD

 

>Plus répandu, l'été de Saint-Martin

L'été de Saint-Martin (jour calendaire, 11 novembre) est à mettre en opposition aux Saints de Glace, qui se produisent environ 6 mois plus tard, au mois de mai. Il désigne souvent la toute dernière période de douceur avant l'hiver, de nombreux dictons y sont liés. Moins médiatisé que l'été des indiens, il ne possède pas de définition météorologique précise.

« Bel été de Saint-Martin présage un hiver certain. »

« L'été de la Saint-Martin dure trois jours et un brin. »

« À la Toussaint, commence l'été de la Saint-Martin »

Cependant, comme pour l'été des indiens, son observation est liée à une période de redoux et de temps calme consécutive à l'installation d'un temps automnal, froid et humide (pas forcément accompagné de gelées). Il marquait sans doute une pause dans cette période sombre de l'année.

 

Les Vosges, durant l'été de la Saint-Martin, en 2015 - Jean Sébastien BECK >>

 

Exemples d'étés d'arrière-saison en France

D'un point de vue pris à grande échelle, l'été des indiens et l'été de Saint Martin (ou de l'été de Saint-Denis comme actuellement), ont des origines similaires de chaque côté de l'Atlantique. Il s'agit de l'effet des vases communiquants.

>En Europe, nous retrouvons le même phénomène avec une grande descente d'air froid sur l'Atlantique, soulevant de l'air très chaud à l'avant, se traduisant là aussi par un temps plutôt chaud et sec (humide sur le partie en contact avec l'air froid, comme en France aujourd'hui).

Situation actuelle d'été de Saint-Denis

 

L'été de Saint-Denis, octobre 2018 - Tableau Infoclimat

 

 

L'été de la Saint-Martin, en novembre 2015 - Tableau Infoclimat

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google