Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Une forte canicule va s’installer cette semaine, avec un pic envisagé ce jeudi, et nous sommes désormais placés en vigilance orange (valable dès demain 06h). Le record de chaleur absolu (tous mois confondus) sur la station de Paris-Montsouris est en très grand danger puisque nous pourrions atteindre les 41 voire 42°C lors de ce pic (le seuil des 40°C a été atteint une seule fois seulement dans l’histoire à Paris depuis le début des relevés en 1872 : le 28/07/1947 avec 40.4°C. Consultez tous les records de la région >>). Toutes les informations sur cette canicule >>

> Aujourd’hui lundi, la hausse s’accélère déjà avec 33°C envisagés dans la capitale. De fortes chaleurs qui s’annoncent plutôt respirables compte tenu des valeurs attendues entre mardi et jeudi !

lundi 22 à 16:04

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

La chaleur finira-t-elle par s'installer cet été ?

Retour à la liste

Article publié le 14/06/2019

Depuis mai, nous prévîmes à plusieurs reprises l'arrivée de conditions plus ensoleillées et plus chaudes, des prévisions qui se concrétisèrent plus ou moins, surtout début juin, mais jamais dans la durée, la fraîcheur humide reprenant souvent le pas. Ainsi, ce mois de juin est à ce jour bien plus frais que la normale sur la majeure partie de la France. Les fortes chaleurs n'ont fait que des percées sans lendemain, au désespoir de ceux attendant l'été, pour le plus grand bonheur de ceux craignant les méfaits de la canicule. 




Le TOP 20 ci-dessus sera bouleversé vendredi 14 juin sous l'effet d'un sirocco faisant grimper le thermomètre au-delà de 35°C voire localement à près de 40°C en son domaine, une pulsion restant néanmoins localisée au Sud-Est du pays, essentiellement en Corse, et sans lendemain.


3B Météo

Nonobstant, progressivement, la chaleur devrait gagner du terrain vers le Nord durant la troisième semaine de juin, à partir du 17. Malgré des fluctuations au passage de dégradations orageuses, elle se maintiendrait en fin de mois, surtout à l'Est, plus modérément ailleurs.




Ces prévisions resteront-elles valables dans le temps ou finiront-elles par décevoir de nouveau les amateurs de chaud à l'instar de celles que nous publiâmes lors de précédents articles ? Nous verrons bien, mais la tendance semble plus solide que précédemment et collerait à la prévision saisonnière tablant toujours sur un mois de juillet très estival, très chaud et très sec, avant un mois d'août possiblement plus hésitant.







Suivez nos prévisions saisonnières régulièrement mises à jour (>>).


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google