Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

>Le temps s’est dégradé hier par l’Allemagne et le Benelux. Cette nuit, avec le refroidissement, la neige remplace la pluie. Cette neige ne tient généralement pas au sol en centre-ville mais peut saupoudrer les collines et plateaux entourant la capitale ce matin (suivez ces chutes de neige via nos radars).

lundi 19 à 21:28

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Météo du 14 juillet : chaud et tournant à l'orage

Retour à la liste

Article publié le 12/07/2018

La goutte froide à l'origine de la parenthèse plus nuageuse et plus fraîche au Nord et à l'Est les 10 et 11 juillet s'éloignera et nous retrouverons des conditions estivales sur l'ensemble de la France durant le week-end du 14 juillet. La chaleur gagnera de nouveau le Nord, sans excès mais assez lourde et capable d'alimenter quelques orages isolés. Les températures hausseront plus encore au Sud avec, là aussi, quelques foyers orageux privilégiant le relief. Des pointes à 35°C et plus sont possibles en Aquitaine, probables et répétées vers l'arrière-pays méditerranéen où les personnes sensibles et / ou exposées devront être précautionneuses. L'isolement plus ou moins marqué d'un talweg en goutte froide vers le Portugal ajustera le niveau du thermomètre et finira par déclencher une dégradation orageuse. Notez enfin, sans influence directe sur la France, l'approche de l'ex-ouragan Chris vers l'Islande.


ECMWF



Nos prévisions du vendredi 13 au dimanche 15 juillet (>>)

Les conditions s'annoncent donc globalement bonnes pour les festivités, notamment pour les feux d'artifice aux soirs des 13 et 14 juillet, même si la faible instabilité annoncée pourrait localement déclencher une averse orageuse au mauvais endroit et au mauvais moment, à suivre donc via les radars détectant les précipitations (>>) et l'activité électrique (>>).


Météo60

Il y a 2 ans, le 14 juillet s'était distingué par une fraîcheur remarquable, plus encore qu'en 2000, 1998 et 1948, autres références en la matière. A contrario, la chaleur était, accablante en 2003 avec 34°C à Paris et 38°C à Lyon, plus encore qu'en 2006, 2005 et 1983. Le 14 juillet 2010 avait, quant à lui, été copieusement arrosé sur Paris avec 43 mm tombés en quelques heures au parc Montsouris (plus que les 30 mm en 1967, 22 mm en 1965, 14 mm en 1965, 12 mm en 1980 ou 8 mm en 1962).


Défilé sous la pluie le 14 juillet 2010 à Paris - Reuters


Défilé sous la pluie le 14 juillet 1962 à Paris - Gamma Rapho




 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google