Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Quelques averses non initialement prévues ont circulé ce matin avec parfois du grésil. Ces dernières ont quitté la région en mi-journée via la Seine-et-Marne, laissant place aux éclaircies.

> L’accalmie de ce mardi sera de courte durée puisque nous renouerons avec un temps fréquemment pluvieux et très agité dès demain, mais on ne parlera plus de tempête.

> Quelques cumuls pluviométriques sur les dernières 72 heures : 17 mm à Melun, 28 mm à Toussus-le-Noble et au Bourget, 30 mm à Villacoublay, 32 mm à Paris-Montsouris, 33 mm à Pontoise, 35 mm à Trappes.

mardi 12 à 13:02

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Nouvelles inondations meurtrières au Pérou

Retour à la liste

Article publié le 18/03/2017

Le Pérou est une nouvelle fois la proie de terribles orages ces derniers jours, apès avoir déjà été touchée par des inondations en Janvier dernier. La situation est critique près de la capitale Lima, où ces pluies diluviennes sont responsables de crues éclairs catastrophiques.

Orages au dessus du Pérou - image satellite Aqua / Modis - 17 mars 2017

De nombreux fleuves côtiers sont entrés en crue. Ces pluies dévalant les pentes de la cordillère des Andes se retrouvent alors à arpenter les rues de certaines bourgades, prenant parfois la forme d'un fleuve en furie, en l'instant de quelques secondes.

Les images, souvent impressionnantes, démontrent le caractère soudain et meurtrier de ces inondations, qui ont déjà causé la mort d'une dizaine de personnes dans la province de Lima.

 

 

 

C'est près d'un demi million de personne qui ont été touchés par ces fortes pluies orageuses au cours de ces dernières semaines. En effet, le pays est confronté à de fortes inondations à répétition depuis le début de l'année (notamment à la fin du mois de Janvier) en ayant provoqué le décès de plus de 60 personnes à travers le pays.

Le président Péruvien Pedro Pablo Kuczynski, a par ailleurs décrété l'Etat d'urgence sur 11 régions parmi les 25 que compte le pays, tout en promettant de déblocage de l'équivalent de 700 millions d'euros en soutien des zones sinistrées.

Photos : Facebook "El Despertat a un nuevo mundo"

 

Ces catastrophes climatiques autour du Pérou pourraient être la conséquence d'un « El Niño côtier ». Le phénomène El Niño correspond habituellement au réchauffement sensible des eaux de la portion équatoriale de l'océan pacifique.

Or, actuellement, ce réchauffement n'est en cours qu'au niveau des côtes Péruviennes et Equatoriennes (anomalie de la température de l'océan y atteignant les +2 à +3°C). Dans ces conditions, les alizés qui soufflent habituellement d'Est en Ouest faiblissent ou peuvent même finir par prendre des directions contraires. Le Pérou est alors confronté à cette dernière situation, avec des vents refluant de l'Ouest vers l'Est, tout en s'accompagnant d'humidité et donc d'orages fortement alimentés par les eaux anormalement chaudes des côtes.

Anomalie de la température de surface de l'océan Pacifique - période 21 décembre-8 mars / Climate Prediction Center NOAA

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google