Récupération de votre position...
Météo en France

Pékin et le Nord de la Chine suffoquent sous la pollution

Retour à la liste

Article publié le 04/12/2015

Tandis que débutait la COP 21 à Paris, la fin novembre et le début décembre ont, une fois de plus, été placés sous le signe d'une pollution atmosphérique extrême à Pékin et sur d'autres grandes agglomérations du Nord de la Chine. Une épaisse nappe de brouillard jaunâtre recouvrait la capitale en réduisant la visibilité à quelques centaines de mètres à peine et ce en plein jour. Le taux de particules fines a atteint 680 microgrammes par mètre cube, soit près de 30 fois plus que le seuil maximal fixé par l’Organisation Mondiale pour la Santé.

Des experts chinois de l’environnement attribuent l’origine de cet épais brouillard à l’augmentation de la consommation de charbon et au rejet dans l’atmosphère de fumées industrielles.


 

Retour à la liste

Google