Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous nous dirigeons vers un week-end de Pentecôte estival, à la fois très ensoleillé et chaud. Il s’agira même de la Pentecôte la plus estivale depuis 2010 à l‘échelle nationale.

Le soleil, qui règnera à nouveau sans partages aujourd’hui, nous dirige vers des records d’ensoleillement pour le mois de mai.

vendredi 22 à 11:09

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Pollens - suivi et prévision

Retour à la liste

Article publié le 04/04/2020

Quels sont les symptômes - comment différencier?

 

Pour les personnes sensibles, le printemps est une saison à risque bien connue, mais nombre d'allergiques s'ignorent car elles peuvent se manifester sous forme de rhume léger, ou de nez qui coule, éternuement voire toux sont aussi répertoriés.

En revanche, l'allergie au pollen ne produit pas de fièvre surtout dans le cas d'une personne faiblement sensibilisée, et il est important de le signaler dans cette période particulière de pandémie au COVID-19.

Ainsi, si une personne de votre entourage ou vous-même déclare ces symptômes sans fièvre, ne cédez pas à la panique et renseignez-vous sans danger auprès de votre pharmacien ou de votre médecin traitant en vue d'un diagnostic allergique, ou d'une prescription temporaire d'antihistaminiques. Il est inutile de composer le 15 ou de surcharger tout service d'urgence.

Fiche d'information de l'ARS concernant l'allergie aux pollens

 

Quelles sont les zones à risque?

 

Depuis notre article du 21 mars >>,  la situation qui était au bord de l'explosion a radicalement changé puisque de moins du tiers tu territoire concerné, nous sommes passés à la totalité. Plus aucun département n'est à l'abri des pollens les plus allergènes.

Les régions les plus touchées se trouvent sur une large bande centrale du pays, avec un maximum notable observé au niveau du centre du Bassin Parisien (grosso-modo les contours de l'Île-de-France).

Les données sont consultables sur pollens.fr, la carte est régulièrement mise à jour.

 

Néanmoins, quelques nuances sont à apporter selons les régions auxelles vous habitez. Dans une très large moitié Nord, et tout département se trouvant au Nord de la limite méridionale de la zone orange, c'est le Bouleau qui pose les plus gros problèmes, bien que les Frênes  commencent peu à peu à se manifester.

 

Au Sud de cette ligne, le Bouleau est très peu répandu et les espèces plus méridionales comme le Cyprès sont encore présentes. Mais une amélioration sensible est en cours puisque le pic de production de pollen de cette espèce est passée. Le Platane quant à lui commence à apparaître.

 

Quelle est l'évolution attendue prochainement?

 

Compte tenu de la situation météorologique particulièrement printanière attendue durant ces prochains jours, la période sera très propice à une évolution rapide de la végétation. La disparition des gelées matinales limitera le retard de floraison des espèces les plus sensibles et continuera d'accélérer celle des plus rustiques (Bouleau). Ce dernier devrait continuer de progresser vers le Nord et toucher toutes les régions au Nord de la Seine, jusque là plutôt épargnées.

 

Modèle SILAM montrant l'évolution de la concentration des pollens de Bouleau. Les zones les moins touchées au Nord de la France actuellement seront de loin les plus concernées d'ici seulement lundi! - http://silam.fmi.fi

 

D'ici seulement demain, les Aulnes devraient également rejoinre la parie. Cet arbre, répandu dans les zones plus froides et humides, devrait commcencer à concerner les massifs de l'Est et se diffuser à partir des zones humides d'une grande partie du territoire national.

 

                SAMEDI 03/04                                       DIMANCHE 04/04

Concentration en pollen d'Aulne dans l'air entre samedi 3 et dimanche 4 avril - COSMO

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google