Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Un front nuageux est en cours d‘évacuation vers l’Est. Nous allons rapidement retrouver des éclaircies ce matin sur l’IdF, mais des averses circulant actuellement sur la Normandie nous menacent pour cet après-midi.

samedi 02 à 06:47

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Prévision saisonnière : un mois de Mars dans les normes ?

Retour à la liste

Article publié le 27/02/2016

Après un mois de Février doux et humide, les modèles numériques envisagent un mois de Mars autour des normales de saison, malgré quelques contrastes entre la première et la seconde partie du mois.

Pour ce début du printemps météorologique (1er Mars - 30 Juin), d'un point de vue pluviométrique, nous pourrions retrouver selon ces mêmes modèles numériques un temps possiblement humide lors de la première décade.

Anomalie de précipitations entre le 27 février et le 6 mars - Source : National Centers for Environmental Prediction

 

Néanmoins, sur l'ensemble du mois, l'anomalie de précipitations semble plutôt faible. Un déficit de précipitations est même envisagé sur les régions bordant la Méditerranée, laissant présager une seconde partie de mois plutôt sèche sur la plupart du pays.

Prévision de l'anomalie de précipitations pour Mars 2016 émise le 25 Février 2016 - Source : Climate Prediction Center - NOAA

Au niveau des températures, même évolution. Après un hiver marqué par une douceur historique (anomalie globale de près de 2.5°C) dépassant le record de l'hiver 1989/1990, nous pourrions retrouver des valeurs plus respectables, sans excès (anomalie inférieure à 0.5°). La première partie de mois pourrait même s'averér un peu plus fraiche, avec des températures légèrement en dessous des normes.

Anomalie de température prévue entre le 27 février et le 6 mars - Source : National Centers for Environmental Prediction

 

Prévision de l'anomalie de température pour Mars 2016 émise le 25 Février 2016 - Source : Climate Prediction Center - NOAA

Il est tout de même utile de rapeler que ces modélisations saisonnières restent grossières et imprécises d'un point de vue spatial et temporel. Ces cartes expriment des tendances globales et ne permettent donc pas de distinguer des évènements à temporalité plus courte (une première moitié de mois très humide peut cacher une seconde moitié bien plus sèche aboutissant à une moyenne "dans les normes"). De nombreuses interprétations sont donc possibles, et ces prévisions ne doivent pas être prises au pied de la lettre.

Vous pouvez consultez également nos prévisions saisonnières allant jusqu'au mois de Mai.

 

Retour à la liste

Google