Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

06:24 – La dépression positionnée sur l’Europe centrale nous apporte un flux de nord-ouest très frais. Le vent accentue la sensation de fraîcheur. Ce matin nous profitons d‘éclaircies mais des pluies soutenues sont attendues à partir de la mi-journée.

samedi 26 à 06:08

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Sécheresse en France : La situation s’aggrave

Retour à la liste

Article publié le 14/08/2020

 

De nombreuses régions touchées :

 

L’été 2020 se montre particulièrement sec sur le pays, en plus de la canicule, le manque d’eau se fait sentir sur de nombreuses régions. Au 14 août, 83 départements sont concernés par des mesures de vigilance ou de restriction d’eau, une situation préoccupante qui continue de s’aggraver au fil des semaines.

 

Restrictions d'eau sur le territoire français au 14 août 2020 - Via Propluvia

 

Comme visible sur cette carte, c’est notamment du Centre-Ouest au Nord-Est que les restrictions en eau sont nombreuses en raison de sols desséchés par la chaleur et le manque d’eau.

 

La tendance depuis quelques années montre également que de plus en plus de départements et donc de surface touchée par la sécheresse, notamment depuis l'année 2015.

Evolution du nombre de département touché par des restrictions d'eau en France au 6 août - Via Propluvia et FranceInfo

 

 

Un manque de pluie récurrent depuis le printemps :

 

Le mois de Juillet 2020 s’est montré comme le plus sec depuis 1959, avec un cumul moyen de 16.38mm à l’échelle du territoire contre 60.8mm en temps normal. A titre de comparaison, la moyenne nationale pour Juillet 2019 était de 40.47mm.

Comparaison des cumuls nationaux moyens en France depuis 1959 - Météo-France

 

Les précipitations ont en effet été quasiment absentes sur une grande partie du pays, notamment du Nord-Ouest au Sud-Ouest en passant par le Roussillon, la Provence et Côte d’Azur et la Corse avec des cumuls mensuels inférieur à 20mm sur ces zones.

 

> On a relevé localement moins de 5mm sur la Meuse, le sud de la Champagne et l’île de France tout comme sur le Centre-Val de Loire, les Pays de la Loire, l’Occitanie et l’Ouest de la Corse.

 

> A l’inverse on a pu relever plus de 75mm sur la Savoie, les Hautes-Alpes, les Cévennes et les Pyrénées-Orientales en raison d’orages plus fréquents. Les cumuls les plus importants ont été relevés en Ardèche avec par exemple 140.2mm à Barnas.

 

Rapport à la normale du cumul mensuel de précipitations en France en Juillet 2020 - Météo-France

 

Ce mois de Juillet exceptionnellement sec fait suite à plusieurs mois pauvres en eau sur le pays et notamment du Languedoc au Nord-Est en passant par le Centre-Est du pays.

 

Le cumul de précipitations efficaces (représentant la quantité d'eau fournie par les précipitations qui reste disponible, à la surface du sol, après soustraction des pertes par évapotranspiration réelle) est déficitaire du Bas-Rhin au Gard en passant par l’Auvergne, Rhône-Alpes, l’Est du Massif-Central, l’Alsace, la Côte d’Or et la Loire.

 

Cumuls de précipitations efficaces durant la période de recharge en France - Météo-France

 

 

Des sols particulièrement secs :

 

De ce fait, l’indice d’humidité des sols est très faible sur une grande partie du territoire avec des sols extrêmement secs, notamment sur le Nord du pays, une situation qui ne cesse d’empirer depuis plusieurs mois maintenant.

Etat de la sécheresse des sols au premier août 2020 - Météo-France

 

La sécheresse des sols superficiels se montre sévère de la Normandie aux Hauts-de-France jusqu’au Grand Est ainsi que sur la Bourgogne-Franche-Comté et le nord de la région Auvergne - Rhône-Alpes.

 

Toute la zone située au nord d’une ligne allant de Cherbourg à Grenoble se situe à un niveau « sec décennal » (un niveau de sécheresse que l’on ne rencontre en moyenne que tous les dix ans). Les régions Grand Est, Bourgogne - Franche-Comté et Hauts-de-France sont particulièrement touchées, avec un niveau de sécheresse localement proche de 1976 qui fait office de « référence » en la matière.

 

Sur ces régions, les précipitations se sont montrées particulièrement déficitaires depuis le printemps dernier et cette tendance se poursuit malheureusement depuis le début de l’été.

 

Rapport à la normale des précipitations en France durant le printemps 2020 - Météo-Villes 

 

Rapport à la normale des précipitations durant les mois de Juin et Juillet 2020 avec un déficit récurrent sur le Nord et le Nord-Est du pays - Météo-Villes

 

 

Un niveau des nappes phréatiques encore acceptable :

 

L’hiver 2019-2020, en moyenne très humide, a permis un rechargement efficace des ressources en eau souterraines sur la majeure partie du territoire. Néanmoins la situation reste contrastée suivant les régions, si les niveaux étaient encore hauts dans le Sud-Ouest ou près de la méditerranée au 1er Juillet dernier, ceux-ci sont bas à très bas par rapport aux moyennes sur le Nord-Est du pays.

 

>> La sécheresse exceptionnelle de ce mois de Juillet laisse entendre que la situation ne s’est pas améliorée dans ces secteurs.

Situation des nappes phréatiques en France au 1er juilelt 2020 - BRGM

 

 

Toujours pas d’amélioration en vue :

 

La situation ne semble pas s’améliorer dans les prochaines semaines avec un mois d’août vu comme globalement déficitaire sur le pays en terme de précipitations, tout comme le mois de Septembre.

 

Anomalies de précipitations prévues pour le mois de Septembre 2020 - via EFFIS

 

La situation pourrait néanmoins évoluer pour le début de la saison de recharge avec des prévisions saisonnières envisageant des mois d’Octobre et Novembre plus humides.

 

Anomalies de précipitations prévues pour le mois d'Octobre 2020 - via EFFIS

 

>> Cependant, il faudra voir si cette tendance sera suffisante pour enrayer la sécheresse accumulée durant ces derniers mois.

 

       

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google