Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous restons aujourd’hui sous une influence océanique à l’arrière d’une masse dépressionnaire plongeant peu à peu vers l’Italie. Si le temps est temporairement plus clair entre la fin de matinée et le milieu de journée des averses devraient nous concerner en fin d’après-midi et soirée (circulant d’abord plus au Nord).

> L’amélioration interviendra dès demain avec une poussée anticyclonique par le Sud-Ouest.

Celle-ci devrait s’accompagner de températures de plus en plus chaudes pour les prochains jours avec un nouveau risque caniculaire pour la fin de semaine.
**Merci pour vos dons réguliers car le financement du site reste durablement difficile cliquer ici

lundi 03 à 13:38

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Températures caniculaires sur la France entre jeudi et samedi

Retour à la liste

Article publié le 29/07/2020

Après un mercredi déjà très chaud dans le sud-est, le thermomètre va littéralement s'envoler en journée du jeudi 30 juillet avant de culminer à des niveaux excessivement chauds sur de nombreuses régions le lendemain.

 

Une bouffée d'air bouillant

 

L'envolée des températures attendue au cours des prochaines heures sera liée à la remontée d'un air particulièrement chaud en provenance directe d'Afrique du Nord.

 

Évolution des masses d'air entre le mercredi 29 juillet et le samedi 1er août 2020 - modèle ICON via wxcharts.com

 

L'anticyclone des Açores étend actuellement une dorsale sur l'ouest de l'Europe. Celle-ci va s'ériger jusqu'en Mer du Nord dans les prochaines heures et permettra de drainer de l'air très chaud du nord de l'Afrique jusqu'à notre pays. Comme on peut le constater sur l'animation ci-dessus, cette masse d'air bouillant envahira la moitié sud dès ce jeudi 30 juillet avant de gagner la majeure partie du territoire vendredi 31 juillet. Dans le sud-ouest de la France, des valeurs de 25°C à 850 hPa sont attendues - des niveaux impressionnants.

 

Carte de vigilance en vigueur le mercredi 29 juillet 2020 - Météo France

 

Si cet épisode sera associé à des températures pouvant être qualifiées de caniculaires, rares seront les régions à subir une "canicule" à proprement parler. En effet, il faut que les seuils de canicule par département soient atteints durant 3 jours et 3 nuits consécutives. Or, de l'air océanique plus frais arrivera par l'ouest dès la journée du samedi 1er août (voire du vendredi 31 juillet en bordure de l'océan) avec de grosses chaleurs se réfugiant vers les frontières de l'est et notamment les régions méditerranéennes.

 

Seuls le Rhône, l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie ont été placés en vigilance orange canicule car les seuils définis pour ces départements devraient être franchis durant la période requise de 72 heures.

 

 

Des pointes à 40°C !

 

Le thermomètre va littéralement s'envoler dès la journée du jeudi 30 juillet avec des pointes à 40°C envisagées dans certains secteurs du sud-ouest !

 

Modélisation des températures maximales du jeudi 30 juillet 2020 - modèle Arpège via meteociel.fr

 

L'air bouillant va envahir une large moitié sud de la France en après-midi du jeudi 30 juillet 2020. La barre des 35°C sera atteinte et dépassée sur la plupart des régions situées au sud de la Loire. On prévoit autour de 38°C en vallée du Rhône et régulièrement entre 38 et 40°C dans les plaines du sud-ouest. Certaines modélisations entrevoient des pointes à 41°C en Aquitaine, du Pays Basque au sud de la Gironde en passant par les Landes.

 

Plus au nord, le réchauffement sera également très sensible avec des températures grimpant entre 30 et 33°C du sud de la Bretagne jusqu'au Grand-Est en passant par l'Île-de-France, le tout sous un franc soleil et un ciel bien bleu.

 

Modélisation des températures maximales du vendredi 31 juillet 2020 - modèle Arpège via meteociel.fr

 

C'est la journée du vendredi 31 juillet qui s'annonce comme la plus chaude à échelle nationale. Elle deviendra sans nul doute le jour le plus chaud du mois de juillet 2020. L'air bouillant va s'étendre jusqu'aux régions les plus septentrionales avec des maximales pouvant atteindre 34 à 37°C dans les Hauts-de-France. C'est de la vallée du Rhône à l'Île-de-France et dans le centre du pays qu'il fera le plus chaud avec 37 à 39°C en moyenne, très localement 40°C !

En revanche, la bascule des vents au secteur ouest près de la façade atlantique apportera déjà une baisse des températures sur ces régions, surtout perceptible sur les départements côtiers où les valeurs attendues seront beaucoup plus respirables.

 

Modélisation des températures maximales du samedi 1er août 2020 - modèle Arpège via meteociel.fr

 

Comme nous l'avons vu plus haut avec l'animation des masses d'air, l'influence de l'air océanique et plus frais se fera davantage sentir en journée du samedi 1er août. Les plus grosses chaleurs vont se réfugier près des frontières de l'est et notamment sur le quart sud-est avec encore 36 à 38°C sur Rhône-Alpes et jusque 38 à 40°C du Languedoc au Var !

 

Sur le reste du pays, c'est une chaleur plus respirable qui prendra le relais avec des maximales qui passeront sous la barre des 30°C sur les régions côtières de la Manche et de l'Atlantique.

 

 

Des nuits excessivement douces

 

Bien que cet épisode de très fortes chaleurs ne s'inscrira pas dans la durée, il n'en demeurera pas moins pénible, d'autant que les températures nocturnes vont rester très élevées.

 

Modélisation des températures minimales du jeudi 30 juillet au dimanche 2 août 2020 - via wofrance.fr

 

Les températures minimales seront déjà très douces dans le sud de la France ce jeudi 30 juillet, se maintenant au delà des 20°C entre l'Occitanie et la Méditerranée. La nuit du jeudi 30 au vendredi 31 promet d'être pénible avec des minimales restant comprises entre 20 et 23°C dans tout le sud et l'ouest de la France. Ces niveaux seront encore de mise dans le sud et l'est dans la nuit du vendredi 31 juillet au samedi 1er août.

 

Il faudra attendre la matinée du dimanche 2 août pour renouer avec des valeurs un peu plus fraîches sur le nord et l'ouest de la France mais les températures nocturnes seront encore très douces dans le sud et l'est.

 

En résumé, certaines régions du sud-est (vallée du Rhône) seront très près d'atteindre les seuils de canicule durant 3 jours et 3 nuits consécutives, au contraire de l'ouest et du nord où cet épisode sera assez intense mais bref.

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google