Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

21h00 : Les pluies se sont montrées plus fréquentes ce soir, apportant un peu plus de 2mm supplémentaires sur la ville. Le régime d’averses prend le relais depuis 20h30 avec déjà les premières ondées en approche par l’Ouest.



> On relève 9.2mm depuis 00h00 à Paris Montsouris avec un vent parfois modéré de Sud-Ouest, rafale maximale de 53km/h relevée à 12h00.

lundi 27 à 20:55

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Tempêtes et inondations : bilan des intempéries des 13/14 décembre

Retour à la liste

Article publié le 14/12/2019

Le temps a été très agité sur une grande partie du pays autour de la journée du 13 décembre 2019. Au programme : trois tempêtes distinctes et des pluies abondantes povoquant des crues généralisées dans le Sud-Ouest. Bilan de ces évènements...

 

I) Tempête(s) hivernale très active :

A la faveur d'un Jet Stream (courant atmosphérique) vigoureux et dirigé tout droit sur la France, plusieurs creux dépressionnaire ce sont succédés entre le 13 et le 14 décembre aux abords de notre pays, provoquant trois tempêtes distinctes (non nommées en France, mais appelées Toni, Uwe et Veiko par les services météorologiques Allemands).

Situation générale - après-midi du 13 et nuit du 13 au 14 décembre 2019 - DWD - Université de Berlin

Sur la journée du vendredi 13 et la matinée du samedi 14 décembre, c'est alors 16% du territoire français qui a subi des rafales supérieures à 100km/h. Les côtes de la Manche, le Sud-Ouest, le Massif-Central, les massifs Savoyards ainsi que la Corse ont été les plus exposés.

Carte : Météo-France - Twitter François Jobard

 

 

-> Tempête TONI - 13 décembre (Ouest de la France) :

La première tempête, appelée Toni par les services Allemands, a touché une grande partie de l'Ouest de la France, principalement lors de la matinée du 13 décembre. Au passage d'un front froid actif, les rafales ont souvent dépassé les 100km/h parfois largement, à la fois sur les littoraux comme dans les terres (notons jusqu'à 143km/h à Millau, la plus forte rafale depuis 20 ans et la tempête de décembre 1999).

Ces vents violents ont provoqué des dégâts au niveau du réseau électrique. Au plus fort de l'évènement, jusqu'à 400 000 foyers ont été privés d’électricité, principalement dans le quart Sud-Ouest du pays. Cette premère tempête a engendré malhereusement la mort d'une personne à Ilharre dans le Pays-Basque dont le vehicule a percuté un arbre que le vent venait de faire tomber. Deux autres personnes ont été blessées par des chutes d'arbres dans le Sud-Ouest cet après-midi.

Chute d'arbre au lever du jour à Bordeaux - Fabien Cottereau via Sud-Ouest

A noter que la forte houle associée aux coefficiens de marée élevés (proches de 90) ont provoqués quelques dégâts limités sur les côtes (submersion marine).

Océan démonté à Biarritz - 13 décembre 2019 - Dominique Reis via Infoclimat

 

 

 

-> Tempête UWE - 13 décembre (Corse + Alpes)

En cours d’après-midi et durant la soirée du 13 décembre, c'était au tour de l'île de beauté de subir un déchainement des éléments. Très localement, les rafales ont approché les 200km/h sur les cimes Corses, et ont souvent dépassé les 150km/h sur les littoraux et les caps exposés. Jusqu'à 37 500 foyers ont été privés de courant en soirée du 13 sur l'ensemble de l'île (ils étaient encore plus de 16 000 en matinée du 14).

En parallèle, le vent a également soufflé dans des proportions peu communes sur certains sommets des Alpes, notamment du côte de la Savoie. Sur le domaine de Val d'Isère, au glacier du Pisaillas (3119m d'altitude), une rafale de 216km/h a été mesurée durant l'après-midi du vendredi 13 !

Graphique Infoclimat (données de la station >>)

 

 

-> Tempête VEIKO - nuit du 13 au 14 décembre (Nord-Ouest)

Troisième tempête distincte, la dépression VEIKO a frappé l'ensemble des côtes de la Manche lors de la soirée et de la nuit du vendredi 13 au samedi 14 décembre. Plus isolée, cette dépression a toutefois apporté de nouvelles rafales tempétueuses, parfois nettement supérieres à 100km/h sur des littoraux déjà concernés par un premier coup de tabac moins de 24 heures auparavant (TONI).

Le Finistère ainsi que de la département de la Manche ont été les plus touchés. Parmi les valeurs les plus élevées, notons les 148km/h relevés au sémaphore de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) ou encore 136km/h à Barfleur (Manche). Quelques rafales >100km/h ont aussi été mesurées dans les terres (112km/h à Caen, 103km/h à Rouen). Les 132km/h indiqués en région Parisienne sur la carte ci-dessous ont été mesurées au sommet de la Tour Eiffel (très exposée, non représentatif)

Carte Météo-France

 

 

II) Pluies et crues majeures dans le Sud-Ouest :

Outre ces vents tempétueux, le vigoureux flux de Nord-Ouest a engendré un déversement continu des précipitations sur un grand quart Sud-Ouest, et plus notamment sur la chaîne Pyrénéenne durant les journées du 12 et surtout du 13 décembre.

 

Des cumuls localement supérieurs à 200mm ont été relevés, notamment à Laruns dans les Pyrénées-Atlantiques. Sur cette commune, un impressionnant cumul de 280mm a été relevé sur l'ensemble de l'épisode, dont 240mm en l'espace de 24 heures seulement (l'équivalent d'un mois et demi de pluie en temps normal).

Cumuls de pluie sur 24 heures glissantes du 12 au 13 Décembre dans le Sud-Ouest et lame d'eau radar - Météo-France


Dès 15h00 ce vendredi 13, le département des Pyrénées-Atlantiques a été placé en Vigilance Rouge Inondation par Météo-France en raison d'une crue majeure du Gave d'Oloron. La prefecture a procédé à l'évacuation de plusieurs quartiers de la commune de Peyrehorade (Landes) parfois submergés par plus d'un mètre d'eau. Une cote de crue de 5.41m y a été atteinte, une hauteur assez proche de l'importante crue de Juin 2018 dans le secteur (5.63m).

 

Vigilance Rouge (la troisième en moins d'un mois) pour inondations majeures sur les Pyrénées-Atlantiques

 

Hauteur d'eau du Gave de Pau à Peyrehorade (Landes) du 11 au 14 décembre 2019 - Vigicrues

Inondations à Peyrehorade (Landes) - 14 décembre 2019 - Sud-Ouest (reportage complet >>)

 

De nombreux autres cours d'eau du Sud-ouest sont également entrés en crue : l'Adour et ses affluents, la Nivelle et la Nive, le Gers, la Baïse, l’Osse, le Célé, la Vézère, et plusieurs tronçons de la Garonne pour n'en citer que quelques uns...

Niveaux de vigilance Vigicrues - après-midi du 13 puis du 14 décembre 2019

Autoroute A64 inondée à hauteur de Tarbes (Hautes-Pyrénées) - 13 décembre 2019 - Twitter Météo-Pyrénées

 

Crue à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) à la confluence Adour-Nive - 13 décembre 2019 - Twitter Météo-Pyrénées

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google