Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

+ L‘épisode neigeux présent en moyenne vallée du Rhône commence à remonter vers la Bourgogne. Demain, le front atteindra la région où il donnera de la pluie en majorité. Néanmoins, un phénomène d’isothermie pourrait également être observé chez nous, changeant la partiellement ou totalement la pluie en neige notamment sur les secteurs habituellement favorisés (Yvelines, Val d’Oise, sur les plateaux).

+ Aucune gène à la circulation ne devrait être à redouter car ces chutes de neige se produiront par des températures positives, si elles ont lieu. Paris et la basse vallée de Seine seront épargnés.

jeudi 14 à 17:07

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Typhon Hagibis au Japon : un lourd bilan humain et matériel

Retour à la liste

Article publié le 16/10/2019

Le typhon Hagibis a fini par balayer une grande partie du Japon le week-end dernier.

Typhon Hagibis au Japon - 12 octobre 2019 - Satellite Terra

 

Après avoir atteint la catégorie 5 quelques jours auparavant (niveau maximal sur l'échelle de Saffir-Simpson, mesurant l'intensité des cyclones), et s'être maintenu avec cette intensité durant 54 heures cumulés, Hagibis a touché terre sur la péninsule d'Izu en soirée du samedi 12 octobre en catégorie 2, avant d'atteindre la région de Tokyo. Le tyhpon Faxai avait déjà touché terre sur le même secteur (à quelques dizaines de km près) il y a à peine plus d'un mois...

A son arrivée, une rafale de 158km/h a été relevée à l'aéroport international de Tokyo, ainsi qu'à Yokohama (20km au sud-Ouest de Tokyo).

Trajectoire et intensité du typhon Hagibis - du 5 au 13 octobre 2019 - Twitter Steve Bowen

 

Le bilan humain est encore incertain, et varie selon les sources. Néanmoins, la chaine de télévision publique NHK faisait état de 74 morts ce mardi soir. Selon cette source, il s'agit donc du typhon le plus meurtrier au Japon depuis le typhon Talas en 2011, qui avait coûté la vie à 68 personnes.

Si les rafales de vent ont été loin d'être extraordinaires, le phénomène majeur et meutrier réside au niveau des quantités pluviométriques astronomiques tombées à son passage. En terme de jour calendaire (de minuit à minuit), il est tombé jusqu'à 922.5mm à Hakone (préfecture de Kanagawa, près du Mont Fuji et à 80km au Sud-Ouest de Tokyo) sur la seule journée du samedi 12 octobre. Il s'agit d'un nouveau record national de pluviométrie sur un jour calendaire, l'ancien record était auparavant détenu par la station de Toyose (851.5mm le 19 juillet 2011).

Classement des plus gros cumuls de pluie sur un jour calendaire au Japon - Twitter Etienne Kapikian

 

Toutefois, sur 24 heures dites "glissantes" (période d'une durée exacte d'un jour, mais à cheval sur deux journées calendaires), le cumul a atteint 942.5mm sur cette même station de Hakone, dont 645.5mm en seulement 12 heures ! Cette fois, il ne s'agit pas d'un record sur 24 heures glissantes, celui-ci étant toujours détenu par Kisawa (préfecture de Tokushima) avec 1317mm durant le typhon Namtheun en 2004.

Au moment où Hagibis touchait le pays, une tornade a frappé samedi la ville d'Ichihara (préfecture de Chiba), sur la rive sud de la baie de Tokyo. Une douzaine de maison ont été détruites à son passage et plus de 70 ont été endommagées.

 

 

 

Le Premier ministre Shinzo Abe avait déclaré dimanche lors d'une conférence de presse que plus de 110 000 policiers, pompiers, agents des garde-côtes et membres des Forces d’autodéfense (armée japonaise) participaient aux opérations de sauvetage. Le secrétaire général du Cabinet (nom donné au gouvernement japonais), Yoshihide Suga, a déclaré que plus de 375 000 maisons étaient sans électricité et 14 000 n'avaient plus accès à l'eau courante dimanche matin, au pire des évènements. Les crues majeures constatées sont principalement liées à la rupture de digues, en 52 endroits, de 37 rivières, selon les données officielles.

Les dégâts sont déjà estimés à plusieurs milliards de dollars. Déjà le mois dernier, le typhon Faxai avait provoqué des dégâts estimés à plus de 7 milliards de dollars (le typhon le plus catastrophique remontant à Mireille, en 1991, avec des dégâts évalués à 19.1 milliards $).

Inondations majeures et rupture de digue dans la région de Nagano - 13 octobre 2019 - KYODO Kyodo / Reuters

 

Habitations sous les eaux à Nagano - 13 octobre 2019 - KYODO Kyodo / Reuters

 

Les trains à grande vitesse Shinkansen noyés à Nagano - 13 octobre 2019 - KYODO Kyodo / Reuters

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google