Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Seul l’Est de la Seine-et-Marne est au soleil ce matin. Ailleurs, la couche de nuages bas est plus dense que nous ne prévoyions hier. Elle devrait se disloquer en cours de journée mais il n’est pas exclu que les nuages persistent encore une partie de l’après-midi, auquel cas ce jeudi se révélera nettement moins agréable qu’attendu, malgré la douceur.

jeudi 29 à 09:53

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Une météo très capricieuse !

Retour à la liste

Article publié le 29/06/2012

Difficile d'être météorologiste en ce moment... A la veille des vacances d'été, après un printemps souvent maussade (notamment sur la moitié Nord) et avec des prévisions qui changent tout le temps, l'impatience monte du côté des utilisateurs de la météo.

Explication

Depuis quelques jours, la France se trouve en limite de deux influences : les remontées d'air très chaud venues d'Afrique du Nord et l'influence océanique plus humide et plus fraîche. Paris, Lille, Bordeaux, Toulouse sont par exemple des villes situées entre les deux, d'où des surprises. Il suffit en effet que les cartes de prévisions (ou les météorologistes) se trompent de 50 km (une très petite distance sur l'échelle de la météo) pour que cela fasse toute la différence. Et une prévision météo qui n'est pas précise dans le temps et l'espace ne sert à rien !

L'EXEMPLE de la prévision pour dimanche 1er juillet

Prévisions de jeudi pour dimanche Prévisions de vendredi pour dimanche

A cela s'ajoute un temps très instable lié à la chaleur. Les phénomènes orageux se développent très rapidement (car il y a beaucoup d'énergie) et il est impossible de les prévoir à l'échelle d'une commune et de l'heure (d'où cette notion de risque).

Quelques idées reçues

- Si une prévision à court terme est fausse, cela ne veut pas forcément dire que la prévision à plus long terme est impossible. Il est d'ailleurs presque plus difficile de réaliser une prévision à très court terme car elle nécessite un degré de précision bien supérieur.

- Le printemps et l'été ne sont pas toujours des saisons très agréables. Notre imaginaire les associe trop souvent aux journées chaudes et ensoleillées, mais notre mémoire est sélective et nous oublions que la France est un pays tempéré, généralement influencé par le courant océanique perturbé. La moitié Nord (située à une latitude assez septentrionale) étant logiquement plus exposée que la moitié Sud...

- Certes, les erreurs de prévisions peuvent être liées à un manque d'expérience ou à une inattention du météorologiste (personne n'est parfait). Cependant, lorsque la prévision change en permanence, le météorologiste ne peut pas toujours deviner quel scénario se détachera des multiples scenarios proposés (puisque toutes les combinaisons sont possibles). C'est la raison pour laquelle il n'est pas utile de réactualiser la prévision à moyen et court terme toutes les 6h (sorties des nouveaux modèles). Mieux vaut comparer un même modèle et faire la synthèse de tous les modèles toutes les 24h (modèles = cartes de simulation de l'atmosphère pour réaliser les prévisions météo).

 

En espérant que cette situation très changeante et difficile à gérer redevienne un peu plus stable dans les prochains jours...

Bon été et bonnes vacances si c'est le cas ;^)

Guillaume Séchet pour Meteo-villes

 

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google