Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Les cumulus ennuagent désormais le ciel de la région mais aucune averse significative n’est en vue pour l’instant (sauf très ponctuellement en Seine-et-Marne). Comme toujours avec le temps instable, il n’est pas possible de prévoir à l’avance où se déclencheront les averses ou les orages. Certains secteurs pourraient subir de fortes intensités tandis que d’autres échapperont sans doute aux gouttes. Le meilleur moyen d’anticiper le risque est de surveiller les radars que nous mettons à votre disposition.

vendredi 27 à 13:52

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Une (petite) goutte froide sur l'Ile de France (sat)

Retour à la liste

Article publié le 06/05/2013

Nos actualités se suivent et se ressemblent. La petite goutte froide à laquelle nous nous intéressâmes dimanche (article) s'est décalée un peu, mais pas trop : nous la retrouvions vers l'Ile de France lundi, trahie par un enroulement nuageux caractéristique : 



La goutte n'était heureusement pas assez froide pour déclencher de véritables intempéries, mais suffisamment imprévisible dans ses déplacements pour déstabiliser les prévisionnistes. A l'heure de cette photo (15 h 20), son positionnement favorisait le ciel bleu sur Paris alors qu'il plut en fin de matinée. 

Au passage, votre oeil aguerri aura noté des cumulonimbus des Alpes de Haute Provence au Var et l'arrivée de nuages par l'Atlantique, nuages qui provoqueront quelques précipitations éparses mardi sur l'ouest de la France, peut-être plus continues et plus denses entre Bretagne et Vendée. Notre goutte froide, quant à elle, s'échapperait vers la Champagne-Ardenne et la Lorraine, provoquant de l'instabilité près des frontières belges, luxembourgeoises et allemandes. Mais peut-être en décidera-t-elle autrement ? A suivre.
 

Retour à la liste

Google