Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> La grisaille commence à se disloquer en ce milieu d’après-midi.

> Après un pic de chaleur demain, les températures régresseront de nouveau à partir de jeudi sous l’effet d’un flux de Nord. Les matinées du 22 au 24 seraient même assez fraîches. Un temps durablement plus chaud se dessine néanmoins pour la semaine prochaine (>>).

> La fête de la musique 2018 se déroulera au sec et plus globalement, aucune pluie significative n’est prévue au cours des 7 prochains jours.

mardi 19 à 15:36

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Vague de froid brève, intense et tardive

Retour à la liste

Article publié le 01/03/2018

La fin février a été marquée par une vague de froid tardive se révélant brève mais assez intense. Outre la France, cette anomalie a concerné la majeure partie de l'Europe (>>) en épargnant néanmoins le Sud de l'Espagne et du Portugal, les secteurs bordant la Méditerranée Orientale et ceux proches de l'Arctique (>>) où, a contrario, les températures furent supérieures à la normale saisonnière.


WeatherBELL

Les gelées nocturnes ont gagné jusque sur le littoral. La nuit du 27 au 28 fut la plus glaciale en France.







Les deux tiers Nord et Est de la France ont subi 2 à 3 journées sans dégel, y compris Paris (-1,5°C le 27 et -0,6°C le 28 au Parc Montsouris). Un vent d'Est soutenu a nettement accentué la sensation de froid avec souvent -5 / -1°C sous abri l'après-midi mais un ressenti glacial demeurant proche de -10 (>>). Certains secteurs bordant le Lac Léman ont été recouverts de glace sous les embruns poussés par la bise.




Bords du Léman figés par la glace à Versoix (Suisse) - 28 février 2018 - Benjamin Daujat / Planète Météo


Bords du Lac d'Annecy gelés (74) - 28 février 2018 - Bastien, Alpes Sports Images

Le grand froid a également figé les paysages de certains littoraux, par exemple sur la Côte d'Opale en Manche. 


Cap Blanc-Nez (62) - 27 février 2018 - Mickaël & Stéphanie Lootens

Selon un bilan encore provisoire, 4 personnes sont mortes de froid en France et 46 au niveau européen (>>). La consommation d’électricité a atteint des niveaux très élevés (>>). Cette vague de froid est intervenue au terme d'un hiver contrasté marqué par un mois de janvier exceptionnellement doux.



De grands froid subistaient sur le Nord de la France au matin du 1er mars mais une perturbation venue du Sud, souvent neigeuse, précédait un redoux (>>).


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google