Récupération de votre position...
Météo en France
INFO



L’ouvrage Météo Extrême (Guillaume Séchet – éditions Hugo Image) est désormais disponible sur internet >> (et à partir du 24 octobre chez votre libraire). Cet ouvrage très illustré apporte toutes les réponses et explications sur les évènements climatiques extrêmes en France et dans le reste du monde.

lundi 14 à 23:03

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Vers l'hiver le plus froid des 30 dernières années

Retour à la liste

Article publié le 20/09/2019

Un marronnier journalistique bien connu

>Un marronnier journalistique est un article facile à reprendre d'une année sur l'autre. Il capte à la fois l'intérêt de l'audience visée et se reproduit à intervalle régulier. Un article sur l'arrivée des soldes d'hiver est par exemple un type de marronier bien connu.

Dans notre société moderne et superconnectée, les marronniers journalistiques sont très fréquemment utilisés pour garantir un débit d'information suffisant pour satisfaire la demande, souvent, hélas, au détriment de la qualité. Le problème étant que ces dernières années, ces marronniers sont empreint de déformation voir de désinformation. L'exemple le plus connu sur notre sol en météorologie est celui du retour de l'hiver froid suite à la vague de froid de 2012 qui a marqué les esprits en France.

 

Articles reprenant l'hiver le plus froid depuis 100ans et historique de recherche national associé - Google Trends

 

Une manipulation des chiffres voire de l'intox

Comme nous le voyons, la tendance est à la baisse pour "l'hiver le plus froid depuis 100ans". Connu depuis plusieurs années, démonté et qualifié d'intox dans l'esprit général, la perte de vitesse est enfin effective. Néanmoins, une nouvelle tendance se dessine tous les ans afin de refaire surgir ce marronnier. En effet, en 2018 et surtout actuellement, "l'hiver le plus froid depuis 30 ans" intervient accompagné de la "Bête de l'Est".

 

Cette année donc, une prétendue étude climatologique indique que cette "bête de l'Est" devrait à nouveau frapper.

 

Intéressons-nous aux affirmations présentées dans cet article. Tout débord, il n'est pas dit que cet hiver serait le plus froid depuis 30 ans, mais bien le plus froid depuis 2013 soit à peine 6 ans. Ensuite, nous pouvons voir que l'étude précise qu'il y a 57% de chance que les températures soient plus froides qu'en 2018.

> Intéressons-nous aux températures britanniques durant l'hiver 2018-2019.

Retrouvez ici le bilan climatique du Royaume Uni >>

En nous renseignant directement sur le met-office du Royaume Uni, nous pouvons constater une chose intéressante. Cet hiver fut plus froid que la normale de -0.2°C par rapport à la normale 1981-2010 (déjà très touchée par le Réchauffement Climatique). Ainsi, si l'on prend au sens strict les résultats de l'étude, il y aurait 57% de chance que l'hiver ait un écart thermique inférieur à -0.2°C, mais aussi 43% de chance qu'il soit supérieur à cette valeur (donc doux!). Trouvez-vous que cela représente un risque d'hiver froid? Ou tout au plus... Normal!

 

>Le 7ème hiver le plus froid depuis 30ans

En comprenant 7 hivers de cette rigueur ou supérieurs, nous obtenons une date de retour de 30/7 soit 4,30ans environ. Le 7ème hiver le plus froid depuis 30ans arrive donc statistiquement tous les 4ans et demi à peine!

 

Des titres putaclic et des termes qui font peur

La "Bête de l'Est" (beast of the east en anglais) est une construction journalistique crée en 2018 suite à cet hiver vaguement froid en Grande Bretagne (une tempête de neige ayant touché le pays en fin d'hiver). Comparable à la "super lune de sang" en France, cette appellation invite immédiatement à cliquer dessus par curiosité.

Historique de recherche "beast of the east" au Royaume Uni - Google Trends

 

> La création de termes nouveaux et racoleurs pour utiliser un marronnier journalistique ancien est à la mode ces dernières années. Ne vous y trompez pas! Si les informations qui vous sont présentées manquent de sources ou paraissent trop "alléchantes", l'article a pour seul but de vous faire cliquer sans vous informer, ou pire, de vous transmettre des intox!

 

Qu'en est-il réellement?

S'il est impossible de prévoir un décrochage de vortex polaire sur un pays en particulier plusieurs mois à l'avance, il est tout de même possible, via la prévision saisonnière, de donner quelques tendances bien que la fiabilité de ces dernières soient encore sujettes à améliorations.

Néanmoins, une tendance se dégage de tous les modèles saisonniers, et principalement de CFS (modèle américain historiquement utilisé) et CEP (Européen, plus récent). L'anomalie de température de l'hiver serait assez prononcée et positive! Bien loin des projections et interprétations fantaisistes que vous pouvez retrouver sur internet actuellement donc!

Anomalies de température en janvier 2020 pour le modèle CFS (à gauche) et ECMWF (à droite). Les zones aux couleurs chaudes indiquent des anomalies de température positives - l'Europe semble être concernée par un hiver très doux.

 

Vous pouvez retrouver nos prévisions saisonnières expertisées réactualisées deux fois par mois ici >>

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google