Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous nous dirigeons vers un week-end de Pentecôte estival, à la fois très ensoleillé et chaud. Il s’agira même de la Pentecôte la plus estivale depuis 2010 à l‘échelle nationale.

Le soleil, qui règnera à nouveau sans partages aujourd’hui, nous dirige vers des records d’ensoleillement pour le mois de mai.

vendredi 22 à 11:09

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Vers un retour de l'hiver pour la fin du mois de mars

Retour à la liste

Article publié le 25/03/2020

Plus que discret au cours de l'hiver, le froid risque bien de nous accompagner durant les derniers jours du mois. La fin mars s'annonce hivernale avec des températures nettement inférieures aux normales de saison et sans doute l'apparition de flocons jusqu'en régions de plaine.

 

Vers une descente d'air polaire

 

Comme souvent après la fin de l'hiver, le vortex polaire est moins concentré et les échanges méridiens se multiplient avec des pulsions d'air doux gagnant vers les hautes latitudes et des coulées froides plongeant vers les latitudes plus basses. C'est cette mécanique qui orchestrera le refroidissement prévu pour la fin mars en France.

 

Modélisation de la situation à échelle continentale pour le lundi 30 mars 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

Dans les prochains jours, l'anticyclone va s'ériger sur l'Atlantique en s'étendant jusqu'au Groenland. Par effet de vases communicants, cette pulsion douce gagnant les hautes latitudes favorisera un décrochage d'air polaire. Ce dernier plongera vers la Scandinavie et la Mer du Nord durant le week-end, bien aidé par la présence d'une anomalie dépressionnaire vers les Açores qui permettra d'accentuer le flux de nord-est sur l'Europe de l'Ouest et donc de drainer l'air froid en direction de nos régions.

 

Évolution des masses d'air entre le vendredi 27 mars et le mercredi 1er avril 2020 - modèle GFS via wxcharts.com

 

Comme le montre l'animation ci-dessus, l'air froid en provenance du pôle va plonger sur la Scandinavie et la Mer du Nord dès samedi, progressant dimanche en direction du nord de la France. Il s'installera sur une grande partie du continent européen et de l'hexagone en début de semaine prochaine en apportant une atmosphère véritablement hivernale.

Au delà de la chute sensible des températures, il faudra composer avec un vent de nord-est (bise) souvent fort, venant considérablement accentuer la sensation de froid. Préparez-vous au retour de l'hiver !

 

 

Froid sensible et risque de flocons en plaine

 

Entre des températures largement inférieures aux normales et une bise piquante, c'est une véritable configuration hivernale qui se mettra en place pour les derniers jours du mois de mars. De plus, une goutte froide circulera au dessus de notre pays dimanche et lundi, apportant un peu d'humidité et des risques de flocons jusqu'en plaine.

 

Prévisions en France pour le dimanche 29 et le lundi 30 mars 2020 - Météo Villes

 

Dans un flux de nord-est dynamique, de l'air très froid en altitude gagnera le nord de la France dès dimanche avant de se positionner au dessus du pays lundi. Il sera associé à la formation d'une petite zone de précipitations en journée du dimanche 29 mars des régions centrales aux frontières de l'est avec un abaissement très net de la limite pluie/neige en fin de journée.

Cette zone humide devrait se bloquer sur le centre-est de la France durant la nuit de dimanche à lundi, du Massif Central aux frontières de l'est. Avec l'installation progressive de l'air froid à tous les étages, la limite pluie/neige sera susceptible de s'abaisser en limite des plaines jusqu'en journée de lundi. Cette prévision nécessitera d'être affinée à l'approche de l'échéance, tant pour la localisation que l'intensité et la nature des précipitations.

En journée du lundi 30 mars, les régions du nord retrouveront un temps plus sec et ensoleillé, en dehors de quelques giboulées transitant près de la Manche. Toutefois, il faudra compter sur la bise (vent de nord-est) qui s'annonce forte (rafales envisagées autour de 50-60 km/h) et apportera un ressenti glacial. Ce vent devrait d'ailleurs se maintenir les jours suivants avec un temps sec mais froid.

 

Modélisation des températures minimales pour le mercredi 1er avril 2020 - modèle GFS via weatheronline.co.uk

 

Après ce bref passage humide, il est probable qu'un temps plus sec prédomine à partir de mardi - même si des remontées humides venues de Méditerranée pourraient concerner le sud du pays. Avec le maintien du flux continental et de la bise, la sensation de froid sera présente sur de nombreuses régions.

Avec cet assèchement de la masse d'air, les nuits seront moins nuageuses et de nouvelles gelées matinales devraient se manifester, sans doute jusqu'aux premiers jours du mois d'avril. Il conviendra d'affiner cette prévision car de nouvelles températures négatives pourraient avoir des conséquences sur la végétation et notamment sur les arbres fruitiers.

Les tendances ultérieures restent indécises. Plusieurs scénarios vont dans le sens d'un flux de nord à nord-ouest frais et humide pour la première décade d'avril. Si cette tendance venait à se confirmer, rester confiné chez soi sera sans doute plus facile à accepter.

 

Consultez nos prévisions nationales pour plus d'informations

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google