Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Vigilance orange en raison des fortes chaleurs allant crescendo. L’Ile de France est entre deux influences, l’une fortement caniculaire en direction de la Bourgogne et l’autre nettement plus raisonnable en direction de la Normandie et se la Picardie. Globalement, ce vent de Nord-Est nous permet tout de même d‘échapper aux températures extrêmes que l’on pouvait craindre et qui, finalement, devraient se produire un peu plus au Sud (>>).

> Les records mensuels et absolus à Paris Montsouris sont respectivement de 37,6°C le 26/6/1947 et 40,4°C le 28/7/1947 concernant les maximales, 23,7°C le 22/6/2017 et 25,5°C le 12 août 2003 concernant les minimales. Suivez l‘évolution de cette canicule via notre article (>>). Une cartographie des îlots de fraîcheur est disponible (>>).

> La circulation différenciée est activée (>>, >>) et le stationnement résidentiel est gratuit à Paris aujourd’hui (>>) en raison d’un pic de pollution à l’ozone.

mercredi 26 à 21:01

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Bilan météo détaillé de mars 2019 sur 33 villes

Retour à la liste

Article publié le 02/04/2019

Comme chaque mois, nous vous proposons un bilan météo ville par ville sur nos régions de France. Voici celui de mars 2019. Les écarts sont calculés par rapport à la moyenne 1981 / 2010 (1991 / 2010 concernant l'ensoleillement).

Les températures ont été excédentaires sur l'ensemble de la France, davantage à l'Est qu'à l'Ouest et dans l'intérieur que près des côtes. L'excédent avoisine +1,5°C en moyenne nationale.





L'ensoleillement s'est de nouveau avéré très généreux. Certains secteurs entre Normandie et Hauts de France ont été néanmoins plus souvent concernés par des grisailles avec une valeur déficitaire à Rouen.



Les précipitations ont été très contrastées, excédentaires au Nord de la Seine et près du Benelux, assez proches de la normale au Nord mais nettement déficitaires au Sud, plus encore en s'approchant du domaine méditerranéen. Il n'a pas plu du mois à Nice, presque pas non plus à Perpignan, Montpellier, Marseille ou Ajaccio.





Retrouvez ces mêmes bilans pour les mois de février, janvier 2019, décembre, novembre, octobre, septembre, août, juillet, juin, mai, avril, mars, février, janvier 2018, décembre, novembre, octobre, septembre, août, juilletjuin, mai, avril, mars, février, janvier 2017, décembre, novembre, octobre, septembre, août, juillet, juin, mai, avril, mars, février, janvier 2016, décembre, novembre, octobre, septembre, aoûtjuillet, juinmai, avril, marsfévrier et janvier 2015décembrenovembre, octobre, septembre, août, juilletjuinmai, avril, marsfévrier et janvier 2014, décembrenovembre, octobreseptembre, août, juilletjuin et mai 2013.


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google