Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Infos Paris / IDF 13h50 : La dépression Ana est désormais centrée vers Rouen à 968 hPa (972 hPa à Paris), et le vent du Sud atteint son maximum d’intensité en IDF avec des rafales à 124 km/h à la Tour-Eiffel, 100 km/h à Paris-Montsouris, 99 km/h au Plessis-Belleville (60), 96 km/h à Saint-Maur (94), 93 km/h à Toussus-le-Noble (78) et Orly (94), 91 km/h à Villacoublay (78) et Roissy (95), 84 km/h au Bourget (93).

Après un maximum de 10 à 11°C°C, la température commence à baisser car l’air froid redescend derrière la dépression (quelques flocons pourraient même apparaître ce soir). Notez d’ailleurs que la neige recouvre une partie du Nord, du Pas-de-Calais et du Nord de la Somme ! (5 cm sur l’Artois).

> Infos France ANA 12h50 : Après avoir atteint 957 hPa vers Vannes et Saint-Nazaire à 6h, la dépression se décale vers le Nord en se comblant lentement. Cette dépression a donc été un peu plus creuse que prévu et a circulé un peu plus au Nord. Vers 5h30, les plus fortes rafales de vent atteignaient 161 km/h à l’Ile de Ré (17). Entre 9 et 10h, on enregistrait des rafales à 121 km/h à Blois (41), 117 km/h à Barfleur (50), 114 km/h à Vigie du Homet (50), 110 km/h à Port-en-Bessin (14), 104 km/h à Poitiers (86), 101 km/h à Lyon – Saint-Exupéry (69), 100 km/h à Dinard (35) et Chateaudun (28), 98 km/h au Mans (72) et 95 km/h à Orléans (45). En fin de matinée, 120 000 foyers étaient privés d‘électricité (principalement vers les Pays de la Loire). Lire notre article sur Ana ici >>

lundi 11 à 13:47

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Chaleur sur les Alpes : éboulement, chutes de séracs et crues

Retour à la liste

Article publié le 24/07/2015

Les 3 premières semaines de juillet ont été les plus chaudes de l'histoire climatologique des stations météo de montagne vers les Alpes du Nord, que ce soit à Chamonix, Bourg St Maurice, Val d'Isère ou Embrun où les valeurs d'août 2003 ont été dépassées. Ces températures inhabituelles ont provoqué des éboulements et des chutes de séracs nécessitant des interdictions dans le massif du Mont Blanc. 



La fonte accélérée des glaciers et les mouvements de terrain ont provoqué des crues spectaculaires au moindre orage, par exemple aux Houches en Haute-Savoie. 



En Savoie, le Doron est sorti de son lit à plusieurs reprises, comme cela avait déjà été le cas en août 2003 (> >). 



Ce mois de juillet hors-norme s'inscrit dans une tendance au réchauffement à plus long terme, très préjudiciable à la Mer de Glace (>). 



Des masses d'air plus fraîches sont néanmoins modélisées à partir de ce week-end, l'isotherme 0°C retrouvant des niveaux inférieurs à 4000 m et même inférieurs à 3500 m sur les Savoie avant un possible nouveau pic de chaleur début août. 


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google