Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Une forte canicule va s’installer cette semaine, avec un pic envisagé ce jeudi, et nous sommes désormais placés en vigilance orange (valable dès demain 06h). Le record de chaleur absolu (tous mois confondus) sur la station de Paris-Montsouris est en très grand danger puisque nous pourrions atteindre les 41 voire 42°C lors de ce pic (le seuil des 40°C a été atteint une seule fois seulement dans l’histoire à Paris depuis le début des relevés en 1872 : le 28/07/1947 avec 40.4°C. Consultez tous les records de la région >>). Toutes les informations sur cette canicule >>

> Aujourd’hui lundi, la hausse s’est accélérée avec 33.0°C observés dans la capitale (parc Montsouris). De fortes chaleurs qui paraitront respirables par rapport aux valeurs attendues entre demain et jeudi !

> En raison d’un pic de pollution à l’ozone, la circulation différenciée sera mise en place à Paris et à l’intérieur du périmètre de l’A86 demain >>!

lundi 22 à 20:32

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Froidure anticyclonique pour débuter l'année 2019

Retour à la liste

Article publié le 30/12/2018

Nous vivons les toutes dernières heures de l'année 2018, dont le temps est marqué ces derniers jours par la prédominance des hautes pressions, avec pour conséquence le maintien de la grisaille et des nuages bas sur une grande partie du pays (seules les régions méditerranéennes et montagnardes y échappent).

Un anticyclone qui semble prendre ses aises et devient indéboulonnable. Selon les récentes modélisations, ce dernier ne devrait pas bouger d'un iota et nous préservera de toute perturbation océanique durant la quasi-totalité de la première décade de janvier (a minima). Sur les 10 prochains jours, le baromètre affichera souvent plus de 1035hPa sur le pays, et même plus de 1040hPa sur les régions du Nord.

Pression atmosphérique moyennée sur les 10 prochains jours (du 30 décembre au 8 janvier) - Climate Reanalyzer

Il ne faudra alors pas s'attendre à observer des pluies au cours des prochains jours. Seules quelques bruines, ou de très faibles ondées éparses resteront possibles dans le quart Nord-Est de façon anecdotique. La neige quant à elle se fait tout attendre, plus particulièrement sur les Pyrénées où la situation est assez catastrophique depuis le début de la saison.

Accumulation des précipitations jusqu'au 9 janvier 2019 - Modèle GFS / WxCharts

Un changement devrait toutefois s'opérer au niveau de la masse d'air. Dès ce mercredi 2 janvier, un flux plus septentrional va se mettre en place, provoquant l'arrivée d'une masse d'air polaire sur l'Europe de l'Est et l'Europe Centrale (nous ne parlerons pas de véritable vague de froid). Côté français, nous resteront en limite avec un thermomètre qui chutera principalement en montagne (un isotherme 0° qui passera de 3000 à 1000m voire moins sur les massifs de l'Est).

Température de la masse d'air (1500m d'altitude) du 1er au 5 janvier 2019 - Modèle GFS / WxCharts

L'installation de ce flux de Nord à Nord-Est aura une conséquence notable pour le moral : l'évacuation des nuages bas et le retour des éclaircies ! Fini les longues journées grises et désespérantes, ce vent sec éliminera une bonne partie de l'humidité de basse couche pour permettre "enfin" le retour du soleil sur un bon nombre de régions à partir de mercredi et surtout de jeudi (quelques brouillards matinaux pourront toutefois se manifester).

Carte de nébulosité du ciel (rouge = nuages bas) du 1er au 4 janvier 2019 - Modèle ICON / WxCharts

Si le soleil se manifestera, l'arrivée de cette masse d'air froide maintiendra des températures relativement basses. L'après-midi, les niveaux seront sensiblement équivalents à ceux observés actuellement sous les nuages (voire légèrement en deçà) avec 3 à 5°C en moyenne sur la moitié Nord et Est, davantage près de la Méditerranée et sur le Sud-Ouest. Mais la différence se fera sentir le matin : ce ciel plus dégagé profitera au rayonnement nocturne et au retour de gelées de manière généralisée.

Températures minimales du jeudi 3 au samedi 5 janvier 2019 - WetterOnline

Des températures légèrement inférieures au normes, mais rien d'anormal en période hivernale. Un temps calme, mais aucune vague de froid n'est encore envisagée par la totalité des modèles sur notre pays pour cette première moitié de janvier.

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google