Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Infos Paris / IDF 13h50 : La dépression Ana est désormais centrée vers Rouen à 968 hPa (972 hPa à Paris), et le vent du Sud atteint son maximum d’intensité en IDF avec des rafales à 124 km/h à la Tour-Eiffel, 100 km/h à Paris-Montsouris, 99 km/h au Plessis-Belleville (60), 96 km/h à Saint-Maur (94), 93 km/h à Toussus-le-Noble (78) et Orly (94), 91 km/h à Villacoublay (78) et Roissy (95), 84 km/h au Bourget (93).

Après un maximum de 10 à 11°C°C, la température commence à baisser car l’air froid redescend derrière la dépression (quelques flocons pourraient même apparaître ce soir). Notez d’ailleurs que la neige recouvre une partie du Nord, du Pas-de-Calais et du Nord de la Somme ! (5 cm sur l’Artois).

> Infos France ANA 12h50 : Après avoir atteint 957 hPa vers Vannes et Saint-Nazaire à 6h, la dépression se décale vers le Nord en se comblant lentement. Cette dépression a donc été un peu plus creuse que prévu et a circulé un peu plus au Nord. Vers 5h30, les plus fortes rafales de vent atteignaient 161 km/h à l’Ile de Ré (17). Entre 9 et 10h, on enregistrait des rafales à 121 km/h à Blois (41), 117 km/h à Barfleur (50), 114 km/h à Vigie du Homet (50), 110 km/h à Port-en-Bessin (14), 104 km/h à Poitiers (86), 101 km/h à Lyon – Saint-Exupéry (69), 100 km/h à Dinard (35) et Chateaudun (28), 98 km/h au Mans (72) et 95 km/h à Orléans (45). En fin de matinée, 120 000 foyers étaient privés d‘électricité (principalement vers les Pays de la Loire). Lire notre article sur Ana ici >>

lundi 11 à 13:47

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Grande fraîcheur en seconde décade d'août

Retour à la liste

Article publié le 22/08/2014

Outre le temps souvent très pluvieux et très nuageux (notre article), les températures de ce mois d'août sont particulièrement fraîches, notamment en seconde décade (du 11 au 20). 

Même si nous avons connu plus frais encore par le passé, il faut souvent remonter à 30 ou 50 ans sur le Nord de la France pour retrouver, en moyenne, de telles températures à cette période de l'année (les références étant les seconde décades d'août 1963, 1972 ou 1978 selon les régions).



Les températures nocturnes très fraîches en fin de période ont participé à faire baisser les moyennes (notre suivi) mais plus globalement, il a fait continument frais sur l'ensemble des 10 jours. Ainsi, sur plusieurs stations météo, la température maximale la plus élevée de la période(toujours du 11 au 20 août) n'avait jamais été aussi basse depuis le début des mesures, par exemple :
* 23,3°C au plus chaud à Dijon (23,7°C en 1961),
* 22,6°C au plus chaud à Lons le Saunier (24,4°C en août 1999), 
* 26,6°C au plus chaud à Chambéry-Aix les Bains (27,1°C en août 1999), 
* 22,9°C au plus chaud à Châteauroux (23,3°C en août 1963).
* 20,8°C au plus chaud à Limoges (22,9°C en août 1999). 

A Bordeaux, la température n'a jamais atteint 25°C sur la décade (24,9°C le 11) : une première depuis le début des mesures en 1920.
 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google