Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Vigilance orange en raison des fortes chaleurs allant crescendo. L’Ile de France est entre deux influences, l’une fortement caniculaire en direction de la Bourgogne et l’autre nettement plus raisonnable en direction de la Normandie et se la Picardie. Globalement, ce vent de Nord-Est nous permet tout de même d‘échapper aux températures extrêmes que l’on pouvait craindre et qui, finalement, devraient se produire un peu plus au Sud (>>).

> Les records mensuels et absolus à Paris Montsouris sont respectivement de 37,6°C le 26/6/1947 et 40,4°C le 28/7/1947 concernant les maximales, 23,7°C le 22/6/2017 et 25,5°C le 12 août 2003 concernant les minimales. Suivez l‘évolution de cette canicule via notre article (>>). Une cartographie des îlots de fraîcheur est disponible (>>).

> La circulation différenciée est activée (>>, >>) et le stationnement résidentiel est gratuit à Paris aujourd’hui (>>) en raison d’un pic de pollution à l’ozone.

mercredi 26 à 21:01

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Soleil et chaleur remarquable : c'est presque l'été

Retour à la liste

Article publié le 18/04/2018

La France a renoué avec un grand soleil et la chaleur à partir du mardi 17 avril. Une vaste dorsale particulièrement stable a protègé durablement la France jusqu'au 22 avril et surplombé une masse d'air particulièrement chaude pour la saison. Le soleil a été souvent radieux et les températures exceptionnellement élevées. Le thermomètre a explosé sur cette période du 18 au 22 avril. Pour la première fois cette année, le seuil de forte chaleur (30°C) a été atteint et dépassé (sur le sémaphore de Socoa à Ciboure, au Versoud dans l'agglomération de Grenoble, et du côté de Strasbourg pour ne citer que le réseau d'observation principal).

De très nombreux records mensuels de douceur nocturne et de chaleur diurne ont été battus, et ceux sur de nombreuses régions à travers toute la France. Preuve d'un évènement assez exceptionnel !





Le pic de chaleur a été atteint lors de la journée du samedi 21 avril. Cette journée est historique, devenant la plus chaude jamais observée à l'échelle nationale pour un mois d'avril, devançant le 30 avril 2005 (température moyenne de 19.15°C contre un record de 18.90°C, température maximale de 27.0°C contre un record de 26.9°C).






Auparavant, les températures dépassaient déjà largement les normales depuis le début du mois sur le Nord de la France, plus irrégulièrement au Sud. Avril 2018 pourrait se révéler extrêmement doux avec un excédent mensuel se rapprochant de +3°C (à comparer avec les +3,6°C d'avril 2007 et les +3.3°C d'avril 2011).

Source : Twitter Gaetan Heymes / Météo-France



 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google