Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

La température a affiché 19,3°C la nuit dernière et 36,6°C cet après-midi à Paris-Montsouris. Il s’agit d’un nouveau record décadaire (>>), c’est à dire qu’il n’avait jamais fait aussi chaud fin août depuis le début des mesures en 1873. Notre département est placé en vigilance canicule orange (>>) vu que cet épisode est parti pour s’intensifier et pour durer. Si nos prévisions se confirment, la situation sera inédite fin août depuis le début des mesures en 1873 (>>). La pollution à l’ozone sera un facteur aggravant (>>).

NOUVELLE APPLICATION METEO-VILLES !

Une version relookée de vos applications météo sera bientôt disponible. Vous pouvez déjà télécharger la nouvelle version de meteo-villes (météo automatique pour toutes les communes de France) – cette nouvelle version est disponible sur Iphone >>> et bientôt Android.

mercredi 24 à 19:25

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 1860-1869...

Déposez une photo

Repères historiques


Evènements météo marquants

La Tramontane du 27 février 1860 : Les vents atteignent des valeurs records entre Perpignan et Narbonne où un train est renversé. Très violente tempête également en Corse.


Naufrage du Paquebot La Louise à l'entrée du Port de Bastia, lors de l'ouragan de fin février 1860



Crue du Rhin et inondation du village d'Illfurth (Haut-Rhin) - début mars 1860


L'été 1860 : Extrêmement frais. Le déficit thermique est très important à Paris puisqu’il atteint 2°1.





La Seine commence à charrier des glaçon dans la matinée du 12 janvier 1861


Débacle et inondations à Nieuweel (Pays-Pas) après un hiver 1861 rigoureux

Les crues de la Loire et de la Seine de la fin septembre et du début Octobre 1861 : Après un mois de septembre 1861 extrêmement pluvieux, tous les cours d’eau du bassin de la Seine et de la Loire sortent de leur lit, causant d’immenses dégâts. Ces inondations qui surviennent très précocement, au tout début de l’automne, touchent notamment les villes de Tours et de Jargeau.


Crue de la Loire - fin septembre 1861 - Les habitants de Jargeau (Loire), réfugiés dans les combles des habitations, sont pourvus de vivres par les sauveteurs.

L'accident du 19 Janvier 1862 sur le lac du Bois de Boulogne :
Jadis, pendant l’hiver, le patinage sur les lacs et les étangs gelés était un loisir assez répandu dans les classes aisées de la population, notamment autour de Paris. Toutefois, les mesures de sécurité étaient très limitées et il arrivait souvent de graves accidents. En raison de la foule, la glace rompait. Ce fut le cas le 19 janvier 1862 sur le lac du Bois de Boulogne.


L'accident du Lac du Bois de Boulogne (Paris), le dimanche 19 janvier 1862





Les grands froids de janvier 1862 à Paris - l'école des patineuses

L’ouragan du 11 janvier 1866 :
Dans la nuit du 10 au 11 janvier 1866, des vents de la force d’un ouragan se mettent à souffler sur le littoral de la Manche. Des dizaines de navires sont alors jetés à la côte. Il s’agit de la plus violente tempête depuis l’année 1808. Il semble d’ailleurs que cette tempête ait d’une façon générale touchée une grande partie de la France car des bateaux ont également été très éprouvés du côté de Marseille.

L’état de la mer à Cherbourg…


Aspect du quai Napoléon pendant l'ouragan du 11 janvier 1866 à Cherbourg - des navires sont jetés à la côte





Le lendemain de l'ouragan, aux Catalans (près de Marseille)

Crues de la Seine et de la Loire, en septembre, octobre, novembre 1866


Crue de la Seine, fin septembre 1866 - Vue de la plaine d'Alfort (près de Paris) - prise du pont de Créteil, le 28 septembre 1866


Crue de la Loire, fin septembre 1866 - Rupture de la digue de Conneuil (8km en avant de Tours)


Crue de la Seine, fin septembre 1866 - Le l'oing déborde et la plaine de Montigny (Seine-et-Marne) est inondée


Crue de la Loire, fin septembre 1866 - aspect du faubourg de Tours (St-Pierre-des-corps)


Les crues d’octobre 1868 : Ces inondations font suite à un été et à un début d’automne particulièrement pluvieux et orageux, notamment dans le centre et le sud-ouest de la France. La Loire, l’Allier et la Garonne débordent très largement. D’importantes inondations sont également observées dans le Gard. Au pont de Grignac, l’eau s’élève de 13 m en quelques minutes.


Crue de la Loire - Novembre 1868 - Les quais de La Charité-sur-Loire couverts par les eaux


Crue de la Loire - Novembre 1868 - Cosne (Nièvre) inondée

Le bassin de la Loire en crue - Novembre 1868


La vague de froid très précoce de la fin du mois d’Octobre 1869 : Des chutes de neige sont observées jusqu’en plaine et l’épaisseur atteint 10cm à Paris.


Compte tenu de l’immense travail réalisé pour permettre à cette chronique d’être mise en ligne gratuitement à disposition des internautes, il paraît logique que vous lui apportiez un minimum de soutien - merci d’avance Guillaume Séchet

Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.
Google