Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Une perturbation très atténuée circule ce lundi, d’où ces nuages compacts ce matin. Quelques ondées peuvent effleurer les Yvelines et le Val d’Oise en fin de matinée mais globalement, le temps devrait rester sec d’ici ce soir.

> Ces nuages sont véhiculés par une masse d’air très douce. Ils ont bloqué tout rafraichissement la nuit dernière (plus de 20°C à Paris ce matin) et le seuil de chaleur (25°C) sera à nouveau dépassé cet après-midi.

lundi 25 à 10:33

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 2004 3ème trimestre....

Déposez une photo

Ecarts à la normale 2004


Évènements météo marquants de juillet à septembre 2004


Fin juin au 13 juillet : les conditions météo sont loin d’être estivales - les températures sont généralement en-dessous des normales de saison notamment sur la moitié nord - du 8 au 12 juillet, on ne dépasse pas les 18 à 20° sur la moitié nord - le 8 juillet, une tempête se déchaîne en Bretagne car une dépression fermée 990 hpa circule au nord de cette région - les rafales de vents dépassent souvent les 100 km/h avec 119 km/h à Ouessant, 111 km/h au Talut, 83 km/h à Chateauroux, St Nazaire, 76 km/h à Rennes, 72 km/h à Paris - il tombe localement plus de 80 mm en 48h sur le Finistère.


16 au 23 juillet : semaine très orageuse avec de fréquents orages provoquant parfois des dégâts - une ligne de grain provoque des dégâts sur le sud de l’Aquitaine dans la soirée du 20 ? 700 toitures s’envolent dans la région d’Oloron Ste Marie - une alerte est lancée dans le nord par MF le 22 au soir et des dégâts se produisent dans la Somme.


Fin Juillet : la sécheresse s’aggrave sur presque toute la France - une période de temps calme et très sec se met en place - un coup de mistral et de tramontane provoque d’importants feux de forêts dans les Bouches du Rhône, le Gard et la Corse entre samedi 24 et mardi 27 juillet. 1er août : la canicule s’abat dans le sud-ouest - les températures atteignent 39 à 40° sur le sud de l’Aquitaine et une partie de la région Midi-Pyrénées (Mont de Marsan, Auch, Pau) et 35 40° sur un axe allant du Pays-Basque à la vallée du Rhône.


Du 3 au 5 août : épisode fortement orageux notamment le sud-est du pays - des orages très violents éclatent sur la Côte d’Azur et en Corse où une alerte est lancée - le 6 août
au matin, une grosse trombe est observée près du cap d’Antibes - aucun dégât n’est signalé.


7 août : de violents orges éclatent de nouveau (3eme soirée consécutive) dans le nord-est - des caves sont inondées en Lorraine et à Belfort - le toit d’un supermarché s’effondre.


8 août : l’arrivée de l'ex-cyclone Alex provoque un coup de chaleur sur la France - il fait plus de 30° sur les trois-quarts du pays et l’on atteint 34° à Paris et Reims et 35° à Bordeaux.


11 août : une trombe marine rase un camping sur l’île de Houat en face Belle Ile en mer - plusieurs personnes ont été aspirées et une a été tuée, projetée sur une falaise - une autre tornade a été observée près de St Nazaire.




Les tentes soufflées par la trombe de la nuit, sur l’île de Houat

17 août : Situation très orageuse sur presque toute la France - véritable épisode cévenol dans le Gard puis l’Ardèche et la Drôme avec des inondations et plus de 100 mm en quelques heures (280 mm en 24h à Antraigues) - un orage d’une extrême violence se produit à Limoux (11) - les grêlons atteignent la taille d’une balle de golfe - une tornade aurait été observée - 4 morts également à déplorer sur le littoral de l’Hérault en raison d’énormes vagues provoquées par un coup de vent soudain.




Les dégâts liés à la grêle et au vent, dans l’Indre

18 août : Un axe très orageux s’étend du nord de l’Aquitaine au Nord Pas de Calais - de très violentes lignes de grains se forment sur cet axe - des arbres sont déracinés dans certains secteurs (par exemple à Coulommiers) - une tornade aurait été observée dans l’Aisne - 3 morts en raison des rafales de vent dont un homme sur son voilier, sur un lac du Doubs.


Nuit du 11 au 12 septembre : une importante ligne d’orages a traversé le sud-est de la France d’ouest en est touchant les Bouches du Rhône vers 2 heures du matin. Sous les orages, des rafales de vent de 100 à 130 km/h ont soufflé sur la côte entre Saint-Raphaël et Marseille, causant, notamment dans le port de Marseille, de gros dégats matériels. Les précipitations ont atteint dans les Bouches du Rhône, 30 mm à Marseille, 38 mm à Istres et 36 mm à Cassis. Dans le Gard, on a relevé 33,5 mm à Gallargues et dans le Var 51,2 mm à Saint-Maximin.


14 septembre : D’importantes précipitations orageuses se produisent sur les régions méditerranéennes - une alerte est lancée sur le Languedoc et la Basse Vallée du Rhône - il tombe localement jusqu’à 100 à 120 mm de pluie et des inondations se produisent sur le littoral, dans certaines vignes du Languedoc.

Ecarts à la normale 2004


Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.
Google