Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Quelques averses non initialement prévues ont circulé ce matin avec parfois du grésil. Ces dernières ont quitté la région en mi-journée via la Seine-et-Marne, laissant place aux éclaircies.

> L’accalmie de ce mardi sera de courte durée puisque nous renouerons avec un temps fréquemment pluvieux et très agité dès demain, mais on ne parlera plus de tempête.

> Quelques cumuls pluviométriques sur les dernières 72 heures : 17 mm à Melun, 28 mm à Toussus-le-Noble et au Bourget, 30 mm à Villacoublay, 32 mm à Paris-Montsouris, 33 mm à Pontoise, 35 mm à Trappes.

mardi 12 à 13:02

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter
Les hivers en France

Janvier 1914 : Le Languedoc-Roussillon est enseveli sous la neige

 
  • Après une série de quatre hivers particulièrement doux (notamment 1912-1913 où la neige est quasiment absente en plaine), une puissante vague de froid déferle sur la France du 12 au 31 janvier 1914. Les chutes de neige affectent surtout la région Midi-Pyrénées, l’Auvergne et le Languedoc-Roussillon où la situation est comparable à celle de l’hiver 1870. Le 15 janvier, 25cm de neige recouvrent Perpignan, Béziers et Toulouse où les tramways sont arrêtés pendant 3 jours, remplacés par les skieurs ! Narbonne est isolée du monde, complètement privée d’eau. Dans l’Aude et les Pyrénées-orientales, certains habitants qui manquent de vivres sortent de leur maison par les lucarnes des toits et les cheminées. La ligne de chemin de fer de Puichéric (près de Carcassonne) est ensevelie sous près d’un mètre de neige, et pas moins de deux énormes locomotives à vapeur pourvues de chasse-neige sont nécessaires pour dégager la voie. La hauteur des congères dépasse parfois 6m ! De nombreux trains sont d’ailleurs bloqués dans la région. A Marseille, l’épaisseur de neige devient si importante que la ville ne peut plus être déblayée. Le rapide Marseille - Bordeaux de 19h55 qui arrive normalement à 8h le lendemain matin ne parvient dans cette ville que le 19 janvier à midi, soit avec un retard de 66h ! A l’arrivée, les compartiments de 1ere classe sont recouverts de 15cm de neige ! On a peine à imaginer dans quel état se trouvent les voyageurs après ces 4 jours de cauchemar… Les accidents de la route sont de plus en plus nombreux car le prix des voitures baisse énormément et les petites merveilles de Renault ou Delage sont désormais accessibles au public. De plus, à la campagne, les routes sont très rarement déneigées. 
    Durant ce mois de janvier particulièrement rude, la station météo de Toulouse observe 27 jours de gel consécutifs et une valeur minimale de -15°C. Il fait par ailleurs entre -10 et -14°C en région parisienne où les maraîchers de l’Ouest parisien sont mis en chômage technique. Ne trouvant plus de nourriture dans les campagnes couvertes de neige, des troupeaux de sangliers font irruption dans certains villages de l’Oise. De nombreux cours d’eau français sont pris par les glaces durant toute la deuxième moitié du mois.
    Enfin (et pour clôturer cette longue liste des désordres causés par cette vague de froid de janvier 1914), une grosse avalanche détruit plusieurs hameaux dans la région de Chamonix.
    A noter que le froid touche également le Maroc et l’Algérie, à tel point qu’une épaisse couche de neige recouvre Oudjda (Maroc), où le phénomène est vraiment exceptionnel.  


  • Ces informations ont été recueillies par Guillaume Séchet. Toute copie est strictement interdite.

  • Copyright 2010. Guillaume Séchet pour meteo-paris.com

 

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google