12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Douceur anormale en région arctique

dimanche 23 octobre 2016

Depuis le début du mois d'octobre, des remontées anormalement douces se succèdent sur les régions arctiques, avec de nombreux records battus.

L'explication est simple avec une situation de blocage entre un puissant anticyclone bien cramponné sur la péninsule Scandinave, et un système dépressionnaire situé sur une bande en plein centre de l'Atlantique Nord. Entre les deux, c'est un puissant flux de Sud qui est en place depuis un bon nombre de journées, faisant remonter de l'air doux de la péninsule Ibérique vers l'Islande, la frange Est du Groenland et jusqu'au niveau de l'océan arctique.

Image d'illustration pour Douceur anormale en région arctique

Analyse générale du samedi 22 octobre 2016 - Wetterzentrale

 

Conséquence, les températures atteignent des niveaux anormaux sur ces régions, avec une anomalie ces 3 dernières semaines allant parfois jusqu'à +9°C entre le pôle Nord et l'Islande. Image d'illustration pour Douceur anormale en région arctique

Anomalie de température du 17 au 23 octobre 2016 - EFFIS

 

Sur l'archipel du Svalbard (archipel Norvégien situé à 78° de latitude Nord), l'anomalie provisoire pour ce mois d'octobre est de près de 6°C ! La température y est montée jusqu'à 9.0°C le 20 octobre, et même 10.1°C lors de l'après-midi du 7 octobre, établissant un nouveau record (battant les 8.9°C observés en octobre 1984).

Même constat au Groenland, notamment sur la côte Est où le record absolu de douceur pour un mois d'octobre a été battu. 19.3°C ont été mesurés à Tasiilaq le 5 octobre dernier, détrônant les 18.7°C de Narsarsuaq d'octobre 1994. Sur cette localité de Tasiilaq, l'anomalie depuis le début du mois est déjà estimée à plus de 5°C.

Tandis que du côté de la capitale Islandaise Reykjavik, il n'a toujours pas gelé ce mois-ci (température minimale de 2.6°C), et les températures au meilleur de la journée sont encore souvent supérieures à 10°C.

 

Cette remarquable douceur a forcément une influence notable sur la reconstitution de la banquise sur l'océan Arctique. Puisqu'en effet, à la date du 20 octobre, le déficit de glace est estimé à 30%, soit seconde superficie la plus faible observée pour un 20 octobre depuis le début des mesures en 1979, tout proche du niveau d'octobre 2007.

Image d'illustration pour Douceur anormale en région arctique

Etendue de la banquise arctique au 21 octobre 2016 - National Snow & Ice Data Center

Image d'illustration pour Douceur anormale en région arctique

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don