12 résultats
Chargement

La canicule persiste... dans les habitations

samedi 11 juillet 2015

Depuis quelques jours, les vigilances ont été levées et on ne parle plus de canicule. Pourtant, sur les 2/3 Sud et jusqu'en Ile-de-France, malgré des températures extérieures moindres, la chaleur persiste au sein des habitations. C'est un problème d'inertie. Les murs et les objets de votre intérieur rayonnent la chaleur emmagasinée bien après la canicule. Ainsi, le rafraîchissement météo permet de faire baisser la température de l'air intérieur lorsque vous aérez, mais sitôt les fenêtres fermées et cet apport coupé, les différentes structures de votre appartement ou maison émettent à nouveau de l'air plus chaud.

Image d'illustration pour La canicule persiste... dans les habitations

Ainsi, pour que votre température intérieure baisse pour de bon, il faut une baisse significative et durable des températures. Ce n'est et ne sera généralement pas le cas au cours des temps à venir au contraire. Donc s'il fait chaud chez vous et que vous n'avez pas de climatisation, il continuera à faire chaud au cours de la semaine prochaine et sans doute au-delà. 

Prévenir une élévation trop forte des habitations non climatisées est donc un travail de longue haleine et préventif. Il ne faut pas attendre la survenue des fortes chaleurs pour protéger les intérieurs du rayonnement solaire en fermant volets et rideaux le jour et pour aérer durablement la nuit.  Dès le début de l'été, il devient utile de ne plus laisser branchées en continu les sources de chaleurs intérieurs (ordinateurs, box internet) et d'éviter les longues cuissons, au four notamment. Dans la mesure du possible, à l'extérieur, tout élément de verdure au sol et contre les murs seront les bienvenus pour réduire l'impact des rayons du soleil, à mettre en place, là aussi, dès la fin de printemps. Il faut bien avoir à l'esprit que tout chaleur émise est emmagasiné et restituée. 

Image d'illustration pour La canicule persiste... dans les habitations

Selon les climatologues, les canicules seront de plus en plus fréquentes au cours des décennies à venir en France. S'il en est ainsi, la société devra s'adapter. 

Image d'illustration pour La canicule persiste... dans les habitations
 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don