12 résultats
Chargement

Les canicules en France depuis l'après-guerre

jeudi 25 juin 2015

Il semble de plus en plus probable que la France subira un épisode caniculaire la semaine prochaine. Sans doute s'inscrira-t-il parmi le recensement depuis l'après-guerre. 

Image d'illustration pour Les canicules en France depuis l'après-guerre

Nous retiendrons notamment :
- un épisode d'intensité exceptionnelle du 2 au 19 août 2003, 
- 3 vagues de chaleur successives notables en 1947 : du 26 au 28 juin (faible intensité), du 22 juillet au 4 août (le second épisode caniculaire le plus intense depuis l'après-guerre après août 2003) et du 14 au 20 août (intensité modérée),
- des épisodes de forte intensité du 23 juin au 7 juillet 1976, du 9 au 31 juillet 1983 et du 10 au 28 juillet 2006,
- des épisodes d'intensité modérée en 1952, 1957, 1975, 1990, 1994, 1998 et 2005,
- des épisodes de faible intensité en 1989, 1992 et 1995.

Image d'illustration pour Les canicules en France depuis l'après-guerre
Canicule de 1947 à Paris

Retrouvez ces évènements et bien d'autres sur notre almanach et notre chronique

Sur le même thème : 
- Vos questions et nos réponses sur le rique de canicule.
- Les seuils de la vigilance orange canicule


Image d'illustration pour Les canicules en France depuis l'après-guerre
 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don