Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

L’ex-cyclone Humberto nous concerne aujourd’hui, la pluie et le vent seront au programme toute la journée.

+ Ces pluies seront disparates (passages de pluies entrecoupées d’une à trois heures de temps sec) mais parfois soutenues, notamment le passage qui aura lieu entre 11h et 14h.

+ Les rafales de vent pourraient localement atteindre 60km/h sur les zones exposées: collines du Vexin, plateaux des Yvelines… environ 50km/h ailleurs.

+ Les températures, très douces ce matin, retrouveront vite une allure de saison puisque nous peinerons à atteindre les +20°C cet après-midi.

mardi 24 à 07:29

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

45.9°C à Gallargues : quelles conditions de mesure ?

Retour à la liste

Article publié le 30/06/2019

Ce vendredi 28 juin 2019 aux alentours de 17h, une station professionnelle du réseau secondaire (appelé Radome) de Météo-France située à Gallargues-le-Montueux (Gard) a mesuré une valeur record de 45.9°C. Elle est désormais le record national absolu de chaleur en France, détronant l'ancien record de 44.1°C de la station de Conqueyrac du 12 août 2003 (elle aussi dans le Gard, et elle aussi du réseau de Météo-France).

 

Ou se situe cette station ?

Cette station Météo-France est située au sud du centre-bourg de la commune de Gallargues, plus précisément sur un terrain vierge avoisinant la cave coopérative communale depuis le 1er février 2002 (autre emplacement auparavant entre janvier 1985 et janvier 2002), au nord du canal Philippe Lamour.

L'ensemble de la fiche d'identification de cette station est consultable sur la plateforme "Données Publiques" du site de Météo-France >> https://donneespubliques.meteofrance.fr/?fond=contenu&id_contenu=37 (tapez Gallargues dans l'encart de recherche, à gauche de la carte de France)

 

Pour rappel, cette station est issue du réseau professionnel secondaire de Météo-France. Contrairement au réseau principal, les données de la station de Gallargues-le-Montueux ne sont donc pas consultables en temps réel sur internet, sans redevance.

Elle est à distinguer d'une autre station située à un autre emplacement sur cette même commune de Gallargues-le-Montueux, mais  nature "amateur", appartenant à un particulier, et intégrée au site de l'association INFOCLIMAT (à l'inverse consultable gratuitement en temps réel >>). Les valeurs mesurées par ces deux stations, en deux lieux différents de Gallargues sont donc bien différentes :

> +45.9°C sur la station professionnelle de Météo-France

> + 44.2°C sur la station amateur Infoclimat

 

 

Quel environnement de mesure ?

En 1999, Météo-France a défini au sein d'une note technique (appelée note technique n°35, actualisée en 2014) différentes classifications suivant la qualité du site où est installé une station météo afin de déterminer les éventuelles erreurs de mesure (notamment de surchauffe pour le relevé de température) imputables à l'environnement de la station. Cette classification se fait selon une échelle de 1 à 5 : un site de classe 1 étant considéré comme un site de référence, tandis qu’un site de classe 5 étant un site où il est déconseillé d’exécuter de telles mesures météorologiques compte tenu d'un environnement inadapté. Mieux le site sera classé et plus la mesure sera représentative d’une zone étendue, et donc fiable et homologable. Cette note est censé répondre aux recommandations de l'Organisation Météorologique mondiale (OMM) :

> Sur la base de cette note, tous les capteurs météorologiques d'une station professionnelle de Météo-France doivent être installés à l'intérieur d'un abri à une hauteur standard et strictement minimale de 1.5m au dessus du sol.

> L'environnement de la station doit être le plus dégagé possible car les obstacles se trouvant autour de l’abri influent sur la mesure. Un abri installé près d’un obstacle vertical risque d’être «protégé» du rayonnement solaire ou du refroidissement radiatif nocturne de l’air, risquant alors de provoquer une surchauffe ou inversement.

> La station doit être absolument éloignée de toute source de chaleur, surface réfléchissante (bâtiments, aires bétonnées, parcs de stationnement, etc.) et étendues d’eau (mares, lacs, zones irriguées, etc.) qui risque d'influer sur la mesure en fonction des conditions de vent ambiante.

NB : Consultez la note technique N°35B complète sur le lien : http://ccrom.meteo.fr/ccrom/IMG/pdf/NT035B_V_Nov_2014-3.pdf

Classification d'une station professionnelle pour la caractéristique "température" - Météo-France

 

La station Météo-France de Gallargues, nouvelle détentrice du record national de chaleur, répond donc -t-elle aux normes d'installations préconisées ? Selon la classification de Météo-France, cette station est renseignée comme étant de classe 3 en terme de mesure de température selon un relevé officiel effectué le 12/10/2017.

Des mesures bénévoles ont toutefois été effectuées ce vendredi 28 juin 2019, moins de deux heures après obtention de la valeur record de +45.9°C, afin de contaster l'environnement de ladite mesure historique : la partie Nord et Ouest de la station se trouve relativement dégagée sur plus d'une vingtaine de mètres. A l'Est, une rangée d'arbres et d'arbustes (>2m50 de hauteur) est présente dès 7/8m de distance de la station. Au Sud, de hautes herbes (70/90cm de haut) ont poussé à 2m de distance et le canal Philippe Lamour se présente à 16m de la station. L'environnement reste donc assez peu cloisonné et relativement ventilé. Si éventuelle surchauffe, celle-ci reste très minime (moins d'un degré par définition d'une classe 3).

Or, la présence du canal à 16m au Sud de cette station penche fortement dans la balance. Selon cette note technique particulièrement stricte, une station ne peut être de classe 2 si une étendue d'eau se situe à une distance de moins de 30m. Le vent de Nord soufflant lors du record, ce canal n'a donc eu aucune influence ce vendredi 28 juin. La question se pose donc de savoir si cette station aurait pu être catégorisé en "classe 2" sans la présence de ce canal, ce qui en fait une station très fiable, avec surchauffe marginale voire nulle ...

 

Station Météo-France de Gallargues - photographies réalisées le jour du record national (28 juin 2019) par Dorian Dziadula

 

Quel normes à respecter pour les stations amateurs ?

Nombreux sont nos lecteurs à posséder leur propre station météo amateur ou semi-professionnelle. Si certaines normes sont à respecter pour obtenir des valeurs réalistes, elles restent bien moins restrictives que celles préconisées par la note 35 citée précedemment. Les relevés de votre thermomètre de voiture ou bien de la pharmacie proche de chez vous sont toutefois à BANNIR car souvent mesurés dans des conditions extrêmes, en plein soleil !

Météo-France a rédigé une autre note technique appelée "note 39" réservée uniquement à vos propres stations personnelles (à consulter de façon complète sur ce lien >> https://www.infoclimat.fr/stations/DSO_ENR_OBS_Note39.pdf). Voici les normes minimales pour votre installation :

> Il est absolument indispensable de protéger le thermomètre par un abri, pour éviter son réchauffement par le rayonnement solaire, son refroidissement par les précipitations et l’évaporation de l’eau, ou son refroidissement nocturne par rayonnement infra-rouge.

> La température de l’air sous abri doit être mesurée entre 1,25 et 2 m de hauteur.

> L'herbe doit être rase, si possible de moins de 25cm de hauteur.

> La question de l'installation de votre station sur un toît : l’installation d’un abri sur un toit n’est pas optimal car il existe un risque de réflexion du rayonnement solaire vers l’abri et donc risque d’échauffement plus important de celui-ci et de la sonde. Ceci est d’autant plus vrai que le toit est blanc et incliné. En outre, l’abri est à éloigner de toute source de chaleur comme les cheminées. OR, la présence d’obstacles à proximité de l’abri peut limiter la ventilation et donc dégrader la mesure. (...) Il convient donc d’éviter l’installation d’un abri près des arbres ou des bâtiments et plus généralement dans un jardin peu aéré avec de nombreux obstacles autour. Même si une installation sur toit est déconseillée, elle est alors préférable dans ce cas car le vent, et donc la ventilation de l’abri au niveau d’un toit sont dans ce cas plus forts que dans le jardin.

Sauf si le jardin n'est pas suffisamment aéré, peu spacieux et avec la présence de trop d'obstacles, il est donc plutôt conseillé d’installer votre abri météo au sommet de votre toît, le plus loin possible des cheminées, dans ce cas et uniquement ce cas.

Exemple d'installation météo semi-professionnelle aux normes sur terrain dégagé à Chepniers (17) - Réseau Infoclimat

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google