Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Nous renouons très provisoirement avec une chaleur pesante ce jeudi. Les températures dépasseront 30°C cet après-midi et resteront élevées dans une ambiance lourde en fin de journée. Cet air plus chaud est insufflé à l’avant d’un front froid qui progressera de l’Angleterre vers la Normandie et les Hauts de France en journée et provoquera sans doute quelques averses voire un orage en fin de soirée ou cette nuit sur notre secteur (>>), à suivre via les radars (>>).

> Les températures présentaient un fort contraste entre les secteurs très urbanisés et les autres en fin de nuit dernière : 19°C au coeur de Paris, 16°C au Parc Montsouris, 15°C au Jardin du Luxembourg et 13°C à l’hippodrome de Longchamp. En dehors de Paris, on relevait 12°C à Melun, 11°C à l’aérodrome de Pontoise et 10°C en forêt de Fontainebleau.

> La température de l’eau de mer reste anormalement élevée en France et en Europe en cette mi-août (>>).

jeudi 16 à 10:08

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Avril également parmi les plus chauds de l'histoire à l'échelle mondiale

Retour à la liste

Article publié le 06/05/2018

Cette première partie d'année 2018 se montre relativement chaude sur la majeure partie du globe, malgré des hétérogénéités régionales. Alors que la France vient de vivre son 3e mois d'avril le plus chaud depuis le début des observations (notre actu >>), le bilan est identique à l'échelle mondiale.

Selon le programme Européen de surveillance de la Terre Copernicus, avril est devenu le 3e mois d'avril le plus chaud sur le globe avec une anomalie positive de +0.47°C (par rapport à la moyenne 1981/2010). Un podium alors composé des trois dernières années, avec avril 2016 en tête (+0.69°C) suivi de 2017 (+0.51°C).

Anomalies de températures en avril 2018 - différence par rapport à la moyenne de la période 1981-2010

Un mois d'avril historique sur plusieurs continents, et plus notamment en Europe. Avec une anomalie de +2.4°C, celui-ci est devenu le plus chaud de l'histoire Européenne, bien au delà des précédents records datant de 2000 et 2011 (+1.7°C) (plus d'informations sur notre actu dédiée >>).

Un mois qui est aussi devenu le 2e plus chaud jamais observé du côté de l'Australie. L'Argentine, le Mexique, le Sud-Ouest américain, l'Afrique du Nord, l'Asie orientale, les zones côtières de l'Antarctique ou encore certaines portions de l'océan Arctique ont également connus une période anormalement douce voire chaude. A l'inverse, ce mois d'avril s'est avéré considérablement plus froid qu'habituellement sur une très grande partie du continent Nord-Américain (3 à 4°C sous les normes).

Sur les douze derniers mois, de mai 2017 à avril 2018, cette anomalie de température atteint +0.47°C. Une valeur élevée, mais malgré tout en deçà du record de +0.64°C observé lors de la période allant d'octobre 2015 à septembre 2016 (+0.64°C).

Anomalie de température sur 12 mois consécutifs - échelle mondiale (haut) et échelle Européenne (bas) - différence par rapport à la période 1981-2010

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google