Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Nous avons échappé aux orages hier sur Paris, le plus gros ayant circulé plus à l’Ouest que prévu. Après les pluies d’hier soir et du début de nuit, nous retrouvons déjà un temps plus sec (les dernières ondées sont à signaler sur la Seine-et-Marne).

> La différence devrait se faire sentir au niveau des températures : fini la douceur, place à une fraîcheur de saison, typiquement automnale, avec pas plus de 16°C attendus cet après-midi.





L’ouvrage Météo Extrême (Guillaume Séchet – éditions Hugo Image) est désormais disponible sur internet >> (et à partir du 24 octobre chez votre libraire). Cet ouvrage très illustré apporte toutes les réponses et explications sur les évènements climatiques extrêmes en France et dans le reste du monde.

mardi 15 à 07:00

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Barry : premier ouragan de la saison dans le bassin Atlantique

Retour à la liste

Article publié le 14/07/2019

Issu d'un ancien système orageux formé en début de mois dans le Centre-Est des Etats-Unis, le système tropical denommé Barry a atteint les chaudes eaux de la mer des Caraïbes le 10 juillet dernier. Ce dernier s'est progressivement renforcé, et est devenu très furtivement (durant l'espace de trois heures seulement) un ouragan de catégorie 1 durant la journée du 13 juillet : il s'agit donc officiellement du tout premier ouragan de la saison 2019 sur le bassin Atlantique-Nord.

Image satellite de l'ouragan Barry - 13 juillet 2019 - satellite GOES-16 / NOAA

 

Ce bref passage en stade d'ouragan s'est effectué lors de son arrivée sur les terres de Louisiane, plus exactement sur la localité d'Intracoastal City, s'accompagnant de vents de 115km/h, avec des rafales approchant les 135km/h. Ce dernier a été rétrogradé très rapidement en simple tempête tropicale, et devrait continuer à faiblir au cours des prochaines heures, poursuivant son avancée dans les terres.

Trajectoire de l'ouragan Barry - TropicalStormRIsk.com

 

Si les vents ne sont pas exceptionnels, cet ouragan ce démarque par sa vitesse de déplacement très lente (autour de 10km/h). Dès lors, ce sont des pluies particulièrement abondantes qui se produisent en cette fin de semaine lors de son passage. Sur la totalité de l'épisode (environ 7 jours), Louisiane, Mississippi, Arkansas et Tennessee pourraient recevoir souvent plus de 200 à 300mm de précipitations. Les cumuls seront même historiques (au delà des records) sur l'Est de la Louisiane, où des pointes à plus de 600mm sont envisagbles d'ici le milieu de semaine prochaine.

Cumul des précipitations prévues sur 7 jours (du 11 au 18 juillet 2019 - NOAA * Note : précipitations en Inches (1 In = 25.4mm)

 

Face à ces pluies très importantes, de nombreux cours d'eaux sont actuellement en crue. Des crues dommageables d'un niveau majeur sont prévues le long du Mississippi ainsi que dans les alentours de la Nouvelle-Orléans. Par précaution, plusieurs milliers de personnes ont été évacuées.

Prévision de l'importance des crues en Louisiane et Mississippi - juillet 2019 - The Weather Channel

 

Mais outre les fortes pluies, d'autres inondations sont actuellement causées par sumersion marine, liée à une forte surcote de tempête (élévation du niveau de la mer). Cette surcote a atteint un maximum de 7ft (2.10m) au sud de la localité de Morgan City. Les côtes de Louisiane ont été les plus touchées, et sont toujours sous les eaux.

Inondations par submersion marine dans les rues de Mandeville (Louisiane) - 13 juillet 2019 - Twitter @horchak77

 

Inondations par submersion marine à Golden Meadow (Louisiane) - 13 juillet 2019 - Twitter @RobertRayJourno

Il s'agit du 61e ouragan à frapper officiellement la Louisiane depuis 1851, le tout premier depuis l'ouragan Isaac en 2012 (où 5 personnes avaient été tuées, et les d&gâts avaient été estimés à 612 millions de dollars sur ce seul Etat). Mais ces inondations rappellent surtout la catastrophe liée à l'ouragan Katrina en août 2005 (plus de 1800 morts, 108 milliards de dollars de dégâts) où plusieurs digues avaient alors cedé du côté de la Nouvelle-Orléans.

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google