Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Quelques averses non initialement prévues se déclenchent de nouveau de ci de là ce matin. Du grésil est observé, à suivre via les radars (>>).

> L’accalmie de ce mardi sera de courte durée puisque nous renouerons avec un temps fréquemment pluvieux et très agité dès demain, mais on ne parlera plus de tempête.

> Quelques cumuls pluviométriques sur les dernières 72 heures : 17 mm à Melun, 28 mm à Toussus-le-Noble et au Bourget, 30 mm à Villacoublay, 32 mm à Paris-Montsouris, 33 mm à Pontoise, 35 mm à Trappes.

mardi 12 à 10:25

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Bilan de la tempête Nannette sur le Nord-Ouest

Retour à la liste

Article publié le 20/11/2016

Une tempête dénommée "Nannette" vient de toucher de plein fouet l'ensemble de la Bretagne et des côtes de la Manche ce week-end.

Les hostilités ont débuté en milieu de soirée de samedi sur les côtes Bretonnes. Très rapidement, les rafales ont atteint des niveaux inattendus sur la plupart des caps exposés, démontrant toute la puissance du creux dépressionnaire. Les rafales y dépassent les 130km/h, mais atteignent les 150 à 160km/h très localement sur le Finistère (165km/h à Camaret-sur-Mer, 151km/h sur la pointe du Raz). La quasi-totalité des départements Breton subiront des rafales tempêtueuses supérieures à 100km/h, sur le littoral tout comme dans l'intérieur des terres (115km/h à Rostrenen, dans les Côtes d'Armor).

Un blessé est a déploré dans les Cötes d'Armor où une automobiliste a percuté un arbre arraché par les violentes rafales. En début de matinée, un peu plus de 35 000 foyers étaient alors privé d'électricité entre la Bretagne et les Pays de la Loire.

Arbre déraciné à Quibéron (Morbihan) - Le Télégramme / Forte houle au port de Doëlan (Finistère) - Ronan Meur

 

Dans le courant de la nuit, c'est au tour de la Normandie et plus particulièrement du Cotentin d'être balayés par la tempête. Les rafales ont là aussi atteint des valeurs parfois remarquables : jusqu'à 170km/h observés à Gatteville-le-Phare (Manche) ! La Seine-Maritime et le Calvados ont aussi été impactés, avec 113km/h relevés à Caen. Arbres tombés voire arrachés, toitures endommagées, et cheminées menaçant de tomber, les dégats restent tout de même assez limités. Mais 40 000 personnes étaient privés de courant en matinée sur l'ensemble des départements Normands.

Enfin, le Nord-Pas-de-Calais sera la dernière région touchée avant l'évacuation de la dépression vers le Bénélux. Tout au long de la matinée et jusqu'en début d'après-midi, la barre des 100km/h est franchie sur le Nord et le Pas de Calais, à la fois sur le littoral et dans les terres (100km/h à Lille). Sur la frange littorale du Pas de Calais, les vents ont pu être impressionnants avec 163km/h au Cap Gris-Nez, mais aussi 155km/h à Boulogne-Sur-Mer, qui n'avait pas observé de telles valeurs depuis plus de 20 ans !

Dégâts dans l'Audomarois et le Boulonnais (Pas-de-Calais) - La Voix du Nord

Sur cette région, 50 000 foyers ne possédaient plus de courant à la mi-journée de dimanche, dont 35 000 pour le seul département du Pas-de-Calais, où de nombreuses interventions pour des toitures endommagées et pour de nombreuses routes coupées par des chutes d'arbres ont été recensése.

 

 

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google