Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

18h19 – Nous bénéficions d’un soleil dominant bien qu’associé à un voile nuageux qui redevient un peu plus présent en cette fin de journée et qui nous accompagnera en soirée et nuit.

>> Cet après-midi, le thermomètre est monté jusqu‘à 24,1°C à Paris-Montsouris, à un petit dixième du record de douceur pour un 7 avril (24,2°C en 2011) !

En ces temps inédits si vous souhaitez nous soutenir, c’est ici >> En espérant que la passion nous permettra de résister ! Merci à vous ;)

mardi 07 à 18:18

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Douceur exceptionnelle et Noël sans neige à Moscou

Retour à la liste

Article publié le 23/12/2019

Il n'y a pas qu'en France que la douceur règne en ce mois de décembre 2019. À Moscou et dans tout l'ouest de la Russie, les excédents thermiques à la normale sont particulièrement prononcés depuis le début du mois.

Un Noël doux et sans neige à Moscou

Fin décembre, les normales de saison à Moscou sont de -8°C le matin et -4°C l'après-midi. Ce 23 décembre 2019, le thermomètre affichait déjà +3°C à l'aube pour grimper jusqu'à +7°C en journée, soit plus de 10 degrés d'excédent thermique ! Depuis le début de la saison froide, la couche de neige au sol n'a jamais dépassé les 4 cm à Moscou (le 5 décembre, rapidement fondus). L'enneigement sur la capitale russe a rarement été aussi pauvre.

Les prévisions pour le 25 décembre attendent une température de +3°C sous un ciel gris. Les Moscovites s'apprêtent donc à vivre un Noël sans neige, fait rare sur la capitale russe.

 

À Moscou, la douceur excessive et l'absence de neige entraînent la floraison de certaines plantes - Photo AFP

 

À titre de comparaison, Moscou était sous la neige durant les fêtes de Noël en 2018 avec une température comprise entre -8 et -10°C ainsi qu'un manteau blanc épais de 29 cm.

 

Températures maximales et météo le 25 décembre à Moscou ces dernières années :

  • 2019 : +3°C, couvert - pas de neige au sol (prévisions)
  • 2018 : -8°C, neigeux - 29 cm de neige au sol
  • 2017 : -3°C, neigeux - 10 cm de neige au sol
  • 2016 : 0°C, neigeux - 19 cm de neige au sol
  • 2015 : +3°C, pluvieux - pas de neige au sol
  • 2014 : -7°C, neigeux - 9 cm de neige au sol
  • 2013 : +4°C, brumeux - 4 cm de neige au sol
  • 2012 : -10°C, neigeux - 11 cm de neige au sol
  • 2011 : -5°C, neigeux - 29 cm de neige au sol
  • 2010 : -2°C, pluie verglaçante - 18 cm de neige au sol

 

Lors de la décennie 2000-2010, tous les Noëls avaient été blancs sur la capitale russe. Noël 2005 fut le plus enneigé avec 36 cm au sol. Le plus froid, quant à lui, était Noël 2001 avec -18°C à l'aube et -15°C en après-midi.

Les 24 & 25 décembre 2014, un épisode de neige causait la pagaille sur les routes de Moscou - Photo Russia Today

 

Au 21ème siècle, seul Noël 2015 avait été marqué par une absence de neige au sol à Moscou. En comptant Noël 2019, 2 des 5 derniers Noëls à Moscou auront eu lieu sans neige au sol, alors qu'aucun ne l'avait été entre 2000 et 2014. La Russie, comme tous les pays septentrionaux, est particulièrement affectée par le changement climatique (davantage encore que nos régions). D'ailleurs, l'année 2019 devrait se classer au 1er rang des années les plus chaudes depuis le début des relevés à Moscou.

 

Toute l'Europe surchauffe en décembre

 

La carte ci-dessous illustre parfaitement la situation. Ce mois de décembre 2019 s'est montré doux à très doux sur la quasi-totalité du continent européen. L'ouest de la Russie se distingue par des anomalies thermiques particulièrement prononcées, souvent de l'ordre de +4 à +5°C depuis le 1er décembre, parfois jusqu'à +6°C dans le nord-ouest du pays.

 

Écart thermique à la normale en décembre 2019 sur le continent européen - carte Karsten Haustein

 

À Moscou, l'anomalie thermique mensuelle (arrêtée au 21 décembre) s'élève à +4,31°C. Elle grimpe même jusqu'à +5,72°C à Kargopol dans le nord-ouest de la Russie !

 

 

Anomalie thermique en décembre à Moscou (à gauche) et Kargopol (à droite) - données NOAA

 

Depuis le début du mois, la capitale russe n'a connu que 4 jours sans dégel (les 4 premiers du mois). À titre de comparaison, il n'y avait eu que 4 jours avec dégel sur l'entièreté du mois de décembre 2018 !

 

 

Modélisation du courant jet s'étendant de l'ouest de l'Atlantique jusqu'à la Russie - carte Meteociel.fr

 

Cette domination presque totale de la douceur sur la Russie et le continent européen s'explique assez facilement. Nous sommes sous l'influence d'un courant océanique très dynamique depuis la fin du mois de novembre, parfaitement illustré par le courant jet (vents puissants soufflant d'ouest en est en haute altitude).

Il est relativement rare que le courant d'ouest soit aussi intrusif sur une si longue période. Ce dernier est directement responsable de l'apport massif en air doux et océanisé sur l'ensemble du continent européen, s'infiltrant jusqu'en Russie où il a empêché l'installation du froid et de la neige. Le ralentissement de la circulation zonale va d'ailleurs permettre le retour d'un temps un peu plus hivernal sur la Russie en toute fin d'année.

 

Modélisation de l'anomalie thermique en décembre 2019 sur le continent européen - modèle CEP via EFFIS

 

Il est intéressant de noter que les modèles saisonniers avaient identifié de manière très claire ces anomalies chaudes sur le continent européen pour le mois de décembre. La comparaison entre la prévision et la réalité a même de quoi surprendre. Les tendances saisonnières pour la suite de l'hiver maintiennent la persistance d'anomalies douces (ce qui n'empêche pas quelques épisodes hivernaux entre les périodes douces).

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google