Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

21h00 : Les pluies se sont montrées plus fréquentes ce soir, apportant un peu plus de 2mm supplémentaires sur la ville. Le régime d’averses prend le relais depuis 20h30 avec déjà les premières ondées en approche par l’Ouest.



> On relève 9.2mm depuis 00h00 à Paris Montsouris avec un vent parfois modéré de Sud-Ouest, rafale maximale de 53km/h relevée à 12h00.

lundi 27 à 20:55

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Douceur - Un hiver doux persistant sur la France ?

Retour à la liste

Article publié le 13/01/2020

 

Une douceur marquée sur le pays depuis le début du mois de Décembre :

Même si le mois de Décembre fut très perturbé avec de nombreuses perturbations très pluvieuses sur tout le pays, la douceur est de mise depuis le début de l’hiver météorologique. Sur le mois de Décembre, la température a été supérieure aux normales de +2.4°C sur le pays (5e mois de Décembre le plus doux jamais relevé en France).

 

Anomalies moyennes de températures pour le mois de Décembre 2019 sur la France - Météo-France

Sur la journée du 17 Décembre, les températures ont par endroit été supérieures de 10°c aux normales de saison avec par exemple jusqu’à 21.1°c à Vizille (38) en proie à un effet de foehn marqué.

Cette douceur s’est d’ailleurs faite remarquer sur quasiment toute l’Europe durant ce mois de Décembre 2019 avec des anomalies positives généralisées :

 

Animation des anomalies de températures sur l'Europe pour le mois de Décembre 2019 - NOAA

 

En ce début d’année 2020 la douceur persiste toujours avec un anticyclone ancré sur l’Ouest de l’Europe apportant un temps sec et des températures globalement supérieures aux normales de saison, au Nord comme au Sud.

Le positionnement de l’anticyclone sur les Açores a tendance à maintenir un flux de Sud-Ouest en altitude et un flux océanique en basses couches, favorisant la douceur au sol comme dans les couches plus élevées de la troposphère. Les masses d’air froides sont repoussées plus à l’Est de l’Europe et contournent de ce fait notre pays depuis plusieurs semaines déjà :

 

Schéma de la dynamique d'altitude dominante depuis plusieurs semaines sur la France - Météo-Villes

 

Des chutes de neige absentes en plaine : 

Pour le moment, c’est donc bel et bien la douceur et le temps sec qui dominent cet hiver météorologique avec des chutes de neige cantonnées aux reliefs et à la haute-altitude.
En effet, les seules chutes de neige en plaine depuis le début du mois de Décembre datent du Dimanche 1er Décembre où quelques flocons avaient été observés en entre Picardie et Lorraine, dans les Ardennes et jusqu’au Nord de l’île de France sans véritable tenue au sol (excepté sur quelques plateaux Lorrains).

Pour ainsi dire, le mois de Novembre a connu plus de neige en plaine que l’hiver météorologique sur le pays avec un épisode neigeux marqué sur le Centre-Est du pays le 14 Novembre ayant donné de 2 à 20cm de neige en-dessous de 300m d’altitude sur ces régions et parfois plus de 50cm à moyenne altitude :

20cm de neige à Etoile-sur-Rhône le 14 Novembre au soir - Antoine Larribau via infoclimat

 

Depuis, la neige est absente en plaine sur tout le pays et commence même à se faire attendre à moyenne altitude sur nos reliefs, seule la haute-altitude (et notamment le massif Alpin) bénéficie d’un enneigement plus que satisfaisant suite aux nombreuses précipitations de la première moitié du mois de Décembre. Cependant cette couche se tasse peu à peu en raison de températures encore trop douces sur nos reliefs.

 

Un des hivers les plus doux de ces dernières années ?

Les températures sont donc élevées pour la saison avec un mois de Décembre déjà largement excédentaire. Mais qu’en est-il comparé aux précédents hivers sur le pays ?

La température moyenne entre Décembre et Février est de +5.4°c sur le pays (sur la période 1981-2010), il faut remonter à l’hiver 2012-2013 pour retrouver une moyenne inférieure à cette température (-0.4°c).

Durant cet hiver, de nombreuses chutes de neige sont recensées en plaines, souvent abondantes et plusieurs vagues de froid touchent le pays. Les plus marquantes se produisent entre le 12 et le 27 janvier et entre le 2 et le 14 février. Les gelées sont fréquentes et parfois fortes et la neige est recensée sur quasiment tout le territoire, de la Côte d’Azur aux côtes de la Manche en passant par les plaines du Nord de la France.

Le 20 janvier, Paris est recouvert de plusieurs centimètres de neige :

 

Neige sur Paris le 20 janvier 2013 - Météo-villes

 

Le mois de Mars 2013 est même le mois le plus froid en France depuis 1987. Le 12 Mars, un épisode neigeux majeur se produit sur le Nord-Ouest et une véritable tempête de neige survient près des Cotes de la Manche.

Tempête de neige dans le Nord du Finistère Guerlesquin (29) à la mi-Mars 2013- source : Infoclimat.fr

 

Ce temps neigeux et froid perdurera tout le mois de Mars 2013 jusqu’au début du mois d’Avril.  

Depuis, tous les hivers se sont montrés plus doux que cette moyenne avec la palme revenant à l’hiver 2015-2016 qui a présenté une température moyenne de +8.0°c entre Décembre et Février (hiver le plus doux depuis le début des relevés).

 

Graphique des anomalies de températures des saison hivernales (Décembre à Mars) depuis 1900 - Météo-France

 

Les hivers 2006-2007 et 2013-2014 sont également situés à la troisième place du podium en termes d’excédent de température.

Enfin, l’hiver 2018-2019 s’est également montré doux puisqu’il a présenté un excédent thermique de +1.3°c par rapport à la normale sur le territoire français.

Nous sommes donc sur une continuité de périodes hivernales plus douces que la normale depuis plusieurs années et 2019-2020 ne semble pas déroger à la règle avec une anomalie bien positive depuis la deuxième semaine de Décembre. 

Une fenêtre hivernale pour les prochaines semaines ?

Même si l’anticyclone semble perdre quelque peu de sa superbe pour la deuxième quinzaine de Janvier, laissant probablement passer quelques perturbations sur la pays dans un air plus frais (retour temporaire de la neige en plaine en fin de semaine dans l’Est ?), la tendance semble malheureusement tout aussi douce pour le mois de Février :

 

Anomalies de températures sur l'Europe pour le mois de Février 2020 - modèle ECMWF saisonnier

 

La dynamique générale devrait, d’après les dernières prévisions, rester sensiblement similaire à celle que nous connaissons depuis maintenant plusieurs semaines avec des anomalies de températures positives et une poursuite de l’alternance entre zonal (flux océanique doux et perturbé) et de périodes anticycloniques liées à l’anticyclone des Açores. Une tendance aujourd’hui unanime sur les modèles de prévisions saisonniers.

Le mois de Mars pourrait également rester sur la même dynamique, à savoir un flux océanique tantôt perturbé, tantôt plus sec mais toujours dominé par la douceur. Reste à confirmer le placement des centres d'action sur l'hémisphère Nord mais là encore, la plupart des modèles de prévision saisonniers vont dans ce sens. 

Vous pouvez consulter nos prévisions saisonnières sur ce lien >>

La tendance reste donc sous le signe de la douceur, ce qui pourrait placer l’hiver 2019-2020 dans le top 10 des hivers les plus doux jamais relevés en Europe si nous continuons sur cette lancée.

Attention cependant, cela reste une moyenne, des épisodes neigeux significatifs ou des coups de froids sont toujours probables même si la moyenne est positive, seulement la douceur restera probablement majoritaire jusqu’à la fin de l’hiver sur la France, sauf changement majeur d'ici là.

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google