Récupération de votre position...
Météo en France
Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Enneigement en montagne : forts contrastes pour la nouvelle année

Retour à la liste

Article publié le 01/01/2020

Comme chaque semaine, nous vous proposons un point sur l'enneigement. En cette deuxième semaine des vacances de Noël, la situation reste très contrastée en fonction des massifs et des altitudes.

 

Tableau résumant grossièrement l'enneigement par massifs au mardi 31 décembre - via Météo France

 

On constate d'importantes disparités selon les massifs. Si les Alpes et les Pyrénées sont bien loties, les autres massifs souffrent d'un enneigement plus faible, voire famélique.

 

Alpes du Nord

Si les hautes pressions ont fait leur retour en cette fin décembre, les perturbations océaniques se sont succédées durant des semaines et apportent un enneigement qui reste important voire exceptionnel à partir de 1800 mètres, plus classique à moyenne altitude.

 

Webcam de Bonneval-sur-Arc en Savoie avec un enneigement exceptionnel

 

La station de Bonneval-sur-Arc est un parfait exemple de l'enneigement exceptionnel sur le nord des Alpes. Au 1er janvier, la couche de neige atteint 140 cm à 1800m en bas des pistes et 290 cm à 3000m au sommet !

À 1500 mètres, la hauteur de neige est proche de 100 cm dans les massifs de Haute-Savoie, 60 à 80 cm dans les massifs de Savoie et de 40 à 50 cm en général sur les massifs de l'Isère (plutôt 25 cm dans le Vercors). En descendant à 1000 mètres d'altitude, la neige est quasi-absente.

 

Alpes du Sud

Ensoleillé ces derniers jours, le temps a régulièrement été très agité au cours du mois de décembre sur les Alpes du Sud, en liaison avec les intempéries successives qui ont touché les régions méditerranéennes. Par conséquent, l'enneigement atteint toujours des niveaux exceptionnels pour la saison mais il faut monter au dessus de 1500-1800 mètres pour véritablement en bénéficier.

 

Webcam d'Isola 2000 dans les Alpes-Maritimes où l'enneigement est exceptionnel

 

La station d'Isola 2000 dans les Alpes-Maritimes illustre parfaitement les taux d'enneigement très importants dans les Alpes du Sud. Au 1er janvier, la couche de neige atteint 110 cm à 1800m en bas des pistes et 170 cm à 2600m au sommet, bien au dessus des valeurs habituellement observées à cette saison !

À 1500 mètres, les hauteurs de neige sont de l'ordre de 30 à 40 cm en général sur les Alpes du Sud, jusqu'à 70 cm dans les massifs du Pelvoux et du Thabor (Hautes-Alpes). En descendant vers 1000 mètres, la neige est absente.

 

Pyrénées

Si l'enneigement était exceptionnel au début du mois de décembre dans les Pyrénées, les redoux successifs des dernières semaines ont quelque peu réduit l'épaisseur du manteau neigeux. Dernièrement, un temps sec et ensoleillé règne. Pour autant, l'enneigement reste très correct pour un début d'hiver, plus important dans l'ouest de la chaîne.

 

Webcam de la Mongie dans les Hautes-Pyrénées où les conditions de ski sont parfaites

 

À La Pierre-Saint-Martin dans les Pyrénées-Atlantiques, l'épaisseur de neige est de 20 cm en bas de la station à 1500m, grimpant jusqu'à 90 cm en haut des pistes à 2100m. La station des Angles dans les Pyrénées-Orientales se distingue par un enneigement très satisfaisant avec 60 cm en bas des pistes à 1600m et 80 cm au sommet à 2400m.

Vers 2000 mètres, les stations basques mesurent environ 75 cm de neige, souvent entre 40 et 65 cm sur le reste des Pyrénées. À 1500 mètres et en dessous, la neige a pratiquement disparu sur l'ensemble de la chaîne.

 

Massif Central

Les conditions régulièrement trop douces du mois de décembre ont empêché la neige de s'installer sur le Massif Central où la neige est très peu présente.

 

Webcam du Lioran dans le Cantal où vous pourrez skier sur quelques pistes malgré un enneigement plus que maigre sur la station

 

On relève 5 cm en moyenne sur le massif du Sancy au delà de 1500 mètres d'altitude. Ailleurs sur le Massif Central, la neige est souvent absente pour le passage à la nouvelle année.

 

Jura

La perturbation du vendredi 27 décembre a apporté un peu de neige sur le Jura, notamment sur le sud du massif. Depuis, des conditions sèches et ensoleillées règnent.

 

Webcam de Métabief dans le Doubs où les pistes offrent toujours la possibilité de faire de belles descentes

 

En dessous de 1000 mètres, la neige est généralement absente. Vers 1300 mètres, la couche de neige atteint régulièrement 20 à 30 cm, permettant de skier dans plusieurs stations du massif.

 

Vosges

Le massif des Vosges est pratiquement au vert en ce passage à la nouvelle année, faute de températures suffisamment basses ces dernières semaines (plus de pluie que de neige).

 

Webcam de la Bresse dans les Vosges où seules quelques descentes en luge sont envisageables sur de maigres restes de neige

 

Sous 1200 mètres, la neige est absente.On signale jusqu'à 5 cm sur les sommets des Hautes-Vosges.

 

Prévisions

Sous l'influence d'un puissant anticyclone, les précipitations vont se faire très rares au cours du début de l'année 2020.

 

Carte des cumuls de neige attendus jusqu'au lundi 6 janvier 2020 - via skipass

 

Au sein des hautes pressions, une perturbation très atténuée devrait réussir à s'infiltrer par le nord du pays en journée du vendredi 3 janvier. Celle-ci devrait apporter de faibles précipitations sur les massifs durant le week-end (surtout samedi) avec de maigres chutes de neige jusqu'à basse altitude. La plupart du temps, il ne s'agira que d'un saupoudrage.

 

Anticyclone et inversions thermiques

Un puissant anticyclone s'est installé depuis plusieurs jours et va encore nous accompagner au cours de la semaine à venir. Avec lui, de nombreux phénomènes d'inversions thermiques s'observent sur nos massifs.

 

 

En temps normal, la température baisse avec l'altitude. Or, lorsqu'un anticyclone s'installe en hiver et qu'aucune perturbation ne parvient à passer, il arrive souvent qu'il fasse plus doux en montagne qu'en plaine. Associé à de l'air doux en altitude, l'anticyclone joue alors un rôle de "couvercle" en plaquant l'air froid au niveau du sol (ce dernier étant plus lourd que l'air chaud). Résultat, il est courant d'observer des températures négatives en plaine tandis que le thermomètre peut atteindre +5 à +10°C en montagne.

Ces inversions thermiques s'accompagnent souvent de nuages bas, lesquels peuvent permettre au froid de persister toute la journée en plaine tandis que les reliefs baignent sous le soleil et la douceur, observant une mer de nuages en contrebas. 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google