Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Vigilance orange canicule (>>). La température ne s’est pas abaissée en-dessous de 21,0°C la nuit dernière au Parc Montsouris, 22,9°C sur notre station située sur les toits de St Germain des Prés.

> Le record mensuel et absolu de chaleur diurne est de 40,4°C le 28 juillet 1947 à Paris-Montsouris. Les records mensuel et absolu de chaleur nocturne sont respectivement de 24,0°C le 4 juillet 1976 et 25,5°C le 12 août 2003.

Ailleurs en IDF, les records de chaleur sont : 42,2° à Saint-Maur (94), 42° à Fontenay (92), 41,4° à Dourdan (91), 41,2° à Mereville (91), 41° à Maule (78), 41° à Joinville (94), 41° à Limeil (94), 40,9° à Colombes (92), 40,8° à Champagne persan (95), 40,8° à Chapet (78), 40,5° à Bagatelle (75), 40,5° à la Salpêtrière (75).

> Une pollution à l’ozone aggrave les effets de la canicule (>>). La circulation différenciée est activée jusqu‘à nouvel ordre (>>, >>).

> Des arrêtés sécheresse sont en cours dans notre département (>>).

mardi 23 à 08:39

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Froides matinées au nord pour débuter l'été

Retour à la liste

Article publié le 22/06/2018

Le solstice d'été, synonyme de la nuit la plus courte de l'année, a eu lieu ce jeudi 21 juin (>>). Un comble, alors que les deux nuits du 22 et 23 juin se sont avérées les plus fraiches de ce mois de juin au nord de la Loire. La faute à l'arrivée d'une masse d'air bien plus fraiche que ces derniers jours sur une grande partie du continent Européen, suite à la mise en place d'un flux septentrional.

Analyse générale de la situation - samedi 23 juin 2018 - ECMWF

Anomalie de température de la masse d'air (1500m d'altitude) - du mercredi 20 au samedi 23 juin 2018 - Tropical Tidbits

A la faveur d'un ciel dégagé, et malgré une nuit bien courte, les températures ont fortement chuté à des niveaux parfois dignes d'un mois de mars ! Il n'était pas rare de descendre sous les 5°C lors de ces matinées de vendredi et samedi. Exposé au vent, le ressenti flirtait dans certaines localités avec le négatif.

Des températures fraiches voire froides, un contraste thermique alors saisissant avec les régions méditerranéennes qui profitaient encore de températures estivales, et de nuit dites « tropicales » (>20°C). Le thermomètre ne s'est pas abaissé sous les 24°C au plus bas de la nuit de jeudi à vendredi du côté de Perpignan, soit plus de 20° d'écart entre le nord et le sud de la France.

Températures minimales - vendredi 22 et samedi 23 juin 2018

Mais la météo n'est pas en retard avec le calendrier. Après cette très courte parenthèse plus fraiche, l'été devrait finir par s'installer sans opposition, et de manière durable pour la semaine à venir (consultez notre actualité dédiée pour plus d'informations >>).

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google