Récupération de votre position...
Météo en France

Inondations à Nancy dans la nuit du 21 au 22 mai 2012

Retour à la liste

Article publié le 22/05/2012

Il est vrai que depuis le début du mois d'avril, les intempéries se succèdent sur la France avec une rare insistance. Entre dimanche et lundi, la météo nous a offert une sorte de bouquet final avec des conditions extrêmmement difficiles liées à la présence d'une dépression (dite "goutte froide d'altitude") qui a circulé entre la France et le sud de l'Allemagne. Si le temps a été particulièrement frais et humide dans l'Ouest et le Midi de la France, les régions du Nord-est ont au contraire connu des températures élevées car le tourbillon a entrainé de l'air chaud, humide et très instable depuis l'Allemagne jusqu'en Alsace et en Lorraine.

Ainsi, lundi en fin d'après-midi, de violents orages se sont formés sur la forêt Noire avant de gagner le nord de l'Alsace puis la Lorraine, notamment l'agglomération de Nancy entre lundi 23h et mardi 2h. A Essey-lès-Nancy (ville de la banlieue, située au nord-est immédiat de Nancy), il est tombé 49 mm de pluie en seulement 1h et surtout 95 mm en 3h (soit l'équivalent de 2 mois de précipitations !!). Il s'agit de records absolus pour la station.

Cumuls de pluie sur 24h dans la région de Nancy. En rouge = plus de 100 mm - source : Météo-France

Dans cette zone urbaine (donc très imperméabilisée) au relief parfois accidenté et en limite des champs quasiment vierges en cette saison, l'eau n'a pas eu le temps de s'infiltrer. De véritable cours d'eau se sont formés, empruntant les rues, tels des oueds en plein désert. Comme les canalisations des égouts sont prévues pour des précipitations moins intenses (d'une durée de retour de quelques décennies et non d'environ 100 ans comme ce fut le cas ici), ces égouts ont rapidement été saturés, refoulant même dans certain cas le trop plein d'eau. Les véhicules qui se trouvaient sur le chemin de ces torrents de boue d'une extrême violence et soudaineté ont été balayé sans difficulté.

Les rues des Nancy inondées

Ce phénomène qui peut paraître assez incroyable dans nos régions, ne l'est pas tant que cela. Le mois de mai est même une saison très propice car les orages y sont fréquents et les cultures ne sont pas suffisamment hautes pour freiner le ruissellement (même si les inondations éclairs sont également fréquentes en plein été).
Dans la nuit du 31 mai au 1er juin 1992 , un orage d'une violence encore plus marquée a eu lieu entre le Nord et le Sud de l'IDF (en passant par Paris). Là aussi, les zones situées en limite de l'agglomération ont le plus souffert (pour les même raisons qu'en banlieue de Nancy). Autre phénomène quasiment identique : dans la soirée du 10 mai 2000, durant un orage, un torrent dévale le centre de Barentin (76). La force du courant emporte un véhicule occupé qui traverse un café. Le bilan sera de 2 morts.

 

Copyright 2012 - METEO-VILLES

Lien utile : Liste des aléas climatiques rencontrés en France, mois par mois

Retour à la liste

Google